Tout ce que vous devez savoir avant d’accepter un job dans une ferme en Australie

comment trouver du travail en ferme en Australie ?
À la une ! AustralieLeave a Comment on Tout ce que vous devez savoir avant d’accepter un job dans une ferme en Australie

Tout ce que vous devez savoir avant d’accepter un job dans une ferme en Australie

Si vous partez en Australie avec un visa vacances travail ou PVT comme on l’appelle communément, vous avez la possibilité de le renouveler pour une année ou deux supplémentaires en effectuant un travail agricole ou un job en ferme.

Pour que le renouvellement du visa soit pris en considération, le travail doit être effectué dans des régions spécifiques de l’Australie. Dans les régions rurales, reculées et pas autour des grandes agglomérations.

Les jours de travail agricole sont comptabilisé dans le renouvellement de visa. On parle de missions spécifiques telles que la cueillette des fruits et légumes et le travail avec les animaux. D’autres secteurs d’activé sont pris en compte pour le renouvellement de visa comme la pêche, le travail dans les mines et d’autres activités de ce type.

Si vous accumulez au moins 88 jours de travail agricole (trois mois), vous pouvez prolonger votre visa vacances travail d’une année supplémentaire. Si, pendant cette deuxième année de visa, vous accumulez au moins 179 jours (six mois) du même type de travail, vous pouvez demander une troisième année.

Que signifie travailler dans une ferme en Australie ?

Commençons par dire que le travail agricole est un travail dur, très physique. En Australie, les températures estivales atteignent facilement trente degrés et plus, et travailler au soleil demande une certaine dose de volonté. Certains types de récolte sont vraiment éprouvants, et ne conviennent pas à tout le monde. Par exemple, la cueillette des bananes n’est pas recommandée pour les petits gabarits car il faut porter des charges très lourdes.

De nombreux voyageurs décident de commencer par les fermes, car c’est un travail qui ne nécessite pas une bonne connaissance de l’anglais, et c’est même un bon moyen pour l’apprendre.

L’agriculture, c’est aussi être entouré d’autres routards avec qui vous pouvez partager cette expérience, et cela mène souvent à des amitiés spéciales qui durent.

Comment trouver du travail dans les fermes en Australie ?

Travailler dans une ferme signifie généralement effectuer un travail saisonnier. C’est pourquoi la clé pour trouver un bon emploi et gagner de l’argent en ferme est d’être au bon endroit au bon moment. L’Australie est un pays immense, et en allant du nord au sud, les températures changent beaucoup. Les périodes de récolte des fruits et légumes varient donc également d’un État à l’autre.

Où chercher du travail ?

Il existe plusieurs façons de trouver un travail agricole en Australie : la plus courante consiste à répondre aux offres d’emploi. Cependant, les offres d’emploi pour le travail agricole ne se trouvent pas sur les portails classiques de recherche d’emploi, mais plutôt dans des groupes Facebook dédiés, et sur Gumtree, un site de petites annonces très populaire en Australie.

Pour tous ceux qui ne disposent pas d’un véhicule pour se déplacer (les fermes sont généralement situées loin de la ville, dans des zones difficiles d’accès si vous n’avez pas votre propre véhicule), le choix évident est de s’en remettre aux auberges de jeunesse. Il y a des auberges qui mettent en relation les fermes ayant besoin de travailleurs avec des voyageurs. En séjournant dans un « Working Hostel« , vous n’aurez pas à vous soucier de chercher vous-même du travail (ils s’en chargeront !). En outre, l’auberge assurera le transport vers et depuis la ferme.

Bien que cette situation semble idéale à première vue, nombre de ces auberges ont acquis une mauvaise réputation au fil du temps, en raison de loyers excessivement élevés et des conditions des auberges elles-mêmes (sales et mal organisées). Avant d’opter pour un Working Hostel, il est bon de faire d’abord ses propres recherches.

Le recours à une agence pour trouver un travail agricole n’est pas très courant en Australie, mais c’est certainement la méthode la plus fiable. Surtout si l’intention est de travailler dans des zones éloignées de la côte, voire dans l’arrière-pays. Ce sont des régions très peu peuplées de l’Australie et avant de s’installer dans ces endroits, il est essentiel de s’assurer qu’un emploi nous attendra à notre arrivée (ce qui n’est pas si évident lorsqu’on répond à une annonce).

Où loger pendant le travail en ferme en Australie ?

En général, on séjourne dans ce qu’on appelle des « share house« . Il n’est pas rare que des maisons entières ne soient louées qu’à des personnes qui accumulent des jours de travail spécifiques au renouvellement de visa, notamment dans les zones où les exploitations agricoles sont très présentes.

Si les fermes sont situées loin des principaux centres de population, l’hébergement sera souvent organisé par la ferme elle-même.

« Tu vas aller débroussailler jusqu’à tout là-bas mate ! »

Combien d’argent on gagne en travaillant dans une ferme en Australie ?

Le salaire que vous pouvez gagner en travaillant en milieu rural dépend principalement du type de travail effectué, de la saison et du lieu.

Travailler dans une ferme près de la côte rapportera moins que travailler dans l’arrière-pays. En effet, peu de personnes sont prêtes à vivre aussi longtemps dans des zones aussi isolées. C’est pourquoi les exploitations agricoles doivent offrir des salaires plus compétitifs pour attirer les travailleurs.

Certains types d’emplois sont plus rémunérateurs que d’autres. Le travail dans les mines, par exemple, est notoirement lucratif, mais aussi difficile à obtenir si l’on n’a pas de contacts ou d’expérience dans le secteur.

En ce qui concerne la cueillette des fruits, les possibilités de gain varient également beaucoup selon que l’employeur paie les travailleurs à la pièce ou à l’heure. Payer les gens à la pièce était, jusqu’à récemment, une chose très courante chez les agriculteurs : c’était un mode qui profitait beaucoup à l’exploitation, mais qui laissait les cueilleurs les plus lents avec un maigre salaire.

Heureusement, depuis l’année dernière, un salaire horaire minimum (c’est-à-dire le salaire minimum) a également été introduit pour les personnes travaillant dans l’agriculture, ce qui permet à tout le monde de gagner un salaire décent.

2 thoughts on “Australie : le niveau de taxe des backpackers finalement réduit ?

  1. Bien compris, c’est d’ailleurs très simple bien expliqué, merci pour ces infos
    Pour ce qui est des travailleurs non agricole , ayant travaillé après le 1 juillet 2016, sera t’il possibles de récupérer ses taxes ?
    Je trouve aucun blog/ site qui connaît exactement comment sa se passera .. Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *