Mieux connaître votre destination PVT : Chili

mieux connaître le Chili
À la une ! ChiliLeave a Comment on Mieux connaître votre destination PVT : Chili

Mieux connaître votre destination PVT : Chili

Mieux connaître votre destination PVT (programme/permis vacances travail), Working Holiday Visa, Programa Vacaciones y Trabajo à travers des histoires, infos utiles ou futiles, anecdotes…

épisode 3 : le Chili 🇨🇱

Carte d’identité

  • Superficie : 755 276 km²
  • Nombre d’habitants : 18 millions d’habitants
  • Capitale : Santiago du Chili (5 millions d’habitants)
  • Langue officielle : espagnol

Un pays tout en longueur

Le Chili s’étire sur ses 4 300 kilomètres de long, du Pérou au cap Horn, avec une largeur moyenne de 180 kilomètres (de 440 kilomètres au maximum à la latitude 52°21 S et 90 kilomètres au minimum à la latitude 31°37 S au nord de Santiago).

3 756, c’est le nombre de kilomètres qui séparent la capitale Santiago du Chili à l’île de Pâques, située en plein Océan Pacifique.

Étymologie du Chili

En langue aymara, un peuple du nord des Andes, chili signifierait « où se termine la terre ».

Une conversion pas toujours simple

En avril 2020, 1 € était équivalent à 928 CLP. Pas simple pour convertir au quotidien. D’où l’intérêt de bien réviser ses mathématiques et de faire des exercices de conversion. Le taux fluctue jour après jour. Le taux du jour se trouve ici.

Histoire du Chili

L’histoire moderne du Chili commence en 1520. Auparavant, le territoire était occupé par différentes tribus amérindiennes, les plus célèbres pour nous étant les mapuches (au sud de Santiago) et les atacamas (région désertique frontalière avec la Bolivie).

  • 1520 : la célèbre navigateur Magellan est le premier occidental à débarquer dans l’actuel Chili. Son nom est donné au détroit qu’il a traversé, entre la Patagonie au nord et la Terre de Feu au sud.
  • 1541 : Le conquistador Valdivia fonde une série de village, dont la future Santiago. Les Espagnols, qui s’installent peu à peu, sont malmenés par les amérindiens mapuches. Valdivia tombe dans une embuscade en 1553. Il est torturé, en partie dévoré, puis tué par les mapuches. Trois jours d’agonie.
  • 1683 : abolition de l’esclavage. Le fleuve Biobío marque la frontière entre les terres hispaniques et amérindiennes.
  • 1817 : Les indépendantistes chiliens, sous les ordres de Bernardo O’Higgins, sont malmenés par les royalistes. Ils trouvent donc refuge à Mendoza (Argentine). Avec le soutien des armées de José de San Martín (héro de l’indépendance argentine), l’armée des Andes taille en pièce l’infanterie espagnole dans la vallée Chacabuco.
  • 1818 : l’indépendance du Chili est déclarée via une constitution et sous l’autorité de Bernardo O’Higgins, qui régnera en dictateur jusqu’à 1823.
  • 1826 : les Espagnols sont vaincus dans l’archipel des Chiloé et abandonnent définitivement le Chili.
Les pères fondateurs du Chili : le général Carrera, les héros de l’indépendance O’Higgins, San Martin et le diplomate et homme politique Portales.
  • 1879-1884 : Guerre du Pacifique entre d’un côté le Chili, et de l’autre le Pérou et la Bolivie. Gains territoriaux pour le Chili qui sort vainqueur du conflit.
  • 1888 : L’île de Pâques est annexée par le Chili. La France a essayé de faire échouer la négociation pour récupérer l’île. Échec.
Île de Pâques
  • 1891 : guerre civile. Le Président Balmaceda se suicide et laisse le pouvoir au congrès.
  • 1907 : devant la colère sociale qui monte, le Président Pedro Montt répond par la répression. On estime à 3000 le nombre d’ouvriers tués.
  • 1925 : Le Président Palma promulgue une nouvelle constitution qui donne naissance à une république présidentielle.
  • 1929 : les conséquences de la crise économique sont désastreuses pour l’économie du pays. Une instabilité politique en découle avec des alternances entre droite et gauche. Le pays ne prend pas partie pendant la Seconde Guerre Mondiale.
  • 1970 : Le candidat de gauche Salvador Allende est élu Président de la République. Il nationalise, augmente les salaires, accentue sensiblement la politique de redistribution des terres en faveur des paysans pauvres…mais l’inflation explose et le PIB diminue.
  • 1973 : Coup d’état du général Pinochet avec l’aide indirecte de la CIA. Allende se suicide dans son Palais qui croule sous les bombes. Nixon, Président américain anti-communiste, est ravi.
  • 1973-1990 : Dictature de Pinochet. La junte dissout les partis politiques (les opposants sont tués), la liberté de la presse est abolie, le couvre-feu instauré. L’économie est libérale avec des privatisations d’entreprises et les manifestations sont réprimés dans le sang. Le Chili est en crise économique de 1982 à 1985.
  • 1988 : Pinochet organise un référendum pour demander la prolongation de son mandat. 60% des votants demandent son départ et la fin de la dictature.
No, un film de 2013, par le réalisateur Pablo Larrain, sur le « non » au référundum.
  • 1990 : retour de la démocratie. Le Président Aylwin améliore la santé économique du pays. Le Général Pinochet reste chef des armées jusqu’en 1998.
  • 1998 : Pinochet est arrêté à Londres (mandat d’arrêt international), assigné à résidence. Il ne rentrera au pays que deux ans plus tard, acclamé par des sympathisants.
  • 2006 : Le Général Pinochet, qui était encore sénateur, décède.
  • 2019 : conflits sociaux dans le pays. Manifestations contre le système de santé, de retraite, l’augmentation du tarif des transports et des médicaments. Le Président Piñera déclarera un temps l’état d’urgence et n’hésitera pas à faire descendre l’armée et les chars dans les rues. Clairement pas une belle attitude.

