Que faire à Medellín ? Les conseils et coups de coeur d’Amélie !

0

les conseils pour visiter Medellin par une fille en PVT colombie

Medellín n’a pas vraiment d’attractions touristiques et pourtant tous ceux qui y vont adorent cette ville. Moi j’en suis tombée amoureuse et j’ai carrément décidé d’y poser mes valises. Mais pourquoi ?

Pourquoi faut-il absolument visiter Medellín ?

Quand on arrive de l’aéroport et qu’on voit Medellín pour la première fois, c’est hyper impressionnant. Cette ville tentaculaire aux bâtiments de brique et aux gratte-ciels qui poussent comme des champignons se retrouve coincée entre les montagnes verdoyantes. Le mélange verdure-brique sur ce relief vallonné est vraiment fascinant.

Le danger en Colombie, c’est fini

La Colombie a été un pays dangereux pendant plusieurs décennies donc le tourisme commence tout juste à voir le jour à Medellín. Par contre, tous les voyageurs se passent le mot et la Colombie devient de plus en plus touristique. Allez-y avant que ce ne soit trop tard ! Aujourd’hui encore, vous attisez la curiosité en tant que touriste à Medellín. Moi je passe pour une locale vu que je suis une petite brune, mais si êtes blond aux yeux bleus, vous pouvez être sûr que certains enfants voudront vous parler en anglais dans la rue et que tout un tas de personnes vont vous sourire sans raison.

Les habitants de Medellín, les paisas, sont hyper attachants. Ayant connus pas mal d’événements malheureux par le passé, ils sont maintenant tournés vers l’avenir et ont toujours le sourire sur le visage. Ils vont de l’avant, ne se plaignent jamais et sont très chaleureux. Et puis ce sont de beaux menteurs. Oui ! C’est toujours agréable de se faire appeler « mi reina » même quand on sort en jogging avec la tête de travers dans la rue !

Medellín rassemble ces contradictions un peu folles et tellement typiques de la Colombie. Par exemple, dans le centre de la ville, en el Hueco, se trouve une très jolie église blanche immaculée où les prostituées attendent leurs clients devant le bâtiment. Cerise sur le gâteau, si vous faites le tour de l’église, vous pouvez acheter des DVD pornos en tout genre dans la rue adjacente.

Que faire à Medellín en 3 jours ?

Le Free Walk City Tour

En une demi-journée, vous visitez le centre-ville de Medellín et vous apprenez beaucoup sur la culture, la politique, l’économie et l’histoire du pays. Les guides sont colombiens et sont super sympas. Vous pourrez ainsi visiter des quartiers qui ne sont pas très recommandables à faire seuls. En Colombie, on dit « Ne donne pas la papaye », ce qui veut dire ne montre pas ce que tu as pour éviter de te faire voler.

Avec le free walking tour, le guide vous informe du degré de papayitude dans chaque quartier. Quand la papaya rule est à 5/5, il vaut mieux éviter de sortir l’appareil photo ;). Vous verrez ainsi le Parque de la Luz, le Hueco, le Palais de Justice, Alpujarra, le Jardín de Botero et bien d’autres choses.

San Javier et la Comuna 13

Des escaliers électriques ont été installés dans ce quartier pour permettre aux habitants de se rendre plus rapidement au travail. Ces escaleras electricas ne sont pas juste des vulgaires escalators. Cela a permis au bidonville d’être désenclavé, aux habitants les plus pauvres de se rendre dans le centre de Medellín en 40 min alors qu’avant il leur fallait 2h en bus auparavant. On peut maintenant se balader ici alors qu’il y a quelques années ce bidonville était un vrai coupe gorge. Pour y accéder, vous devez prendre le métro jusqu’à San Javier, puis sortez de la station (ne prenez pas le funiculaire) pour prendre le bus 221i. Au terminus du bus, vous devez marcher 5 petites minutes pour arriver au sommet des escalators d’où vous avez une superbe vue sur toute la ville. Vous pouvez ensuite descendre les escalators pour admirer le street art du quartier et reprendre le bus vers la station de métro. Pensez à demander un ticket integrados qui comprend bus et métro à 2 000 pesos seulement. Évitez de redescendre à pied jusqu’au métro, surtout en fin de journée.

