Vivre son PVT Japon à Kyoto : l’expérience de Juliette et Aymeric

0

vivre à Kyoto pendant son PVT Japon

Juliette et Aymeric, respectivement 27 et 29 ans, ont décidé de vivre à Kyoto pendant un an avec des visas vacances travail. Cela faut un peu plus de cinq ans que la Parisienne et le Bordelais sont en couple. Ils sont partis en PVT an avril 2018, un an jour pour jour après y être partis trois semaines en vacances en 2017. C’est un des conseils que donnent beaucoup de voyageurs en PVT Japon : voyager avant au Japon avant de décider de faire un Working Holiday.

Juliette et Aymeric racontent leur vie à Kyoto sur leur blog Chroniques Japonaises et sur le blog WHV.fr !

Pourquoi avez-vous décidé de faire un PVT Japon ?

Nous aimons le Japon pour de nombreuses raisons, tout un ensemble de choses : la culture, la gastronomie, la musique, la nature, la langue… La liste est longue ! C’est un rêve d’enfant pour Aymeric aussi. Comme beaucoup de gens de notre génération, nous avons grandi avec la culture japonaise (Ghibli, Nintendo, Final Fantasy… les référents ne manquent pas). Ensuite, le premier voyage là-bas en 2017 a été absolument exceptionnel et l’envie d’y vivre un temps a fait irruption dans nos têtes. On a tellement adoré qu’on a eu envie de mieux connaître le pays et de le découvrir en profondeur et sous toutes ses coutures. Puis, finalement, il y a le fait qu’on approchait de nos 30 ans (la limite d’âge pour obtenir le PVT) et qu’on avait envie d’aller vivre ailleurs, de voir autre chose, de casser la routine.

Est-ce facile de trouver un job au Japon ?

Trouver un petit job, un​ baito (cours de français, service, restauration, distribution de flyers…) n’est pas si compliqué. Honnêtement, avec internet, il existe des dizaines de sites pour trouver des annonces (GaijinPot, Craigslist…) et il existe même quelques endroits où le personnel parle anglais, voire français, surtout à Tokyo. Le niveau de japonais ne sera ici pas très important. Pour un travail plus sérieux, ce n’est pas la même chose. Il va effectivement non seulement être diplômé et expérimenté, mais en plus bien souvent parler japonais. C’est absolument obligatoire d’avoir un bon niveau, JLPT à l’appui si possible. Dans tous les cas, l’Ambassade du Japon n’autorise pas les voyageurs en PVT à travailler plus de 20-25 heures par semaine, et décrocher un vrai travail (avec contrat de travail) nécessite théoriquement un changement de visa.

Vous habitez à Kyoto. Quelles sont vos bonnes adresses ?

Pour sortir, nous ne pouvons que vous conseiller le F.S.N au nord de Kawaramachi, un bar tenu par Philippe, un français adorable et qui vit ici depuis longtemps. Pour manger, Musoshin au nord du Kennin-ji, sans hésitation. Le meilleur tonkatsu ramen qu’on a pu trouver au Japon jusqu’ici ! On a aussi fait une sélection des bonnes adresses avec terrasse à Tokyo et à Kyoto sur notre blog Chroniques Japonaises, vu qu’au Japon les terrasses sont très rares.

voyage à Kyoto au japon

La rue Ninenzaka à Kyoto

Que faut-il visiter à Kyoto et dans les environs ?

Kyoto est extrêmement riche culturellement, vous ne vous ennuierez pas ! En plein centre du Kansai, elle regorge de temples et de ruelles magnifiques. Allez visiter le quartier de Kawaramachi, les berges de la Kamogawa…Puis, baladez-vous entre la Ninenzaka et la Sannenzaka, deux rues traditionnelles japonaises, en terminant par le Kiomizu-dera. La vue sur la ville est magnifique surtout au coucher du soleil. Il y a aussi le chemin de la philosophie à traverser en terminant par le Ginkaku-ji. En temples, on citerait aussi le Sangusanjen-do et le Kodai-ji. Après, c’est une histoire de goûts. Dans les environs, il faut absolument passer par Kurama, Fushimi Inari et Arashiyama au moins une fois.

que faire à Kyoto ?

Vue depuis Kiomizu-dera, Kyoto

Culinairement parlant, que faut-il absolument tester au Japon ?

Tout, sans exception ! C’est un pays très riche d’un point de vue gastronomique, contrairement à ce qu’il se dit. La liste est longue, très longue… Mais s’il faut choisir, nous dirions les classiques : un tonkatsu ramen, un Okonomiyaki d’Hiroshima, un bon thé Matcha, de bonnes Yakisoba, des mochis, des Yakitoris, des Tempuras… Bref, c’est trop difficile de choisir !

Citez 3 choses insolites que font les Japonais au quotidien.

Ce que font les Japonais d’insolite, c’est difficile à dire… Par contre c’est certain qu’il y a énormément de choses improbables ! Bref, si nous devions choisir : le bouddhisme et le shintoïsme font qu’il y a énormément de temples et d’autels disséminés un peu partout au Japon. Ils s’arrêtent souvent devant même les plus petits autels, y compris en plein Tokyo, pour prier.

Ensuite, sans faire de généralités et surtout à Tokyo, on a remarqué que les gens s’endorment un peu partout, surtout dans le métro. On les voit parfois s’endormir sur l’épaule d’un parfait inconnu entre deux stations et c’est assez mignon.

Après, il y a des tonnes de choses différentes et insolites à voir au Japon, c’est difficile de les résumer. Les capsules hôtels, les distributeurs automatiques partout (tellement pratiques !), les toilettes high-tech japonaises… C’est aussi le seul pays où nous avons vu des liftiers dans les ascenseurs de certains gros magasins. C’est un pays fascinant et complexe, qui se situe entre tradition et technologie, et qui nous surprend encore aujourd’hui.

Jolie vue sur le Mont Fuji

Quels sont les objectifs que vous vous fixez avant la fin de votre PVT Japon ?

Découvrir le pays au maximum, tout simplement. C’est notre priorité, le Japon regorge de choses à voir et à faire et il nous reste encore énormément à voir. Mieux maîtriser le Japonais fait aussi parti de nos objectifs, même si l’apprentissage n’est pas si simple. On veut vraiment profiter à fond de notre année à l’étranger, histoire de rentrer en France plein de souvenirs et d’expériences.

Image à la une : Fushimi Inari, Kyoto.

Vivre son PVT Japon à Kyoto : l’expérience de Juliette et Aymeric
5 (100%) 1 vote
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.