Valparaiso et road-trips, le PVT Chili raconté par Justine

0

PVT Chili

Justine, Bretonne de 24 ans, est partie faire un PVT Chili après avoir obtenu un master en marketing, communication et culture à Lille. Une année sabbatique qui lui permet de vivre l’aventure andine et de faire le tour de l’Amérique du Sud en solo et en sac à dos.

Comment t’es venue l’idée de partir en Amérique du Sud avec un PVT Chili ?

Je n’avais pas seulement envie de voyager en Amérique du Sud, je voulais également m’installer dans un endroit pour y vivre un moment, afin de vraiment m’imprégner de la culture locale, ce qui n’est pas toujours évident lorsqu’on n’est que de passage. Par ailleurs, afin de compléter mes économies, il me fallait travailler un peu durant cette année « sabbatique ».

Pour ce que est du choix du pays, j’étais depuis plusieurs années particulièrement attirée par le Chili, le choix s’est donc fait naturellement

Raconte-nous tes premiers pas à Valparaiso. As-tu facilement trouvé un logement et un travail ?

Très facilement ! J’ai d’ailleurs trouvé les deux avant même d’arriver sur le continent. D’abord le logement via un super site que j’avais déjà utilisé lors d’autres séjours à l’étranger : EasyRoommate (Compartodepto au Chili). Il y avait beaucoup de choix et cela ne m’a pris que quelques jours avant d’avoir une réponse positive pour la chambre qui m’avait tapé dans l’œil.

En ce qui concerne le travail, je l’ai trouvé grâce au groupe Facebook « Français à Valparaiso » où j’ai posté un message demandant si certains avaient des bons plans ou des contacts. Une étudiante vivant là-bas m’a alors donné le numéro de la patronne d’un café qui visiblement était en recherche de quelqu’un pour l’été. En à peine 30 minutes de conversation avec cette dernière, j’avais un travail qui m’attendait dès mon arrivée.

C’était plus sympa le nouvel an à Valparaiso ou le carnaval de Rio ?

Ahahah, question difficile ! Les deux n’ont rien à voir. Mais je dirais sans trop d’hésitation le carnaval de Rio. D’une part parce que l’ampleur de celui-ci est bien plus importante, c’est une folie extraordinaire qui n’existe que là-bas, alors que le nouvel an à Valpo, aussi génial soit-il, reste une célébration que l’on pourrait vivre en France (une sorte de mix entre le 14 juillet et la fête de la musique). D’autre part parce que j’ai beaucoup plus profité du carnaval étant donné que j’étais en vacances, alors que le nouvel an à Valpo tombait la veille de mon premier jour de travail.

Tu as vite quitté Valparaiso pour voyager en Amérique latine. Quels sont les lieux incroyables à découvrir au Chili ?

Le Chili est un pays incroyable qui offre une variété de paysages exceptionnelle, ainsi du nord au sud on trouve des choses complètement différentes les unes des autres, ce qui rend difficile de faire un choix ! Néanmoins, certains endroits m’ont particulièrement marquée. Au sud, en Patagonie, je dirais les caves de marbre, îlots issus de formations minérales sur le lac General Carrera que l’on peut visiter à bord d’un kayak. C’était vraiment époustouflant et magnifique à la fois.

que découvrir au Chili ?

voyage au chili

Au nord, sans aucun doute le désert d’Atacama et plus particulièrement la Vallée de la Lune, un endroit fabuleux, notamment au moment du coucher du soleil.

Si tu devais citer 3 randonnées exceptionnelles en Patagonie chilienne et argentine, lesquelles ce seraient ?

Premièrement, le trek du W dans le parc Torres del Paine, merveille de la Patagonie chilienne. En 4 jours j’ai vu défiler tellement de paysages différents et tout aussi splendides les uns que les autres… Un vrai régal ! C’était éprouvant mais le jeu en valait la chandelle .

Ensuite je dirais la randonnée menant au Mont Fitz Roy à El Chalten en Argentine. J’y étais au début de l’automne et je n’ai jamais admiré un paysage aussi flamboyant de couleurs !

randonnée à el chalten

Pour finir, la marche sur le glacier Exploradores au Chili. Je ne pensais pas avoir l’occasion de faire ça durant mon voyage car je savais que les prix étaient exorbitants, mais celui-là s’est avéré être particulièrement abordable et j’ai décidé d’en profiter. Une décision que je ne regrette absolument pas ! Malgré la pluie qui n’a pas cessé de toute la journée et le froid qui nous paralysait les membres, c’était une expérience absolument fantastique !

Tu as découvert récemment la Bolivie. C’est comment ?

La Bolivie a été pour moi une véritable surprise car je ne savais vraiment pas à quoi m’attendre et j’ai été fascinée par l’histoire de ce pays et l’omniprésence de sa (ses) culture(s), très ancrée(s) dans chacun des habitants. C’est également un pays magnifique où j’ai eu l’occasion de faire des choses incroyables, comme par exemple l’ascension d’une montagne de plus de 6000m de haut, ou encore la descente de la Route de la Mort à vélo !

Côté gastronomie, cite 3 plats dont tu ne peux déjà plus te passer.

Le guacamole ! Les avocats en Amérique du Sud sont divins et ne coûtent rien, j’en mange pratiquement tous les jours !

Ensuite je dirais les jus naturels. Il existe ici des fruits dont je n’avais jamais entendu parler en Europe et dans la plupart des restaurants et marchés on peut les consommer sous forme de jus. Sans eau ni sucre, ceux-ci sont incroyablement savoureux.

Végétarienne, je n’ai pas de plat en particulier qui me vienne à l’esprit car les plats typiques sont souvent à base de viande. Mais une chose est sure, de retour en France, je vais regretter tous ces fruits et légumes si bons et peu chers que l’on peut trouver absolument partout et tout le temps.

C’est quoi la suite du road-trip ?

Actuellement dans le sud du Pérou, je remonte progressivement vers le nord du pays pour ensuite passer en Équateur puis en Colombie où je compte rester un moment. J’envisage ensuite de retourner à Rio puis de descendre jusqu’à Buenos Aires en longeant la côte et en passant par l’Uruguay. Après ça, je visiterai le nord de l’Argentine avant de retourner au Chili et notamment à Valparaiso, ma première et dernière étape ! La boucle sera ainsi bouclée. Mais je sais déjà que je reviendrai !

Si tu devais faire un PVT dans un autre pays, où ce serait ?

Si jusque-là cela ne m’avait jamais vraiment attirée car trop fréquentée par les français, je dois avouer que je songe de plus en plus à l’Australie pour ma prochaine destination. On verra bien ce que le futur me réserve, mais je compte bien profiter le plus possible de ce super visa avant qu’il ne soit trop tard.

Retrouvez les aventures de Justine en Amérique du Sud sur son blog Chiquet Travel

Valparaiso et road-trips, le PVT Chili raconté par Justine
5 (100%) 2 votes
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.