Museo Casa de la Memoria

Si vous ne devez faire qu’un seul musée à Medellín, rendez-vous à ce musée. Sa visite m’a chamboulé et j’ai appris énormément de choses sur la situation du pays des dernières décennies. Il y avait des disparitions et des homicides d’innocents encore jusqu’en 2014. C’est complètement fou !

Estadio

Vous ne pouvez pas partir de Medellín sans être allé voir les danseurs de salsa au Tibiri, à Estadio. Ils ont un style vraiment à part et juste le fait de les voir danser vous mettra de bonne humeur ! Et puis, tant qu’à faire, allez dîner avant dans un des nombreux restaurants de Laureles.

Poblado

Vous pouvez faire du shopping à Poblado et vous y trouverez aussi de nombreux bars et restos super sympas. L’étape incontournable pour aller boire un verre en tant que touriste et le Parc Llerras rassemble à peu près tout ce que je déteste : trop d’alcool et de drogue, des idiots qui parlent fort, de la musique de mauvais goût, des filles intéressées. Mais c’est une expérience en soi et il faut y aller au moins une fois !

Si vous avez plus de temps

Si vous avez plus de 3 jours à Medellín, je vous conseille alors d’aller au Jardín Botánico et de faire un tour au Parque Explora. À ma grande surprise, je me suis beaucoup amusée là-bas. Vous pouvez manger un petit snack sympa au marché couvert de Ciudad del Río et visiter le Musée d’Art Moderne MAMM.

Les Colombiens sont passionnés de foot et l’ambiance d’un match est incroyable. C’est électrique, joyeux, complètement fou. Les supporters chantent des dizaines de chansons du début à la fin du match et c’est vraiment un moment de fête. Rendez-vous à Estadio pour cela !

Le Pueblito Paisa

Moi personnellement, j’ai pas vraiment aimé. J’ai trouvé que ce n’était pas authentique, la seule chose qui m’a plu au final, c’était de manger une oblea à la cacahuète et à l’arequipe au sommet (spécialité colombienne). Je trouve que vous avez une bien meilleure vue de Medellín depuis le Cerro de los Tres Cruces. Par contre, là, c’est une vraie randonnée de 30 minutes assez intense. Mais cela vaut vraiment la peine. Attention s’il pleut, n’y allez pas car ça glisse trop et je ne vois pas comment vous pouvez redescendre sans vous casser une jambe…

Le parc Arvi

Je ne suis pas non plus une grande fan du parc Arvi. La traversée en Métrocable pour y accéder est vraiment chouette car on passe de la ville à la forêt en quelques instants. On se retrouve au dessus de ses arbres énormes pendant près de 30min (le temps de la traversée) dans un silence seulement perturbée par le bruit des oiseaux. Un vrai plaisir. Par contre une fois arrivé au parc, je trouve qu’on est assez limité. On n’a pas vraiment le droit de faire des randonnées hors sentiers et tout est un peu trop aseptisé à mon goût. Mais c’est quand même très chouette de monter jusque là-haut.

le funiculaire de Medellin

Guatapé, un petit village à 2h de Medellín

C’est un petit village typique aux parois des maisons colorés et un brin grotesques. 1 journée à vous perdre dans les rues du village et à monter au sommet de la Piedra del Peñol sera suffisante pour changer d’air et découvrir Guatapé.

le village de Guatape en Colombie

Le village de Jardín

Moi, mon endroit préféré de la région d’Antioquia reste Jardín. Perdu en plein milieu des montagnes, ce village a su rester authentique. Vous y verrez les habitants se promener à dos de cheval et vous pourrez y faire de belles randonnées (à pied ou à cheval) au milieu d’une végétation luxuriante et des champs de café.

le village de Jardin en Colombie

Vous l’aurez compris, pour savoir quoi visiter à Medellín et aux alentours, vous pouvez vous adresser à Amélie de blog Ma Maison sur le dos. Depuis 9 mois, elle vit en Colombie et commence à en connaitre les secrets ! On vous souhaite un bon PVT Colombie.

Que faire à Medellín ? Les conseils et coups de coeur d’Amélie !
Notez cet article
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.