Vivre à Winnipeg au Canada : Kenza raconte son expérience

vivre à Winnipeg avec un visa PVT
À la une ! CanadaLeave a Comment on Vivre à Winnipeg au Canada : Kenza raconte son expérience

Vivre à Winnipeg au Canada : Kenza raconte son expérience

Kenza, 31 printemps, est originaire de Paris. Elle a vécu plus de dix ans un peu partout dans le monde grâce à son métier de professeur de français langue étrangère (FLE). C’est finalement au Canada, et plus précisément à Winnipeg qu’elle a choisi de poser ses valises.

Raconte-nous ton expatriation au Canada

J’avais passé une année scolaire comme assistante-professeur dans une université manitobaine en 2013-2014 (avec un permis de travail fermé). Ayant adoré mon année au Canada, j’ai décidé de repartir et je me suis inscrite aux bassins des PVT en décembre 2015 la première année où ce système a été mis en place. J’ai été tirée au sort en mai 2016 et je suis partie définitivement en avril 2017, presque un an plus tard le temps de préparer mon départ et de mettre de l’argent de côté ! 

Le centre-ville de Winnipeg

Est-ce que tu as trouvé facilement du travail avec le PVT Canada ?

Oui, j’avais réussi à trouver un poste d’enseignante avant même de partir. C’est extrêmement rassurant d’avoir un emploi qui vous attend. Deux ans après, j’ai décidé de me reconvertir et je n’ai eu aucun problème à trouver un nouvel emploi. Il y a un réel manque de francophones à Winnipeg et c’est le plein emploi pour les gens bilingues. 

Pourquoi ce choix de vivre à Winnipeg dans le Manitoba ?

J’ai choisi Winnipeg puisque j’avais déjà un travail qui m’y attendait avant de partir et parce que les démarches de résidence permanente sont extrêmement faciles. Il suffit de travailler 6 mois dans n’importe quel emploi pour être éligible. Je savais déjà que je voulais demander la résidence permanente donc j’ai mis toutes les chances de mon côté pour réussir à l’obtenir.

Vivre à Winnipeg, c’est comment ?

C’est chouette ! Winnipeg est en plein expansion avec un coût de la vie encore abordable. Les loyers sont un peu chers mais le reste est très correct, les taxes sont à 12 %. J’ai un article sur mon blog qui décrit la vie quotidienne à Winnipeg et recense tous les coûts. Autrement, on finit le travail tôt et on a du temps pour profiter ensuite en allant dans la nature environnante ou patiner sur la plus longue rivière gelée au monde (10 km de piste chaque année). Il y a des parcs partout et toujours quelque chose à faire.

Winnipeg.

Tu as des bonnes adresses à conseiller à Winnipeg ?

J’aime aller me promener dans la forêt Assiniboine en pleine ville et manger une glace dans l’un des nombreux glaciers de la ville (BDI, Sargent Sundae, Chabean entre autres). La Fourche est un incontournable tout comme le quartier de la Bourse (The Exchange), où sont tournés bon nombre de films censés se dérouler à New York ou Chicago !  

Quelles sont les destinations les plus sympas pour un voyage au Manitoba ?

Le sud de la province, entre villages francophones et villes fantômes, le parc du Whiteshell pour des randonnées, le parc fédéral de Riding Mountain et si votre budget vous le permet, il faut aller voir les ours polaires à Churchill au nord du Manitoba !

Nutimik Lake dans le parc national Whiteshell.

En conclusion, conseillerais-tu aux jeunes de faire leur PVT à Winnipeg ?

Oui ! J’ai listé 10 raisons de faire son PVT à Winnipeg sur mon blog. Sans tout citer je peux mentionner le coût de la vie, la facilité à trouver du travail, la présence du français (il est possible de faire toutes ses démarches administratives en français à Winnipeg), la simplicité de la procédure de résidence permanente et la localisation centrale ! On est à 12h de Calgary et à 13h de Chicago ! 

Cups of English tea est aussi sur Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.