La Nouvelle-Zélande vue du ciel, le projet de Damien Lair

autorisation de voyage électronique en Nouvelle-Zélande, obligatoire dès octobre 2019
Nouvelle ZelandeLeave a Comment on La Nouvelle-Zélande vue du ciel, le projet de Damien Lair

La Nouvelle-Zélande vue du ciel, le projet de Damien Lair

Damien Lair est un vidéaste français qui s’est établi plusieurs mois en Nouvelle-Zélande avec un visa Working Holiday. Il nous a régalé grâce à ses superbes vidéos du pays, filmées en grande partie à l’aide d’un drone. La NZ, vue d’en haut, est un plaisir pour les yeux. Nous avons sélectionné quelques-unes de ses plus belles vidéos.

Une semaine à Auckland

Randonnée dans le Parc National Tongariro

Panoramas sur l’île du Sud

Retrouvez toutes ses vidéos sur sa page Youtube et également sur Facebook.

2 thoughts on “Ils ont testé le HelpX en Nouvelle Zélande

  1. Très intéressant ce retour d’expérience sur le helpX. Mais au final, il n’y a plus vraiment de différence avec le Woofing ?

    Nous avons choisi le woofing justement pour s’assurer que nos expériences s’approcherons le plus possible de l’agriculture, le travail avec les animaux… Au final, c’est pareil en HelpX si je comprends bien 😀

    On a seulement fait deux semaines de Woofing pour le moment, mais c’est vrai que ce sont des semaines très enrichissantes (et fatigante quand on ne maîtrise pas la langue !)

    Camille

    1. Bonjour Camille !

      Oui en effet le Wwoofing n’est pas de tout repos 🙂 mais je pense que c’est une super expérience et un excellent moyen de s’immerger totalement dans la culture néo-zélandaise.
      Pour répondre à ta question : la différence entre le Wwwoofing et le HelpX est vraiment très mince. Le concept est le même : travailler quelques heures en échange du gîte et du couvert. Ce qui change pour le Wwoofing c’est qu’il une idéologie derrière : celle de transmettre les valeurs de l’agriculture biologique et donc seules les fermes biologiques peuvent faire partie du réseau Wwoof. Le HelpX, au contraire concerne tous types d’activités : tu peux le faire dans une ferme biologique ou non, chez un particulier, dans une auberge de jeunesse, un ranch … Le choix est moins limité et le travail beaucoup plus varié.

      J’espère avoir répondu à la question 🙂 !
      Je te souhaite une très belle expérience néo-zélandaise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.