Chili : 10 visites incontournables à Valparaiso

0
visiter Valparaiso une ville tout en couleurs

Valparaiso, ville haute en couleurs !

Le Chili a tout pour plaire. Des déserts de sable à perte de vue, des plages de sable fin, des paysages montagneux en Patagonie et sur la Terre de Feu. Et puis il y a Valparaiso, cette charmante ville aux maisons colorées, aux ruelles étroites et escarpées. Elle ravira les voyageurs en Working Holiday Visa (WHV). Visiter Valparaiso fait partie des incontournables au Chili. Selon un sondage de notre partenaire Chili Voyages, elle est la destination privilégiée des voyageurs francophones. 78% y font escale. Il ne nous en fallait pas plus pour vous concocter un top 10 des visites à faire sur place !

Une visite du musée à ciel ouvert

Parce que l’art est parfois abstrait, pourquoi ne pas le débusquer en pleine nature. Le musée à ciel ouvert, depuis l’ascenseur Espiritu Santo, est un itinéraire en extérieur qui vous fera passer devant vingt œuvres murales en grand format, et qui font la part belle à l’art contemporain. Un must-do pour un séjour à Valparaiso.

Un tour des graffitis de la ville

Valparaiso est devenue une des capitales mondiales du graffiti. Attention, on ne parle pas ici des tags fait au marqueur indélébile, mais bien d’œuvres de street-art, réalisées à ciel ouvert, au spray ou au pochoir et parfois dans des conditions difficiles (en équilibriste, mauvais temps, etc.). Le Paseo Dimalow, à la sortie de l’ascenseur Reina Victoria, est certainement le chemin le plus appréciable. Parmi les œuvres les plus marquantes, citons notamment les colibris de Inti, les fresques du collectif UnKolorDistincto, l’influence American Cartoon de Wisdom ou encore les saumons humains de Milan, en l’honneur de ses lointaines îles Chiloe.

L’info cool: tous les jours à 10h30 et 15h30, des balades de deux heures en petit comité sont organisées gratuitement par les membres de l’association Valpo Street Art. (Il est de bon ton de laisser un pourboire).

Un séjour à Valparaiso autour des œuvres murales

Les colibris d’Inti

Faire une exposition au Parque Cultural

Centre de détention jusqu’en 1999, le Parque Cultural de Valparaiso a subi une vague de rénovations dans les années 2000 pour devenir ce lieu de quiétude et de culture. À l’extérieur, des pelouses où on peut se détendre et le Polvorin, édifice militaire datant de 1807. À l’intérieur de « la prison », des expositions d’art en tout genre : photographie, peinture. On trouve aussi une salle de danse, de musique et de cinéma.

Le musée des Beaux Arts de Valparaiso

Le musée des Beaux-Arts est abrité entre les murs de l’iconique Palais Barburizza datant de 1916. Les collections sont très éclectiques avec des œuvres européennes et chiliennes. Si vous êtes davantage intéressé par l’archéologie, l’anthropologie et l’ethnographie, optez plutôt pour le musée d’histoire naturelle de Valparaiso.

Une visite de la Sebastiana, maison de Pablo Neruda

Pablo Neruda est sans aucun doute le poète le plus célèbre du Chili et l’un des plus inspirés de sa génération. Derrière ses rimes, ses vers, il y a une inspiration qui fut souvent puisée à Valparaiso. La Sebastiana, sa maison au style architectural décalé, est située sur les hauteurs du Cerro Bellavista.

Pablo Neruda, icone de Valparaiso

Une représentation de Pablo Neruda à Valparaiso

Balade sur le port

On ne peut quitter Valparaiso sans visiter son joli port qui sert à la fois à la pêche et aux activités commerciales (avec plein de conteneurs !). Si vous souhaitez avoir une vue d’ensemble sur les conteneurs rangés façon Légo sur fond d’Océan Pacifique, arpentez le Cerro Artilleria et ouvrez bien vos yeux. Le quartier du port est aussi appréciable. On imagine aisément les marins et dockers vaquer à leurs occupations dans les bars situés près de la Place Echaurren, à deux pas de l’église de la Matriz.

Un tour de la baie de Valparaiso

Depuis le ponton du Muelle Prat, vous pouvez prendre un bateau, voguer sur l’Océan Pacifique et ainsi observer Valpo’ depuis l’eau.

Aller voir le port de plaisance durant votre séjour à Valparaiso

Le port de plaisance de Valparaiso

Faire le marché de la rue Piramide

Le marché, c’est cool ! Il y a des produits frais et des gens qui hurlent le prix au kilo de je ne sais quel légume. Celui de la rue Piramide est authentique et vous donnera l’occasion de dénicher notamment du bon fromage de chèvre (cabra) et de la charcuterie andine. Il a aussi l’avantage de se situer entre le centre civique et le Cerro Concepcion, plus touristique.

Goûtez la cuisine chilienne

Comme dans toutes destinations, il convient de se laisser tenter par les plats locaux : le ceviche de poisson en tête, le pastel de choclo (tarte de maïs avec de la viande hachée) et la très locale chorillana (on vous laisse regarder google image). Vous pouvez en apprendre plus sur ceux-ci en consultant notre article sur les 8 spécialités chiliennes. Plusieurs adresses sont à recommander : le Café Vinilo, le Café del Pintor ou encore La Caperucito y el Lobo, plus guindé. Et si vous avez le mal du pays, allez manger un morceau chez le Filou de Montpellier.

Boire un Pisco Sour en terrasse

Le Pisco Sour est un des cocktails traditionnels du Chili (et aussi de la Bolivie). Ce cocktail à base de pisco et de citron se déguste aussi bien dans les petits bars que dans les endroits plus guindés. Parmi les lieux les plus tendances de Valpo’, il y a le Fauna, idéalement situé à la sortie de l’ascenseur Reina Victoria, dans le Cerro Alegre. Sa terrasse offre une vue à couper le souffle sur l’Océan Pacifique. Tout aussi impressionnant, la vue depuis le rooftop du Taulat. Et que dire du Brighton ? Cette belle villa au style britannique, à la teinte orange et à la terrasse carrelée de noir et de blanc est une adresse à retenir si vous prévoyez d’aller visiter Valparaiso.

Le Brighton, un hôtel restaurant recommandé lors d'un séjour à Valparaiso

le Brighton

Si vous êtes attiré par le charme envoûtant de Valparaiso, n’hésitez pas à y séjourner avec un WHV Chili. Pour obtenir plus d’informations sur le pays, consultez nos articles consacrés à l’hébergement sur place, au budget à prévoir et au transport.

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.