Les grands artistes chiliens

Luis Sepulveda (1949-2020), écrivain dont le premier roman fut un grand succès à l’international. « Le vieux qui lisait des romans d’amour », sorti en 1992 a été traduit en trente-cinq langues et fut un véritable succès en France. Sepulveda, qui est décédé du coronavirus en avril 2020, était un défenseur de la cause écologiste et des peuples premiers.

Pablo Neruda (1904-1973…mort suspecte quelques jours après le coup d’état). Poète, écrivain et prix Nobel de littérature. Il est considéré comme l’un des Quatre grands de la poésie chilienne avec Gabriela Mistral, Pablo de Rokha et Vicente Huidobro. Un film retraçant sa vie est sorti en 2016 :

La Sebastiana et La Chascona, maisons de Neruda situées respectivement à Valparaiso et Santiago, se visitent.

La Sebastiana

Alejandro Jodorowsky, franco-chilien né en 1929, est aussi bien scénariste de bande-dessinée, de films, cinéaste, dramaturge, poète, acteur. Les films à voir : El topo (acid-western de 1970), La danza de la realidad (2013), Poesia sin fin (2016),

La gastronomie chilienne

Au Chili, vous entendrez dire que leurs empanadas sont meilleurs qu’en Argentine et que leur ceviche est meilleur qu’au Pérou !

A noter aussi que les Chiliens font du très bon vin et aussi du Pisco, une eau-de-vie obtenue par distillation du raisin. Vous devez absolument goûter le pisco sour, le cocktail iconique du Chili et aussi du Pérou !

Le sport chilien

Les Chiliens aiment le football, sport roi en Amérique du Sud. Son équipe nationale, qui n’a jamais remporté de coupe du monde comme ses illustres voisins (Argentine x2, Uruguay x2, Brésil x5), reste néanmoins un redoutable adversaire. Sa meilleure performance au niveau international est une troisième place lors de la Coupe du Monde 1962, organisé sur ses terres. On se souvient aussi du Chili pour son formidable duo d’attaque Salas-Zamorano, qui a fait trembler quelques équipes (et quelques filets) pendant la coupe du monde organisée en France en 98. Les succès de la Roja ont surtout été réalisées sur son continent avec des victoires en 2015 et en 2016 de la Copa America, grâce notamment à un grand Arturo Vidal.

Le tennis a procuré quelques joies aux Chiliens : Nicolas Massu est le premier Chilien à avoir obtenu une médaille d’or aux JO, à Athènes en 2004, en simple, puis en double avec son coéquipier Fernando Gonzalez.

Les Chiliens s’intéressent aussi au rallye Dakar car le pays a accueilli l’épreuve pendant une décennie en tant que pays andin.

One thought on “Infographie : le voyageur francophone au Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.