Les impôts en Australie

les impôts en Australie
Australie79 commentaires sur Les impôts en Australie

Les impôts en Australie

 

Vous avez compris comment ouvrir un compte bancaire en Australie. Désormais, il va falloir que vous connaissiez quelques subtilités australiennes pour que votre installation se passe pour le mieux ! Tax File Number, impôts, récupération des taxes en Australie : suivez le guide pour bien commencer et ne rien perdre de votre vie de travailleur Aussie.

Qu’est-ce que la Tax File Number ?

C’est un numéro d’identification en tant que travailleur australien. Il est délivré par l’Australian Taxation Office.

Vous avez 28 jours lors de votre embauche pour fournir à votre employeur votre TFN. Dans le cas où vous ne pouvez pas le fournir, votre impôt salarié sera de 48 %.
Dans l’autre cas, la taxation est à hauteur de 32,5%. Le délai d’obtention est de 10 à 15 jours après l’envoi par courrier à une adresse australienne.

La demande peut se faire en ligne sur : http://www.ato.gov.au/

Les impôts en Australie, bon à savoir

Les impôts australiens sont prélevés à la source (contrairement à la France). Au 1er juillet (année fiscale australienne), il faut déposer un Tax Return (formulaire de déclaration de taxe) à l’ATO pour éventuellement recevoir le trop perçu.

Vous avez entre le 1er juillet et le 30 octobre pour effectuer cette déclaration.

Résider plus de 6 mois en Australie donne droit à un taux d’imposition moins important (19% au lieu de 32,5%)*. De plus, si les revenus ne dépassent pas 18200$AUD,  il n y aura pas d’imposition. C’est pour ça qu’il est important de procéder à cette déclaration.

Si l’ATO a eu un trop perçu, vous serez remboursé (procédure entre 20 et 30 jours).

*Jusqu’à janvier 2017, où le gouvernement a décidé d’augmenter la taxe pour les voyageurs en WHV à 32,5% dès le premier dollar perçu.

Qu’est-ce que la Superannuation ?

En cas de gain plus élevé que 450$/mois, l’employeur doit payer une cotisation à la superannuation, qui permettra de cotiser pour la retraite.

Pour récupérer la superannuation, il vous faut demander un résumé des salaires qui vous ont été versés (un PAYG) et demander les coordonnées de la caisse de superannuation de votre entreprise (des codes, des chiffres etc…).

La superannuation ne se fera qu’une fois rentré en France. Vous ferez votre demande sur le site ATO : www.ato.gov.au/super et sélectionnez Resources & Services – Online Services – Temporary Resident Online Application

Avec toutes les récupérations de taxes en Australie, même si cela demande un peu de travail administratif, au final, vous toucherez un salaire correct sans avoir à le dissimuler. Tout est pensé pour les résidents temporaires pour travailler légalement. Profitez-en !

Quelqu’un peut-il gérer la récupération des taxes à ma place ?

Bien sûr, il existe des entreprises spécialisées dans ce type de services. Vous pouvez, par exemple, faire les démarches via l’intermédiaire de Taxback qui est l’organisme le plus sérieux dans ce domaine. Grâce à eux, moyennant une commission, vous n’aurez presque rien à faire et recevrez l’argent directement sur votre compte bancaire. L’avantage avec ce type de services, c’est que vous évitez de commettre des erreurs en remplissant votre déclaration et vous êtes certains de récupérer votre argent, ce qui n’est pas toujours le cas lorsque vous remplissez votre déclaration vous même. Bref, si vous avez une somme importante en jeu, n’hésitez pas à faire appel à ce type de services. Même si vous y laissez une commission, cela sera toujours plus intéressant que de tout perdre parce que vous vous êtes trompé en remplissant les formulaires !

nous avons demandé à un pro des taxes australiennes, Joaquim de Taxback.com, de nous expliquer comment il faut faire.

Quand faut-il soumettre sa déclaration de revenus ?

La date d’ouverture de dépôt des dossiers est le 1er Juillet et la date limite est le 31 octobre. Cependant, tout le monde déclare ses revenus début juillet et cela entraîne souvent des retards de paiement.

