Australie : Julie et Clément…au pays des dromadaires

0

quel job insolite en australie ?

A l’approche de la trentaine, Julie et Clément ont décidé de sauter le pas : partir en Australie avec des permis vacances travail. Avant de fouler le sol aussie, ils étaient tous les deux vétérinaires à Bordeaux et avaient déjà pas mal bourlingué. Julie avait toujours rêver de faire un Working Holiday en Australie. Mais leurs débuts de carrières prometteurs l’ont fait hésiter. Alors, Clément a pris les devants. Changer de mode de vie, découvrir de nouveaux horizons, des arguments qui ont fait mouche !

Clément nous raconte leur folle expérience au pays des kangourous…et des dromadaires !!

Racontez-nous vos jobs insolites en Australie.

A Broome, petite station balnéaire très huppée au Nord-Ouest, située sous la région du Kimberley, nous avons travaillé pour une entreprise qui propose des balades à dos de dromadaires sur la plage de Cable Beach (l’une des plus longues plages de sable de la Côte Ouest). Je m’occupais des dromadaires à la ferme, puis je les préparais (brossage, mise en place des équipements spécifiques type couvertures, selles…). Ensuite, nous nous rendions à pied jusqu’à la plage avec la caravane de dromadaires (qui se promenaient donc chaque jour dans les rues de Broome, véritable attraction pour les touristes et surtout les enfants) et nous prenions en charge les clients sur la plage en les divertissant.

Julie, quant à elle, a été embauchée comme photographe au sein de cette même entreprise. Son rôle était de prendre des photos au cours de la promenade sur la plage et de proposer aux touristes de les acheter.

travailler avec les animaux en australie

Les fameux dromadaires de Broome

Pour nous deux, cette expérience a été l’un des meilleurs souvenirs de notre année en Australie : travailler ensemble tous les jours, pieds nus et en short, sur la plage, avec des clients toujours satisfaits, côtoyer des animaux aussi exotiques et intéressants que les dromadaires et surtout avoir la chance d’observer le coucher de soleil chaque jour sur la plage de Cable Beach était tout simplement incroyable. C’était un travail très physique mais tellement plaisant et enrichissant.

En ce qui nous concerne, le fait que nous soyons vétérinaires a certainement pesé dans la balance au moment d’être embauchés, mais habituellement, il n’est pas nécessaire d’avoir autant d’expérience avec le monde animal pour pouvoir décrocher ce job. Une bonne maîtrise de l’anglais est cependant très importante car, en tant que guide touristique, la communication avec le client est un élément clé du poste.

Du coup, où est la zone la plus photogénique d’Australie ?

Sans contestation possible, le Kimberley et la Péninsule de Dampier. Les gorges qui entourent la Gibb River Road sont majestueuses. Quant à la région de Broome, nous n’avons vu nulle part ailleurs de tels paysages, où la terre rouge rencontre le bleu azur de l’océan. D’ailleurs les photos aériennes de Cape Leveque sont à couper le souffle. Concernant la faune, elle est vraiment omniprésente lorsque l’on conduit sur la côte Ouest. Néanmoins, notre top 1 est probablement Cape Le Grand National Park, avec ses kangourous faciles à photographier dans un décor de rêve (mais bon, ils sont nourris alors c’est un peu de la triche).

Pas farouche le kangourou

Est-ce que vous avez effectué d’autres jobs en Australie ?

Nous avons été bénévoles au sein d’un centre qui recueille et prend soin de chauve-souris frugivores dans la Daintree Forest, dans le nord du Queensland. Ce fut également une superbe expérience au cours de laquelle nous avons découvert ces petites créatures qui ont si mauvaise presse. Elles sont pourtant extrêmement gentilles et ont eu la délicatesse de ne pas nous croquer les doigts lors des séances de nourrissage.

Nous avons également travaillé dans une auberge de jeunesse à Kalbarri, en échange d’un logement pendant quelques jours.

Enfin, Julie a pu tester un temps le boulot de serveuse à Broome mais a surtout appris à être barista ; c’est comme ça qu’on a découvert que le café en Australie est une chose à prendre très au sérieux, au moins autant que le vin chez nous.

Est-ce que vous avez obtenu une prolongation de votre visa PVT ?

Comme nous n’avons pas du tout travaillé en ferme, il nous était impossible de prolonger le WHV pour une seconde année. Cela a été un choix de notre part. Nous ne souhaitions pas quitter Broome et nos jobs de rêve. Et finalement, en une année, nous avons parcouru 30 000 kilomètres en van. Nous avons visité tous les endroits incontournables.

C’est quoi la randonnée la plus chouette que vous avez faites ?

La randonnée qui nous a le plus émerveillé est celle du « Loop » dans le Parc National de Kalbarri. C’est une randonnée exténuante (surtout lors des fortes chaleurs australiennes) longue de 8 km. Il s’agit de marcher d’abord à flanc de falaise, passant la célèbre Nature’s Window puis de descendre cette falaise pour arriver dans une gorge au milieu d’un canyon. Cette randonnée est peu fréquentée et nous étions donc seuls au monde dans ce décor martien à couper le souffle. Par contre, la prochaine fois, nous penserons à emmener plus d’eau.

Le Loop à Kalbarri en Australie

Le Loop à Kalbarri

Avez-vous une galère de voyage à nous raconter ?

J’ai eu une colique néphrétique très importante à Broome. J’ai été pris en charge en urgences. Il y en a eu pour plus de 3000 $ de frais d’hospitalisation mais grâce à Chapka Assurances, pas le moindre sou n’a été sorti de nos poches car nous avons été remboursés à 100% des frais réels.

Un job insolite en Australie

Même pas mal

Quels sont vos meilleurs souvenirs de l’Australie ?

Nous avons nagé avec le whaleshark (requin-baleine) à Exmouth. Ce fut un des moments les plus extraordinaires de notre vie. Ça coûte 400$ par personne.

Nous avons aussi nagé avec des dauphins sauvages dans le parc national du Cap Le Grand. Nous avions repéré un banc de dauphins. Ils chassaient près du bord. Nous sommes donc allés dans l’eau, nous avons passé une demi-heure à hurler dans nos masques sous l’eau afin d’attirer leur attention. C’était un conseil d’une amie hollandaise qui avait nagé avec les dauphins en Nouvelle-Zélande. Ils ont finalement abandonné leur partie de chasse pour venir nous voir. Nous nous sommes retrouvés nez à nez avec des dauphins sauvages qui surfaient à l’intérieur des vagues. Ils sont venus nous faire un petit coucou.

Quels sont vos projets pour la suite ?

Après avoir transité par quelques destinations très sympathiques (Nouvelle-Calédonie, Singapour, Malaisie, Dubaï, Abu Dhabi, Oman et Inde), nous sommes de retour en France, à nouveau dans le Sud-Ouest, pour profiter de nos amis et de nos familles. Au niveau professionnel, nous aimerions vivre une nouvelle expérience à l’étranger, cette fois-ci en tant qu’expatriés, car nous avons encore soif de découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures.


Vous aimez leurs photos ? Retrouvez-en d’autres sur leur compte Instagram.

Australie : Julie et Clément…au pays des dromadaires
Notez cet article
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.