On vous présente Amélie : notre nouvelle reporter pour le PVT Colombie !

2

faire-un-road-trip-pvt

Depuis Décembre 2015, la Colombie vient allonger la liste de pays du Working Holiday Visa. Il est désormais possible de partir y vivre, y voyager et y travailler pendant un an !

Comme nous sommes très curieux (et vous aussi d’ailleurs), on s’est dit qu ‘Amélie du blog Ma maison sur le dos pourrait devenir notre reporter officielle en Colombie pendant 9 mois. Et c’est ce que nous avons fait !

On vous propose donc de découvrir Amélie, 31 ans et pleine d’énergie à travers une interview. Et retrouvez-la bientôt sur notre blog pour ses découvertes, ses coups de cœur, ses rencontres et même ses galères.

Salut ! Je vais bientôt fêter mes 31 ans et j’en profite pour faire mon dernier PVT. Oui, je sais que j’ai jusqu’à 35 ans pour partir en PVT au Canada, mais il fait trop froid là-bas. Moi c’est direction la Colombie !
Je suis à mon compte depuis l’année dernière, j’ai monté mon agence de web design. Alors maintenant j’amène ma maison ET mon travail sur mon dos quand je pars en voyage. 🙂

J’aime l’odeur de l’herbe coupée, enfoncer mes orteils dans le sable et manger des trucs bizarres que je ne connais pas. Je n’aime pas dire au revoir, les choses désordonnées et me coucher toute habillée dans des draps propres.

Quels voyages as-tu fait dans ta vie ?

pays visite mamaisonsurledos

J’ai pas mal vadrouillé. J’ai vécu en Angleterre, en Australie, en Italie et en Argentine. À chaque fois je me suis sentie bien, mais je suis très curieuse et dès que j’ai l’occasion de voyager et d’aller voir ailleurs comment ça se passe, je ne laisse pas passer ma chance !
Le pays qui m’a le plus transformé est certainement le Venezuela. La rencontre la plus marquante de ma vie s’est passée au Brésil. Mon coup de cœur voyage, c’est les Philippines et l’endroit où j’aimerais passer ma vie est sans aucun doute l’Australie.

Peux-tu nous raconter 3 choses les plus marquantes qui te soient arrivées en voyage ?

Oh oui ! Avec plaisir !!

En Argentine, j’ai croisé l’animal de mes rêves

En Argentine, j’ai croisé un toucan par hasard dans la forêt. J’étais à Iguazú et j’ai décidé de me balader dans la forêt avant de rentrer à l’hôtel. Et là, cet oiseau aux couleurs magnifiques se trouve juste devant moi, tranquille, posé sur une branche d’arbre. Je rêvais d’en voir un en liberté et là j’avoue que le temps semblait s’être arrêté tellement c’était parfait !

Au Venezuela, j’ai cru que j’allais finir en prison

Au Venezuela, j’ai cru l’espace de trente minutes que j’allais me retrouver en prison pour trafic de drogue. Un agent de la douane pas gentil du tout m’a emmené dans une petite pièce glauque à l’autre bout de l’aéroport après m’avoir dit : « vous êtes française ? » sans même avoir regardé mon passeport, sans sourire et surtout sans explication. Gloups ! Et là, fouille au corps, questions bizarres, il a même fouiné dans mon téléphone pour regarder toutes mes photos unes à unes. J’été pas hyper détendue.

Quand je lui ai demandé ce qu’il se passait il m’a juste dit qu’il fallait « collaborer ». Ok, là il s’est passé plein de choses dans ma tête. Ça me semblait évident qu’il m’interrogeait de la sorte parce qu’ils avaient trouvé de la drogue planquée dans mon bagage ! Et après ces trente minutes interminables, il m’a finalement laissé prendre mon avion en me disant que tout était Ok. Bon, Ok !

A Bali, j’ai appris à conduire un scooter

C’est pas une mince affaire cette histoire-là parce qu’il faut savoir que je suis une flippée du scooter à la base. Je suis montée sur un 2 roues pour la première fois à 25 ans, c’est pour dire ! Je n’ai jamais eu envie d’en conduire un, mais voilà, je débarque à Bali après une rupture amoureuse difficile et il fallait que je me lance un défi fou. C’était tout trouvé ! Apprendre à conduire un scooter pour pouvoir être autonome et voyager toute seule en Asie. Ok, la conduite en Indonésie est complètement folle et c’est pas l’idéal pour débuter. Mais quel kif et quelle fierté de l’avoir fait !

visiter-bali

Pourquoi choisir de partir en PVT Colombie ?

Parce que je veux du soleil, de la bonne humeur et des fous rires.
Parce que j’ai vécu en Argentine et je suis tombée amoureuse de la philosophie de vie des latinos. Ils ne se plaignent pas, ils prennent juste la vie comme elle vient et profitent du moment présent sans se prendre la tête pour le lendemain.

Et parce qu’apparemment la salsa colombienne a un style différent. Je veux voir ça !

Comment suivre toutes tes aventures en Colombie ?

C’est très facile ! Vous pouvez suivre tout ça sur mon blog de voyage Ma Maison sur le Dos. Je vais aussi écrire des articles ici même. Et si vous voulez voir l’envers du décor en temps réel, rendez-vous sur Snapchat (mamaisonsurledo);

As-tu une « bucket list » ?

Absolument pas ! Je n’ai fait aucune recherche sur la Colombie et c’est volontaire. J’ai envie d’être surprise et de ne pas savoir ce que je peux trouver à l’avance. Donc non, je n’ai pas de bucket list. J’ai juste envie de prendre mon temps et de me créer une nouvelle routine et une vie de quartier quelque part en Colombie.

Quels petits boulots rêverais-tu de faire ?

J’aimerais beaucoup faire du house-sitting. Je m’imagine bien garder des chiens dans une grande maison au milieu de nulle part. Mais visiblement, c’est pas encore très répandu en Colombie. Et ça fait un moment aussi que j’ai envie de faire du volontariat, je me dis que ce serait l’occasion parfaite !

Quel est ton point de chute en Colombie ?

J’arrive à Medellin. Je pense y rester quelques mois et après ça sera en fonction des envies et des opportunités ! 🙂

Ça te dit de faire un petit portrait chinois ?

portrait chinois mamaisonsurledos

  • Si tu étais un personnage de fiction : Zooey Deschannel dans la série New Girl. Elle utilise toujours des expressions que plus personne n’utilise et dit des trucs qui ne veulent rien dire. J’ai l’impression de m’entendre des fois…
  • Si tu devais comparer un de tes voyages à un film : probablement l’Auberge Espagnole après avoir fait une colocation avec 13 autres personnes dans la même maison à Melbourne.
  • Si tu devais comparer une de tes rencontres à une chanson : Home d’Edward Sharpe & The Magnetic Zeros. Parce que peu importe où je vis, ce qui compte c’est avec qui je suis !!
  • Si tu devais décrire ton meilleur voyage en un mot : mon premier PVT en Australie se résume au mot Liberté.
Notez cet article
Partager

2 commentaires

  1. Pingback: France Colombie 2017 : une année de partage, de voyages et de culture

  2. Pingback: Amélie, partie visiter la Colombie pendant neuf mois - Chapka Assurances

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.