« Pour éviter cela il vaut mieux préparer son dossier en avance et c’est la raison pour laquelle nous encourageons les gens à nous contacter dès maintenant. »

Quels sont les documents à fournir ?

Avec Taxback.com :

  • un formulaire (interne)
  • soit la dernière fiche de paie (final payslip)
  • soit le PAYG pour chacun des employeurs
  • la copie d’une pièce d’identité

Si vous décidez de déclarer vos revenus seul, il faudra vous rendre sur le site mygov.com.au, vous créer un compte et suivre les étapes du site.

Quelles sont les taux de taxation pour les voyageurs en WHV ?

Deux choses sont importantes à préciser.

  • Le gouvernement qui avait informé vouloir changer la réglementation pour les WHV a récemment annoncé qu’il statuera sur la question en janvier 2017 seulement.
  • Les éventuels changements ne fonctionnent pas de manière rétroactive. En d’autres termes, même si une nouvelle réglementation entrait en vigueur en juillet 2016, cela n’aurait aucune incidence sur le remboursement des taxes, car cela ne concernerait que les revenus perçus à partir du mois de juillet 2016. Or, en juillet 2016, il faudra déclarer les revenus perçus entre juillet 2015 et juin 2016.

Comment fonctionne les impôts en Australie ?

En Australie, les taxes sont prélevées à la source. Mais vous devez quand même déclarer vos impôts, petits ou gros salaires pour récupérer le trop plein perçu par l’ATO (Australian Taxation Office).

Il existe deux statuts :

  • Résident : vous avez habité en Australie au moins 6 mois au même endroit
  • Non-résident : vous n’avez pas habité en Australie au moins 6 mois au même endroit.

En fonction de votre statut, votre niveau de taxation est soit de 19% (pour les résidents) soit de 32,5% (pour les non-résidents).

En ce qui concerne la taxation, les personnes qui gagnent moins de 18 200 $ de revenus annuels ne payent pas de taxes. Ces personnes pourront donc récupérer l’ensemble des taxes prélevées. C’est pourquoi il est important de faire sa déclaration de revenus ! Et oui, sans déclaration, pas de tax return !

Cas numéro 1 : Vous gagnez moins de 18 200 $

Vous récupérez la totalité de vos taxes.

Cas numéro 2 : Vous gagnez plus de 18 200 $

Exemple 1 : Vous avez gagné 20 200 $ brut (dans ce cas il n’y a que 2 000 $ imposable) et vous êtes non résident. L’employeur a prélevé 32,5% de taxes sur votre salaire soit 6 565 $ en trop. Grâce au tax return, vous pourrez récupérer jusqu’à 6 185 $.

Exemple 2 : Vous avez gagné 20 200$ brut et vous avez le statut de résident. Votre employeur a prélevé 19% de taxes sur votre salaire, soit 3 838 $. Grâce au tax return, vous récupérerez 3 458 $.

Souvent avec Taxback.com, vous pourrez obtenir des déductions et autres bénéfices, les taxes sont donc moins élevées voire inexistantes dans certains cas.

Quelles sont les conditions pour recevoir son tax return ?

Etre considéré comme résident fiscal, autrement dit avoir habité au moins 6 mois (183 jours) au même endroit.

En cas de contrôle, il faut être en mesure de le prouver mais cela reste très difficile voire quasiment impossible.

En passant par un agent de taxes, comme Taxback.com, le risque de contrôle est extrêmement faible et on a donc plus de chances de récupérer ses taxes.

Il est obligatoire de déclarer ses revenus et cela vaut toujours la peine d’essayer ou moins de se renseigner (c’est pour cela que Taxback.com fournit des estimations gratuites).

Comment soumettre sa déclaration d’impôts ?

Deux possibilités :

  • Soi-même, directement auprès de l’ATO
  • En passant par un agent de taxes

Combien de temps pour recevoir le trop plein perçu par l’ATO ?

Normalement, 10 jours ouvrés et c’est le délai que nous annonçons. Dans la réalité, il arrive que ce soit plus rapide ou au contraire plus long en fonction de l’efficacité de l’ATO à traiter les dossiers.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.