HelpX

JobsLeave a Comment on HelpX

HelpX

Pratiquée par de nombreux backpackers, cette formule permet de voyager sans exploser son budget. Le helpX est de plus en plus pratiqué dans le monde. Ce principe alternatif est dans l’ère du temps et séduit de plus en plus les voyageurs en quête d’authenticité et de partage.

Le principe : travailler quelques heures par jour en échange du gîte et le couvert. Le reste du temps vous vaquer à vos occupations librement.

Un peu d’histoire


Le Helpx a été créé en Avril 2001 par l’anglais Rob Prince. Pratiquant lui-même me helpX sans le savoir lors de son voyage en Australie et en Nouvelle Zélande, il avait remarqué que les fermiers étaient en recherche de main d’œuvre bon marché tout au long de l’année et peinaient à trouver des travailleurs. A cette époque, les petites annonces circulaient via le bouche à oreille et étaient affichées dans les backpackers de la ville. Avec l’arrivée du web, Rob Prince vit l’opportunité de créer une plateforme en ligne afin de faciliter la mise en relation entre les fermiers et les travailleurs. Puis le helpx s’entendit et devint petit à petit un phénomène mondial.


Si l’expérience vous tente : voici notre dossier spécial HelpX, vous y trouverez des informations pratiques ainsi que des conseils pour choisir votre ferme et vivre au mieux votre expérience de Helper.

Pour plus d’information sur le HelpX, retrouvez les pages concernées :

>> Comment faire pour tester le Helpx ?

>> Comment devenir Helper ?

>> 7 bonnes raisons de faire du Helpx 

>> Conseils pour réussir son expérience de Helper

2 thoughts on “Ils ont testé le HelpX en Nouvelle Zélande

  1. Très intéressant ce retour d’expérience sur le helpX. Mais au final, il n’y a plus vraiment de différence avec le Woofing ?

    Nous avons choisi le woofing justement pour s’assurer que nos expériences s’approcherons le plus possible de l’agriculture, le travail avec les animaux… Au final, c’est pareil en HelpX si je comprends bien 😀

    On a seulement fait deux semaines de Woofing pour le moment, mais c’est vrai que ce sont des semaines très enrichissantes (et fatigante quand on ne maîtrise pas la langue !)

    Camille

    1. Bonjour Camille !

      Oui en effet le Wwoofing n’est pas de tout repos 🙂 mais je pense que c’est une super expérience et un excellent moyen de s’immerger totalement dans la culture néo-zélandaise.
      Pour répondre à ta question : la différence entre le Wwwoofing et le HelpX est vraiment très mince. Le concept est le même : travailler quelques heures en échange du gîte et du couvert. Ce qui change pour le Wwoofing c’est qu’il une idéologie derrière : celle de transmettre les valeurs de l’agriculture biologique et donc seules les fermes biologiques peuvent faire partie du réseau Wwoof. Le HelpX, au contraire concerne tous types d’activités : tu peux le faire dans une ferme biologique ou non, chez un particulier, dans une auberge de jeunesse, un ranch … Le choix est moins limité et le travail beaucoup plus varié.

      J’espère avoir répondu à la question 🙂 !
      Je te souhaite une très belle expérience néo-zélandaise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.