Suppression des ‘Tax refund’ pour les backpackers en Australie.

0
Kangaroo sign caution

Kangaroo sign caution

La fin des ‘tax refund’ pour les backpackers

Mauvaise nouvelle pour les backpackers en Australie : Joe Hockey, le ministre du budget australien, a annoncé aujourd’hui lors de son speech sur le budget 2015, la suppression du ‘tax refund’ pour les working holiday visa.

Voici la phrase de son speech :

« And anyone on a working holiday in Australia will have to pay tax from their first dollar earned, rather than enjoying a tax‑free threshold of nearly $20,000. This will save the Budget $540 million.« 

Retrouvez son speech en entier par ici.

Comment ça se passe actuellement ?

Actuellement, lorsque vous travaillez et résidez 6 mois au même endroit en Australie, vous pouvez bénéficier du statut de résident ce qui vous permet de faire une demande de ‘tax refund’. Le système en Australie est différent de la France :  les impôts sont prélevés directement sur le salaire et le surplus prélevé (c’est très souvent le cas pour ceux qui sont au salaire minimum) vous ait rendu en fin d’année :). Pour plus d’infos : vous pouvez lire l’interview de Joaquim de Taxback qui vous explique tout sur le sujet.

C’est un petit « plus » non négligeable qui permet aux backpackers de récupérer pas mal d’argent : la moyenne est de 2600 $AUD selon Joaquim de Taxback.

Concrètement qu’est ce que ça change ?

Cela signifie donc qu’à partir du 1er juillet 2016, le travail des backpackers sera taxé dès le 1er dollar même s’ils sont au salaire minimum. Désormais, ils paieront des taxes et ne récupéreront rien et donc au final gagneront moins… Pour savoir si vous êtes concernés par ce changement cette année et pour connaître tous les taux d’imposition en Australie, vous pouvez consulter cet article très intéressant de Joaquim de Taxback.

On peut dire que depuis quelques jours les mauvaises nouvelles se succèdent pour les backpackers en Australie : entre le reportage choc de la chaine abc « Slaving Away« sur les conditions de travail dans certaines fermes en Australie, la suppression du travail volontaire (HelpX et Wwoofing) dans le quota pour la demande d’un second visa et cette annonce, il semblerait que le gouvernement australien essaie de décourager les futurs prétendants au working holiday visa en Australie.

Malgré tout, il ne faut pas tout voir en noir et il reste de nombreuses opportunités en Australie !

Alors ne vous découragez pas ! Et si vous voulez vivre votre rêve australien foncez !

 

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.