Un road-trip dans la vallée de l’Elqui, par Clémence et Nicolas

0

Visiter la vallee de l'Elqui au Chili

Par Clémence et Nicolas, les Grouik Trotters

Nous voulions découvrir le lieu de production du pisco, la boisson nationale du Chili. C’est une eau de vie obtenue par distillation des grappes de raisin. Nous avons donc pris la route pour la Vallée de l’Elqui à une cinquantaine de kilomètres de La Serena. Nous décidons alors de prendre la route pour la Vallée de l’Elqui à une cinquantaine de kilomètres de La Serena. La vallée est également connue pour abriter de magnifiques ciels étoilés, et être la région natale de Gabriela Mistral (premier prix Nobel de littérature chilien).

A la découverte du pisco…

Nous arrivons donc en fin de journée à Vicuña, une petite ville très charmante comparé aux villes et villages traversés depuis notre départ de Santiago. Elle nous donne l’impression qu’il y fait bon vivre, les habitants sont souriants et accueillants. Nous passons la nuit au pied du Cerro Mamalluca, juste à côté de Vicuña. Le panorama qui s’offre à nous à la tombée de la nuit ainsi qu’au réveil nous fait réaliser la chance que nous avons d’être ici. Les montagnes rosies par le soleil couchant laissent peu à peu place aux étoiles, effectivement très scintillantes et nombreuses dans le ciel noir.

Le lendemain, nous visitons la Pisquera Aba, un domaine familial produisant le fameux pisco. La visite est gratuite. Le propriétaire nous explique les différentes étapes de production, de la récolte des grappes de muscat jusqu’à la mise en bouteille. Nous dégustons ensuite 3 piscos différents. Peu après, direction la brasserie Cerveceria Guayacan située à Diaguitas. Nous en apprenons davantage sur la production artisanale de cette bière locale. Pour conclure cette journée instructive, nous posons notre maison mobile sur les rives du lac Puclaro, toujours à quelques kilomètres de Vicuña, et nous endormons en admirant le ciel étoilé bordé par les montagnes.

dormir au pied du Cerro Mamalluca

…et des vignes de la Vallée de l’Elqui

Le lendemain, la beauté du paysage émerveille nos petits yeux du matin. Nous décidons de partir pour le cœur de la Vallée de l’Elqui. Nous faisons une première étape aux portes de Montegrande, dans le domaine Cavas del Valle, le seul de la région à produire du vin et non du pisco. L’endroit, paisible, arboré et entouré de vignes, nous fait un peu penser aux vieilles maisons de Provence. Après un tour rapide des lieux nous expliquant le savoir-faire du domaine, nous avons droit à une dégustation de quatre vins, deux rouges et deux blancs. Un vrai régal ! La réputation des vins chiliens n’est vraiment plus à faire.

Nous poursuivons notre route, toujours en compagnie des vignes. On peut lire de nombreuses pancartes queso de cabra (fromage de chèvre) en bord de route. Ce n’est pas l’envie qui nous manque d’en acheter mais quand on n’a pas de frigo et qu’il fait chaud, il vaut mieux s’abstenir… Nous voici arrivés à Montegrande, petit village typique de la vallée. L’église construite en pierres et en bois domine le village.

En milieu d’après-midi, nous nous enfonçons un peu plus dans la vallée pour finalement atteindre Pisco Elqui. Nous nous baladons tranquillement dans les rues où nous croisons beaucoup d’étrangers venus également découvrir la vallée. L’église, comme sa voisine de Montegrande, est construite en pierres et en bois, tout comme les maisons et auberges du village, ce qui donne beaucoup de charme et de cachet au lieu. Nous sommes définitivement conquis par cette Vallée de l’Elqui !

Nous passerons la nuit sur une petite aire de pique-nique au cœur de la vallée, entourés de vignes, avant de rejoindre La Serena le lendemain pour de nouvelles aventures.

Un road-trip dans la vallée de l’Elqui, par Clémence et Nicolas
Notez cet article
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.