Quitter un CDI à Paris pour entreprendre en Australie

0

entreprendre en Australie avec un visa working holiday

Aujourd’hui, nous partons à la rencontre de Katie et William, un couple franco-britannique. Après huit années de travail acharné dans de grandes entreprises françaises, ils ont décidé de quitter leur CDI, de rendre leur appartement parisien et de partir entreprendre en Australie.

Comment vous est venue l’idée de monter votre business en Australie ?

L’idée est tout d’abord venue de la volonté de retourner en Australie. Nous avons en effet passé trois semaines de vacances dans le pays en 2010 et souhaitions depuis y retourner. Nous avons donc décidé de profiter du Permis Vacances Travail afin d’y passer une année complète. L’idée de monter notre business en Australie est venu plus tard, au cours de notre préparation. En effet, nous avons toujours eu beaucoup d’idées entrepreneuriales et nous nous sommes dit que c’était le moment de nous lancer !

Notre projet consiste à accompagner les petites sociétés dans leur croissance en leur proposant des solutions adaptées en finance et en organisation.

les gratte ciels de Sydney depuis l'Exhibition Center

Vue de Sydney depuis l’Exhibition Center

Avez-vous d’ores et déjà des projets sur place ?

Avant de partir, nous avons préparé notre site internet qui est notre vitrine principale.

En arrivant, nous avons décidé d’effectuer un Helpx, qui est le principe selon lequel nous aidons des personnes en travaillant, et recevons l’hébergement et la nourriture. Il n’y a pas d’échange d’argent.

Nous avons eu la chance d’être chez un businessman qui a plusieurs entreprises, ce qui nous permet de peaufiner notre approche, avant d’aborder nos futurs clients.

Quelle est votre première impression sur Sydney ?

Sydney est une ville ou le logement est très cher. Bien plus cher qu’à Paris par exemple…Il faut donc être préparé à cela et avoir suffisamment de fonds de côté pour y faire face. D’autant plus qu’il n’est pas possible de travailler avant d’avoir obtenu sont Tax File Number, ce qui a été très rapide pour William (moins d’une semaine), mais bien plus long pour moi. Je ne l’ai toujours pas après quatre semaines.

En termes d’installation et de rencontres, il y a de nombreux moyens de rencontrer des personnes. Il y a bien sûr l’expérience Helpx que nous avons effectuée, et également d’autres groupes (Meetup par exemple), que nous a conseillés notre amie Australienne.

L'opera de Sydney

L’opéra de Sydney

Quelles sont les petites habitudes que vous commencez à prendre en Australie ?

Nous avons commencé à nous imprégner de la culture omniprésente des cafés. Il y en a effectivement à chaque coin de rue. Nous avons pris l’habitude de travailler dans un café différent chaque jour, ce qui permet aussi de changer d’air, découvrir de nouveaux endroits…et nourrit notre esprit créatif.

C’est quoi le week-end type à Sydney ?

Nous travaillons beaucoup – et étant donné que nous sommes en freelance – nos week-ends ne sont pas forcément le samedi-dimanche. Cependant, nous avons remarqué que de nombreuses familles se baladent le week-end. Nous avons une amie à Sydney avec qui nous sommes sortis en ville. Nous sommes allés au restaurant à Darling Harbour -il y en a beaucoup- puis nous sommes partis dans un des nombreux bars de la baie, où il y a beaucoup de jeunes (et des moins jeunes) qui sortent danser entre amis.

Harbour Bridge au loin

Harbour Bridge au loin

Quel est le conseil que vous donneriez à ceux qui hésitent à lâcher un CDI pour se entreprendre en Australie ?

Lancez-vous ! On ne vit qu’une fois. C’est une aventure formidable qui vous fait sortir de votre zone de confort. Un CDI permet d’acquérir des compétences qui, bien utilisées, peuvent permettre de lancer son propre business et de travailler de sa passion. Il y aura toujours des moments de doute, mais l’important est de croire en son projet et d’apporter de la valeur ajoutée.


Retrouvez leurs aventures sur le blog Choose Your Life Journey. Et retrouvez les photos de William sur son blog 365byWilliam.

Quitter un CDI à Paris pour entreprendre en Australie
4.7 (93.33%) 3 votes
Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.