PVT Taïwan : installez-vous sereinement grâce à l’AFTJ

0

vue sur la ville de Taipei

Entré en vigueur en juillet 2016, le permis vacances travail Taïwan n’a pas encore trop fait parler de lui. Nous sommes donc partis à la rencontre d’un de ses meilleurs ambassadeurs, Benjamin Orezzoli. Il est l’un des premiers français à avoir obtenu le PVT Taïwan. Il est surtout le créateur de l’alliance Franco-Taïwanaise pour la jeunesse (AFTJ), une association à but non lucratif dont le but est d’accompagner les Français avant et pendant leur PVT.

Pour rappel, les Français âgés de 18 à 30 ans peuvent prétendre au PVT Taïwan. Ce visa permet de vivre et de travailler légalement pendant un an dans ce beau pays d’Asie. Le quota, fixé à 500 places, n’a pas encore été atteint. Alors pourquoi ne pas sauter le pas ?

Benjamin Orezzoli vous donne en avant-première ses bons plans pour s’installer et travailler à Taïwan !

Comment vous est venu l’idée d’informer les jeunes français dans le cadre du PVT Taïwan ?

Lors de l’accord pour le PVT entre la France et Taïwan (en juillet 2016), j’étudiais le mandarin à Taipei.

L’excellente qualité de vie à Taïwan, l’accueil chaleureux des locaux et les richesses culturelles de ce pays ne sont que quelques-unes des raisons qui m’ont encouragé à revenir en PVT.

La signature du PVT étant toute récente, je n’avais trouvé aucune information sur les sites spécialisés concernant les procédures d’obtention du visa, la vie à Taïwan et les questions relatives à l’emploi et au logement. À mon retour à Taïwan, j’ai décidé de partager ces informations sur un blog. Comme la demande était importante, j’ai décidé de créer une association et un site web afin d’aider les futurs postulants dans leur démarches et de fournir des informations à propos de Taïwan.

Obtenir un PVT à Taïwan

Quels services proposez-vous aux français à Taïwan ?

Le premier service que nous fournissons est l’information. La plupart des questions que l’on se pose avant de partir en PVT trouvent leurs réponses sur notre site : procédures d’obtention, assurances santé, démarches administratives à l’arrivée…

Nous fournissons aussi des conseils concernant la recherche d’emploi et de logement. Nous mettons alors en contact ces jeunes avec les entreprises Françaises à Taïwan qui recrutent pour faciliter la recherche d’emploi. Concernant le logement, nous partageons les groupes locaux sur les réseaux sociaux, la solution la plus efficace pour se loger à Taipei. Nous organisons aussi des mises en contact avec des partenaires locaux qui proposent même des visites virtuelles pour les jeunes souhaitant trouver leur logement depuis la France.

Nous nous efforçons également de favoriser les rencontres et de promouvoir les événements dédiés à la communauté Française et à la communauté étudiante.

Enfin, nous proposons un Kit WHV. Celui-ci comprend un transfert depuis l’aéroport, la première nuit d’hôtel à Taïwan et une box comprenant une carte de transport en commun, un adaptateur électrique et des produits de première nécessité.  Le Kit WHV est le seul produit payant que propose l’association qui n’a pas de but lucratif.

parc a taiwan

Quels profils ont les français qui font appels à vos services ?

Cela va du baroudeur qui vient explorer l’Asie à l’étudiant en mandarin qui peut financer ses études grâce à un job à mi-temps. Il y a aussi le professeur de français qui souhaite enseigner à un public différent ou encore le jeune ingénieur qui vient tenter sa chance dans l’un des quatre dragons.

Quels sont les secteurs d’activité les plus porteurs à Taïwan ?

La restauration est un secteur qui recrute particulièrement. Les Taïwanais sont très gourmands et comme souvent, la cuisine Française a excellente réputation. Dans l’enseignement également les possibilités de trouver un emploi sont élevées, en Français comme en Anglais, si votre niveau le permet. Il faut noter que dans ce domaine, les salaires sont particulièrement attractifs. La surprise se trouve surtout dans le mannequinat. De nombreuses agences à Taipei recrutent des modèles étrangers pour des tournages de pubs, de vidéos clips et parfois de film ! De plus, les salaires y sont souvent assez élevés. De nombreux salons sont organisés et permettent aux personnes issues des domaines du marketing, de l’informatique et de la communication de rencontrer les employeurs Taïwanais. La maîtrise de l’Anglais courant est bien sûr nécessaire.

trouver un job a taiwan dans la restauration

Le secteur de la restauration est très porteur à Taïwan

Quelles sont les principales contraintes du PVT Taïwan ?

La principale contrainte réside dans l’obtention même du visa. Il est nécessaire de participer à un entretien au bureau de représentation de Taipei en France, à Paris. De nombreux voyageurs Français à Taïwan regrettent de devoir faire un aller-retour en France seulement pour un rendez-vous. La procédure d’obtention en elle-même est assez simple et nous détaillons les démarches administratives à effectuer à l’arriver sur notre site.

Sont-ils beaucoup à vouloir s’installer définitivement à Taïwan ?

Certains se trouvaient à Taïwan avant l’entrée en vigueur du PVT. C’est mon cas d’ailleurs. Ils s’y trouveront peut-être encore après avec une opportunité professionnelle !


logo AFTJ

L’Alliance Franco-Taïwanaise pour la jeunesse (AFTJ) accompagne les Français qui souhaitent faire un PVT Taïwan. L’association propose de l’information en français, en mandarin et en pinyin. Elle se développe aussi dans le but d’aider les Taïwanais dans l’organisation de leur séjour en France afin de les aider dans leur recherche d’emploi et de logement. En effet, le PVT est avant tout un accord de réciprocité entre les deux pays signataires.

N’hésitez pas à les contacter sur leur page Facebook @WHV Taïwan.

PVT Taïwan : installez-vous sereinement grâce à l’AFTJ
5 (100%) 2 votes
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.