Comment faire du Fruit Picking de kiwis en Nouvelle-Zélande ?

Travailler en Nouvelle-Zélande
Nouvelle ZelandeUn commentaire sur Comment faire du Fruit Picking de kiwis en Nouvelle-Zélande ?

Comment faire du Fruit Picking de kiwis en Nouvelle-Zélande ?

Envie de tester le Fruit Picking en Nouvelle-Zélande ? De découvrir le travail autour du kiwi ? Plusieurs possibilités s’offrent à vous ! Travailler dans le Picking (la récolte) ou bien dans une Pack House (une usine de conditionnement). Camille « Pep’s » nous donne tous ses bons plans.

Travailler dans le Picking de kiwi

Pour le fruit picking (la cueillette de fruits), l’idéal est d’être plutôt grand et musclé du dos. Pour travailler, il faut dénicher le numéro d’un « contacteur ». Il sera contacté par les fermiers ayant besoin de main d’oeuvre pour travailler dans les vergers. Pour obtenir un numéro, l’idéal est de se constituer un petit réseau avec d’autres backpackers. Il faut être disponible, flexible dans les horaires, rapide et efficace. Si vous n’êtes pas indispensable dès le premier jour, il y a fort à parier que vous ne serez pas contacté le jour suivant. Le picking dépend de la météo. S’il pleut, vous ne pourrez pas exercer votre activité.

Si vous ne savez pas où trouver les contacts, vous pouvez vous rendre au Te Puke Backpackers de la N°1 Road. Pour 50 dollars, ils vous mettent en relation avec des contacteurs. Notez que cela fonctionne aussi bien pour le picking que pour les packs houses !

Côté salaire, il convient d’être vigilant. Si vous êtes payé à la « bin » (énorme caisse qui contient 500 kilos de kiwis), il faut être le plus rapide possible. Plus vous êtes efficace, mieux vous êtes payé. Il se peut que vous travailliez en équipe. Vous avez donc tout intérêt à être bon pour votre groupe.Vous pouvez aussi être payé à l’heure mais c’est beaucoup plus rare !

Travailler en Pack House de kiwi

Travailler en pack house (usine de conditionnement), c’est être dans une usine pendant 9 à 11 heures par jour. Cela signifie que l’environnement est plus bruyant et que le travail est répétitif. En effet, vous répétez le même geste toute la journée. Vous êtes payé au minimum horaire, soit 15 à 25 dollars de l’heure.

Pour être embauché, il suffit de venir à l’office et de demander s’ils ont besoin de personnes en plus pendant la période. Si vous venez en début de saison, vous aurez plus de choix !

Voici les usines les plus courues des backpackers à Te Puke :

  • Trevelyan’s Pack and Cool Ltd
  • Seeka
  • D&Ms
  • Eastpack (mail : tepukework@eastpack.co.nz)

Les autres usines, plus petites, ont forcément moins besoin de main d’oeuvre.

Quels papiers faut-il amener pour trouver un emploi ?

  • Son numéro IRD
  • Son Working Holiday Visa
  • Son numéro de Banque (pour que le virement soit effectué)
  • Sa photocopie de passeport

Le kiwi en vidéo ?

One thought on “5 activités outdoors incontournables en Nouvelle-Zélande

  1. bonjour,

    Merci pour cette page sur la Nouvelle-Zélande.

    Ma compagne et moi avons eu le plaisir d’effectuer un séjour d’un mois là-bas en mars 2016, et nous nous retrouvons totalement dans l’impression que vous a laissé ce pays.

    Nous sommes également partis avec Rêves de Nouvelle-Zélande, et je confirme que c’est une très bonne agence. Nous avons été bien conseillés, l’équipe est très attentionnée, nous sommes d’ailleurs restés en contact avec eux car ils souhaitaient avoir notre ressenti au jour le jour. Tout a bien été organisé, franchement cela a été une réussite et ça mérite d’être souligné.

    Pour ceux qui rêvent de partir en NZ, n’hésitez pas à vous attarder aussi à Queenstown et faire un passage à Fox Glacier pour un survol en hélicoptère pour l’île du sud… magique. Puis la péninsule de Coromandel et la baie des îles pour le nord.

    Bien cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.