PVT Chili : Les bons plans de Fanny et Matthieu à Santiago

0

Fanny et Matthieu, deux jeunes actifs originaires du nord de la France, ont décidé de partir au Chili avec un PVT. Passionnés par le voyage, le sport, la cuisine et le vin, ils ont laissé leurs vies de citadins de côté pour partir à l’aventure. Ils racontent.

Pourquoi avez-vous décidé de faire un PVT Chili ?

Pour un millier de raisons. On voulait un pays qui tranche vraiment avec notre mode de vie européen et nous étions très attirés par l’Amérique du Sud. Ensuite le Chili c’est : apprendre à parler espagnol, le désert le plus aride du monde, la Patagonie, la cordillère des Andes… Il y a aussi le vin chilien qui nous intéressait beaucoup, tout comme Valparaiso, cette ville incroyable! Pour terminer, le Chili est le pays le plus stable, sécurisé et développé économiquement. Que voulez vous de plus?

Est-ce que vous avez trouvé des jobs au Chili ?

On a travaillé 1 mois à Santiago. Fanny en restauration. Matthieu donnait cours de français. Mais on construit surtout notre voyage sur les volontariats: on a participé à la construction d’une pizzeria à Valparaiso, vécu en auto-suffisance dans une yourte à Pichilemu, et fais du travail dans les champs proche de Talca. On cherche maintenant un volontariat en Patagonie pour y passer plus de temps et découvrir plus en profondeur cette région incroyable!

volontariat au Chili

Citez les meilleurs adresses de Santiago.

  • Le galindo: situé dans le quartier Bellavista, c’est le restaurant pour goûter à la cuisine chilienne! Plateada, pastel de choclo, machas… Conseillé par les santiaguinos ( habitants de santiago) qu’on a rencontrés, on a pas été déçus!
  • Le berri: pour aller boire un verre dans Lastarria c’est le meilleur endroit! Un étage type bistrot d’il y a 30ans et l’autre ambiance maison coloniale et aristocratie. Les prix sont très raisonnables pour le quartier, et leur carte variée.
  • Le marché de la Vega: pour manger économique tout en se régalant. On a pas trouvé mieux dans tout Santiago! Plat-boisson-café pour 5€ et une ambiance authentique avec les locaux.
  • Pepperland: direction le barrio italia pour découvrir un excellent bar à bières avec une sélection à faire tourner la tête. Déco des Beatles sur les murs (pepperland = référence au film the yellow submarine) et musique rock toute la soirée.
  • Uncle Fletch: pour ses burgers (réputés les meilleurs de la ville). Il faut savoir qu’au Chili il n’existe quasi pas de gros steak haché. Dans le burger, la viande est le plus souvent sous forme de fine tranches (churrasco). Mais pas a cette adresse, alors on s’est régalés!

Quelles sont les randonnées les plus incroyables que vous ayez fait pour le moment ?

On sort tout juste de notre premier trek en autonomie autour du lac Llanquihue proche de Puerto Varas et on doit dire que c’était magnifique! Il faut savoir qu’au chili, le camping sauvage n’est pas légal mais largement toléré s’il est fait avec respect. Et ça nous a offert 3 jours de randonée incroyable. On voulait se mettre en conditions avant d’attaquer la Patagonie et tester tout notre matos, on en a pris plein les yeux ! Cascades, lacs, volcan, forêt, plaines… Le paysage changeait à chaque demi-journée de marche. Pour l’itinéraire, on a traversé le parc Vincente Perez Rosales depuis Ensenada jusque Petrohué puis on a rejoint Puerto Klocker en passant sur les flancs du volcan Osorno.

Citez 5 choses improbables que font les Chiliens au quotidien.

  1. Si les chiliens ont un problème, c’est bien avec les glaces! Qu’il fasse beau ou pas, 30*C ou 0*C, on croisera toujours un chilien (ou 15) avec une glace dans les mains. Et on doit avouer qu’on ne s’y fait toujours pas !
  2. Côté nourriture ils nous surprennent à chaque fois. Dans le genre improbable, Les chiliens peuvent se manger un hot-dog avec avocat et mayonnaise à 8h du matin.
  3. Les chiliens comptent à l’envers sur leurs doigts: c’est à dire que pour un, ils vous montrent leur petit doigt!
  4. On a aussi été très surpris de leur politesse: ils demandent la permission (« permiso ») pour tout! Pour vous croiser, pour entrer chez vous (alors que vous venez de leurs ouvrir la porte), en entrant dans une pièce (ou pour en sortir) où vous êtes. Tout le temps!
  5. Les chiliens et leur voiture…Pas un jour ne passe au chili sans que l’on voit un (ou deux ou six) chiliens en plein nettoyage et lustrage de leur voiture. Ville ou campagne même combat, beaucoup se soucient davantage de la propreté de leur voiture que de celle de leur maison !

Quelles sont les spécialités culinaires que vous avez découvert au Chili ?

Il faut savoir que le Chili n’est pas le pays de la gastronomie mais on a quand même découvert 3 plats qui valent vraiment la peine :

Les empanadas, grand classique chilien, c’est un chausson de pâte cuit au four ou frit dans lequel on trouve tout ce qu’on veut. Le grand classique étant le pino : bœuf, oignons, œuf dur et olive.

Le pastel de choclo : sur la même base qu’un hachis parmentier, avec une purée de mais plutôt que pomme de terre et un mélange bœuf poulet oignons en dessous.

Les camarónes al pilpil : entrée de crevettes qui sont frites dans un mélange huile et épices délicieux.

Est-ce que vous comptez visiter les pays voisins ?

L’Amérique du Sud, c’est un peu l’autre bout de la Terre alors forcément on veut allez découvrir les pays voisins avant de rentrer. On a pour projet de visiter l’Argentine, le Pérou et la Bolivie. Mais avant tout ça, direction la Patagonie, avec ses fjords, volcans et parc nationaux. Je pense que c’est le spot qu’on attend avec le plus d’impatience.

Suivez les aventures de Fanny et Matthieu sur le blogleur page Youtube Adventripers et sur Instagram.

PVT Chili : Les bons plans de Fanny et Matthieu à Santiago
5 (100%) 1 vote
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.