Sécurité au Mexique

Attention au cactus, ça pique !

Attention au cactus, ça pique !

La sécurité au Mexique

C’est un peu partout pareil. Pourvu que nous ne cherchiez pas d’ennuis, que vous restiez dans des zones dites « touristiques », que vous n’affichiez pas votre richesse en vous baladant, vous ne risquez pas grand chose. En journée, soyez vigilant avec vos affaires. C’est souvent dans les moments où vous êtes détendus, quand l’atmosphère est chaleureuse (quand ça grouille au marché ou au café) que les pickpockets sont de sortie. Un conseil : mieux vaut être placé au fond d’un restaurant qu’en terrasse pour ne pas se faire voler son sac (même si forcément, c’est plus sympa de prendre un bain de soleil). Prenez davantage de précautions en soirée ou pendant la nuit. Un taxi pour rentrer de soirée est souvent une bonne idée !

Quelles précautions prendre ?

  • Faites une photocopie de vos papiers d’identités (passeport, visa, billets d’avion, etc.)
  • Ne vous baladez pas avec des bijoux ou une belle montre.
  • Evitez de vous balader avec un sac à main ou avec un appareil photo autour du cou.
  • Ne laissez rien dans votre véhicule.
  • Faites preuve de vigilance quand vous retirez de l’argent (à l’intérieur d’une banque, c’est mieux !).
  • Prenez le strict minimum (l’équivalent de 50 euros en liquide)
  • Ne suivez pas des inconnus (surtout ceux qui ont un large sourire 🙂 )
  • En cas d’aggression, ne vous défendez-pas, baissez les yeux, donnez leur ce qu’ils veulent et portez plainte à la police touristique !

Attention à l’escroquerie !

Employés de bureau de change, vendeurs (surtout les antiquaires), pompistes, taxis (c’est toujours eux !), faites attention à ne pas vous faire arnaquer. Il est difficile en tant que Français de reconnaître rapidement une pièce, un billet. C’est tout aussi compliqué de faire la conversion entre les euros et les pesos. Actuellement, le taux de change est de 1 € = 22 Pesos (décembre 2016).

Quid de la drogue ?

Le taux du criminalité élevé au Mexique est en grande partie lié à la drogue. Au Mexique, la consommation de drogue est illégale (même si de nombreux locaux s’adonnent à la culture du cannabis en vue d’une consommation privée).

Attention aux phénomènes climatiques !

Pendant la saison des pluies (de mi-mai à fin novembre sur la côte Pacifique, de début juin à fin novembre sur la côte Atlantique), informez-vous régulièrement en cas de mouvement cycloniques ou sismiques. De même, il vaut mieux s’assurer de la bonne météo avant d’entamer une randonnée (accompagnée ou non).

Quelles sont les zones à éviter ?

Sur la carte ci-dessous, le Ministère des Affaires Etrangères recense les zones à risques et déconseillées aux voyageurs.

20160823_mexique_fcv_3__cle8ae194
Plus d’informations sur la sécurité au Mexique, consultez le site de France Diplomatie

Sécurité au Mexique
Notez cet article