Coleen et Simon, à la rencontre de kiwis engagés dans l’alimentation durable

0
Découverte de la permaculture avec
Rory & Jennifer de Permakai

Coleen et Simon, 26 ans, s’intéressent de près à la cuisine bio. Ils passent des heures à cuisiner, n’hésitent pas à découvrir de nouveaux produits et recettes. Ils s’intéressent énormément à la culture durable et équitable, voilà pourquoi ils privilégient les produits locaux et bios. Arrivés en Nouvelle-Zélande avec des visas vacances-travail, ils nous racontent leurs découvertes culinaires.

Pourquoi êtes-vous partis en PVT Nouvelle-Zélande ?

Après avoir travaillé pendant trois ans sur Paris, on a eu envie de découvrir une nouvelle culture et de nouveaux horizons. La Nouvelle-Zélande nous est apparue comme la destination idéale pour pouvoir travailler et voyager en même temps. Et on regrette pas du tout notre choix : on découvre des paysages magnifiques tout le temps et on rencontre des gens généreux et enthousiastes. En plus tout est facile d’accès et bien organisé ici !

Pourquoi êtes-vous partis à la rencontre de producteurs bios en Nouvelle-Zélande ?

Déjà en France, nous étions tous les deux intéressés par l’alimentation durable et on avait envie de découvrir la Nouvelle-Zélande au travers de cette thématique. Pour nous, la nourriture est synonyme de partage et de bons moments, alors quoi de mieux pour rythmer notre voyage ? Cela nous permet aussi de rencontrer des locaux, ce qu’on aime particulièrement quand on voyage dans un nouveau pays. 

Grâce à quelques recherches sur internet, nous avions identifié quelques personnes avant de partir et on les a tout simplement contactées par email. Ils nous ont tous répondu positivement, c’est ça la magie de la Nouvelle-Zélande ! Ensuite, dès qu’on a rencontré la première personne, elle nous a redirigée vers quelqu’un d’autre. De fil en aiguille, on a pu planifier toutes nos rencontres très facilement !

Quelles sont les caractéristiques principales de la cuisine néo-zélandaise ?

Il n’y a pas vraiment de cuisine néo-zélandaise. On trouve plutôt un mélange de toutes les autres cuisines du monde, avec un forte influence anglaise vu que le pays a été colonisé par les Britanniques. 

Autre chose intéressante qu’on a appris grâce à une de nos rencontres : les kiwis voient souvent la nourriture comme un carburant et non comme un plaisir. Ils ont donc une relation à la nourriture très différente de celle des français. Par exemple, les repas sont pris très vite (un plat principal suffit), ils s’éternisent rarement à table comme on le fait très souvent en France !

Fondue de poireaux du jardin !

Avez-vous découvert de nouvelles saveurs en Nouvelle-Zélande ?

Nous avons découvert la kumara qui est une sorte de patate douce qui pousse en profusion ici ! 

Grâce à un pêcheur rencontré sur une randonnée, nous avons eu la chance de pêcher et de goûter des pāua qui sont des coquillages magnifiques qui se trouvent uniquement dans cette région du monde.

Comment se matérialise le bio en Nouvelle-Zélande ?

En Nouvelle-Zélande, il est possible d’utiliser le mot « bio » sans être certifié, ce n’est pas illégal. Et ce n’est qu’au cours des cinq dernières années que les bénéfices de la nourriture bio ont vraiment été reconnus ici.

Atelier fabrication de paneer (fromage frais) avec le lait des 2 vaches de la ferme.

50% de l’empreinte carbone de la Nouvelle-Zélande est lié à la production alimentaire, tandis que le tourisme ne représente que 5%. La façon dont nous mangeons a donc plus d’impact que celle dont nous voyageons.

Dans un mètre carré, en jardinant 1h par jour, vous pouvez faire pousser plus de 100 dollars d’aliments par an.

Citez les adresses bios incontournables pour bien manger à Auckland.

Avec plaisir, on vous recommande sans hésiter d’aller faire un tour chez :

  • Orphans Kitchen (le restaurant) & Daily Bread (la boulangerie). Les chefs du restaurant ont ouvert la boulangerie.
  • Scarecrow de Benjamin Barton. 
  • Kokako : une marque de café bio qui a ouvert un établissement dans Auckland. L’assurance d’un bon café !

Quels sont les produits français qui vous manquent le plus ?

Après six mois passés ici, il n’y a pas vraiment de produits qui nous manquent tant que ça ! On trouve beaucoup de bons produits ici et on apprécie le fait que le prix des produits varient énormément en fonction de la saisonnalité. Ce qui incite à consommer les fruits et légumes de saison !

Retrouvez leurs aventures sur le blog Kiwi’s Table.

Coleen et Simon, à la rencontre de kiwis engagés dans l’alimentation durable
5 (100%) 1 vote
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.