Wwoofing et HelpX ne comptent plus pour le 2nd WHV à partir du 31/08/15

0

 

Peanut crop, ready for harvesting, Queensland, Australia

Peanut crop, ready for harvesting, Queensland, Australia

Voila une nouvelle qui va faire grincer les dents de bon nombre de backpackes en Australie : le WWOOFING  et le HelpX ne seront plus pris en compte pour demander un second visa. Annoncée en mai dernier par le ministère de l’Immigration australien, la mesure entrera en vigueur le 31 août 2015 (lundi prochain).

Pourquoi ce changement ?

En mettant cette mesure en place, le gouvernement australien souhaite protéger les backpackers victimes d’exploitation par certains fermiers. En effet, de nombreux hôtes des réseaux de WWOOFING et d’HelpX profitent de ce système pour trouver de la main-d’œuvre gratuite et faire travailler de jeunes voyageurs bien plus qu’ils n’en sont autorisés.

Comment faire un second WHV en Australie maintenant ?

Pour faire une demande de second Working Holiday Visa, il faudra toujours justifier de 88 jours de travail effectués dans certains domaines d’activité (fruits picking, construction, travail dans les mines…). Mais seul le travail salarié sera pris en compte. Pensez à bien garder vos fiches de paie car elles vous devrez les présenter au moment de votre demande.

Et que se passe-t-il si j’ai fait du WWOOFING AVANT le 31 août 2015 ?

Rassurez-vous, les jours de travail volontaire en WOOFING et d’HelpX effectués avant le 31 août 2015 pourront toujours compter dans le calcul des 88 jours nécessaires à l’obtention du 2nd visa.

Et la bonne nouvelle dans l’histoire ?

Cette mesure risque de soulager la pression sur les demandes de travail volontaire. Il sera donc plus facile de recevoir des réponse positives des hôtes de WWOOFING et de HelpX.

A vous le travail dans les hôpitaux de koala ou dans les ranchs ! 😉

Si vous cherchez du travail en Australie, n’hésitez pas à consulter le site Trip’n’Job, le site d’emploi en Australie.

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.