Transport en Uruguay

guides des transports en Uruguay

Comment se déplacer à Montevideo ?

Comme la capitale uruguayenne ne dispose pas de tramway ou de métro, les autobus et les taxis sont le meilleur moyen pour se déplacer. Des applications comme Easy Taxi et Uber sont développés dans la ville. Le prix d’une course ne devrait pas excéder 0,65 centimes d’euros du kilomètre.

Les bus sont regroupés dans le réseau STM (Sistema de Transporte Metropolitano). Vous pouvez acheter votre ticket au vendeur de billet (guarda) qui se trouve dans le bus. Prix d’un billet commun : 28 pesos. S’il n’y a pas de guarda, payez directement auprès du conducteur (certains peuvent vous recaler, surtout si vous n’avez pas l’appoint). Pour obtenir un tarif dégressif, le mieux est de s’abonner à une carte STM (commune, étudiante, retraitée, prépayée). Si officiellement, elle est réservée aux Uruguayens, il n’est pas difficile de s’en procurer une !

Depuis le début de l’année 2016, 80 vélos sont accessibles en libre service dans les huit stations de la Vieille Ville (Ciudad Vieja). Ils sont utilisables de 7h à 20h. Pour vous abonner, vous devez avoir plus de 18 ans, être résident et disposer d’une carte STM valide. Vous devez souscrire au préalable par internet et payer la cotisation. L’abonnement annuel coûte 140 pesos uruguayens par an (soit environ 4 €), puis il y a un tarif selon l’utilisation (demi-heure gratuite, 14 pesos entre 30 minutes et 1h, etc.). Attention, les prix sont susceptibles d’évoluer. Une fois votre souscription acceptée, vous devez vous rendre au bureau de la Movete avec la preuve de paiement et votre carte STM. Vous pourrez ainsi retirer un vélo !

Dans le cas où vous êtes visiteur, il faudra passer par un organisme touristique afin de conduire un vélo Movete. On vous l’accorde, c’est plus facile d’obtenir un Vélib’ à Paris !! 🙂

Comment voyager en Uruguay ?

Le réseau routier est bien développé dans le pays. Si le stop est une pratique commune dans le pays, on ne saurait trop vous conseiller de faire attention, surtout si vous voyagez seul. Les principales villes et attractions touristiques du pays sont desservies par plusieurs compagnies. A Montevideo, le terminal d’autocar Tres Cruces est utilisé aussi bien pour les départs nationaux qu’internationaux. D’autres bus inter-Uruguay partent du terminal Baltasar Brum de Montevideo.

Tarifs approximatifs des trajets autocars

DÉPART ARRIVÉE TARIF APPROXIMATIF 2016
Montevideo Aéroport de Carrasco (Montevideo) 32 UYU (1 €)
Montevideo Colonia del Sacramento 283 UYU (9 €)
Montevideo Salto 798 UYU (25 €)
Montevideo Punta del Este 232 UYU (7,50 €)
Montevideo Buenos Aires (Argentine) 958 UYU (30 €)
Montevideo Rosario (Argentine) 1158 UYU (37 €)
Montevideo Asuncion (Paraguay) 2396 UYU (76 €)
Montevideo Porto Alegre (Brésil) 1357 UYU (43 €)
Montevideo Sao Paulo (Brésil) 3194 UYU (100 €)

Plus d’informations

Terminal Tres Cruces :

Le conseil d’Alejandro, expatrié uruguayen en France : « Si vous décidez de vous aventurez dans le nord du pays, pensez à prendre de l’essence avec vous car les stations-services sont moins nombreuses ».

A l’inverse, le réseau ferré est insignifiant. La seule ligne mise en service relie Montevideo à la petite ville de Veinticinco de Agosto. Les autres lignes sont à usage commerciale.

En ce qui concerne l’aérien, il n’y a pas la possibilité de prendre des vols nationaux. Depuis l’aéroport international de Carrasco (Montevideo), vous pouvez vous rendre dans d’autres villes d’Amérique Latine (Buenos Aires, Rio, Sao Paulo, Lima, Santiago, etc.), à Miami pour les Etats-Unis et à Madrid et Paris en ce qui concerne l’Europe. Les principales capitales d’Amérique du sud sont aussi desservis par l’aéroport international de Punta del Este.

Comment se rendre à Buenos Aires depuis l’Uruguay ?

Si vous souhaitez vous rendre à Buenos Aires depuis Montevideo, rien de plus simple ! En effet, les deux villes ne sont séparées que par l’estuaire du Rio de la Plata.

Par voie maritime

C’est clairement l’option la plus simple. Deux compagnies maritimes se partagent le marché : Buquebus et Colonia Express.

Avec Buquebus, le trajet en ferry entre Montevideo et Buenos Aires peut se faire directement. Il dure 2h15 et coûte entre 1500 et 2500 pesos argentins (à partir de 90 € l’aller). Si vous vous y prenez en avance, il est possible d’obtenir des tarifs plus avantageux. Vous avez aussi la possibilité de prendre un ferry depuis Colonia Del Sacramento (1h15, environ 50 €). Enfin, vous pouvez prendre un autocar de Montevideo jusqu’à Colonia, puis un ferry en direction de Buenos Aires (3h15, environ 60 €).

Chez Colonia Express, il y a cinq départs par jour en haute saison puis trois départs en basse saison (voire deux pendant les week-ends). Le départ se fait depuis le port de Colonia Del Sacramento. Vous pouvez donc profiter d’une offre qui combine le trajet en autocar de Montevideo à Colonia, puis le ferry jusqu’à Buenos Aires. Le tarif varie entre 500 et 1000 Pesos argentins (entre 30 et 60 €).

Depuis Buenos Aires, des ferry partent tous les jours vers l’Uruguay. Si Montevideo et Colonia Del Sacramento sont logiquement desservis, vous pouvez vous rendre vers d’autres destinations uruguayennes, à savoir Carmelo, Pirapolis et Punta Del Este.

Par autocar ou avion ?

L’autocar est la solution la plus économique mais aussi la moins rapide. 8h de route entre Montevideo et Buenos Aires avec les compagnies Pullman ou El Condor. Comptez 700 ARS environ, soit 40 €. Par avion, le trajet entre Montevideo et Buenos Aires ne dure que 45 minutes mais coûte entre 160 et 300 € environ. Les compagnies aériennes sont argentines : LATAM (anciennement LAN) et Aerolineas, la compagnie uruguayenne historique (Pluna) ayant fait faillite.