Obtenir un PVT au Chili

Photo du desert Datacama a voir absolument lors d'un pvt au Chili

Depuis le 1er novembre 2015, le Chili a rejoint la liste des pays à offrir la possibilité aux jeunes français de faire un Working Holiday Visa (ou PVT – Programme Vacances Travail). Comme pour les autres pays, le PVT Chili permet de découvrir le pays pendant un an en voyageant et en travaillant pour financer son voyage. Quelles sont les conditions requises pour obtenir le visa ? De quels documents ai-je besoin ? On vous explique tout ici.

Quelles sont les conditions pour être éligible au PVT Chili ?

Pour pouvoir obtenir le PVT Chili, il faut :

  • être ressortissant français et disposer d’un passeport français en cours de validité
  • résider habituellement en France au moment de la demande de visa
  • avoir entre 18 et 30 ans révolus à la date de la demande. Vous avez donc jusqu’à la veille de vos 31 ans pour postuler.
  • ne pas être accompagné de personnes à charge
  • posséder un billet de retour ou des ressources financières suffisantes afin d’acheter ce billet
  • avoir de quoi subvenir à vos besoin au début de votre voyage soit 2 500€ minimum.
  • souscrire pour la durée de votre séjour une assurance médicale couvrant la maladie, la maternité, l’invalidité, l’hospitalisation ainsi que le rapatriement

Quels sont les documents requis pour constituer le dossier de candidature au PVT Chili ?

Avant toute chose, sachez que seuls les dossiers complets seront traités par le consulat. Veillez donc bien à n’oublier aucun document. Il y a 9 documents :

  • Une lettre de motivation dans laquelle vous expliquez les raisons de votre demande de PVT au Chili, les voyages que vous comptez faire sur place et vos motivations profondes à venir dans le pays. Attention, le PVT accorde plus d’importance à la dimension « Vacances » que « Travail ». Mettez donc en avant vos intérêts touristiques et culturels plus que professionnels !
  • Une photocopie des pages d’identification de votre passeport (pages 2 et 3). Attention, vérifiez bien que votre passeport est valide sur toute la durée de votre séjour au Chili.
  • Le formulaire de demande
  • Une photo d’identité récente (3,5 x 4,5 cm.)
  • Une preuve de fonds. Ce document (un relevé bancaire ou une attestation bancaire nominative) doit indiquer que vous disposez des fonds nécessaires pour vivre au début de votre séjour, soit minimum 2 500€. Si vous ne voyagez qu’avec des espèces, vous pouvez obtenir une attestation auprès d’un notaire.
  • Un extrait de casier judiciaire de moins de 3 mois
  • Un certificat médicalattestant de votre bonne santé et certifiant que vous n’êtes pas porteur de maladies contagieuses et/ou infectieuses
  • L’attestation de votre assurance santé et rapatriement pour 365 jours avec couverture internationale. Vous pouvez consulter notre comparatif des assurances voyage spéciales PVT.
  • Une photocopie du livret de famille pour vérifier les noms de vos parents et attester de vos liens de filiation. Vous pouvez également fournir une copie de votre acte de naissance. Pour cela, vous devez vous adresser à la mairie de la commune où vous êtes né. Cette démarche est gratuite.

Vous pouvez également retrouver ces consignes sur le site Internet du consulat du Chili en France.

Y-a-t-il un quota pour le PVT Chili ?

OUI ! Pour le moment, seules 200 places sont disponibles chaque année pour le PVT Chili. Au 1er janvier de la nouvelle année, le quota revient à zéro ! 🙂

Comment récupérer mon PVT Chili ?

Une fois votre dossier complet, vous devez l’envoyer au moins deux semaines avant votre date de départ au consulat du Chili à Paris à l’adresse suivante : 64 Boulevard de la Tour-Maubourg 75 007 Paris (Métro : La Tour Maubourg, ligne 8).  Le délai de traitement des dossiers est d’environ deux semaines. Vous serez alors convoqué au consulat pour venir récupérer votre visa. Ce rendez-vous est obligatoire et vous devez venir en personne.

Combien coûte le PVT Chili ?

Le PVT Chili coûte environ 113€ à payer en CB au moment du retrait du visa.

Quand puis-je partir en PVT Chili ?

Une fois votre visa remis, vous aurez 90 jours pour entrer sur le territoire chilien. Passé ce délai, votre visa expire et vous ne pourrez plus refaire de demande.

Ex : si vous faites votre demande de PVT Chili la veille de vos 31 ans (Attention, ne faites pas la demande la veille non plus. Deux ou trois mois avant c’est plus sûr ! 😉 ) vous pourrez arriver au Chili au plus tard pour vos 31 ans et 3 mois ! 😉

Et maintenant… bamos a darlo todo !

D’autres articles sur le Chili :

>> Budget et finances au Chili

>> Transport : se déplacer au Chili

>> Hébergement : se loger au Chili

>> Trouver un job pendant son PVT Chili

>> Santé et sécurité au Chili

>> Géographie et climat au Chili