Claire-Marie du blog Japan-da ! Koibito dévoile sa passion pour le Japon

0

arche-japonChemin de Torii, Sanctuaire Fushimi-Inari Taisha, Kyôto

Nous avons demandé à Claire-Marie du blog Japan-da ! Koibito de nous parler de sa vision du Japon. Nous n’avons pas été déçu… 🙂

Je m’appelle Claire-Marie, j’ai 28 ans et je suis étudiante. J’ai une licence de Japonais, de Chinois, un Master en civilisation japonaise et je m’apprête à rejoindre une deuxième année de Master parcours commerce et management pour l’Asie orientale.

Je suis partie au Japon deux fois : la première fois à Tôkyô pour une durée d’un mois et la deuxième fois à Ôsaka pour une durée d’un an.

Quelles villes as-tu visité au Japon ?

Tôkyô

Lors de mon séjour à Tôkyô, j’étudiais le matin dans une école de Japonais et l’après-midi je visitais autant que possible. Tôkyô est une ville immense donc je n’ai pas eu le temps de tout visiter, surtout que j’aime bien prendre mon temps, mais j’ai adoré me balader dans cette ville si grande et si surprenante.

Yokohama et Kamakura

Je suis également allée à Yokohama et Kamakura. La première est un port qui a évolué au contact des étrangers qui y vivaient. Du coup, l’atmosphère y est différente de Tôkyô, et la seconde est une ancienne capitale du Japon, avec plein de temples et de sanctuaires et où la verdure y est omniprésente. Ce sont trois villes avec une ambiance et une atmosphère très différentes. J’ai adoré le fait que le Japon ait autant de facettes différentes d’une ville à l’autre et même d’un quartier à l’autre.

Kôbe

Lors de mon second séjour, j’étudiais à l’Université de Kôbe et vivais avec mon compagnon à Ôsaka. Je passais beaucoup de temps entre les deux villes, qui se complétaient beaucoup. Ôsaka est une ville immense, à la fois moderne et traditionnelle et Kôbe est un port situé entre la mer et les montagnes. On avait donc à portée de main différents paysages et différentes ambiances.

Ôsaka

Pendant cette année, nous avons beaucoup visité. Ôsaka est située dans la région du Kansai à proximité de Kyôto et de Nara. Des villes magnifiques avec beaucoup de choses à voir… On est également allés à Nagoya pour y voir un festival assez atypique : le festival de la fertilité… On a aussi visité le Mont Kôya, une montagne qui abrite de nombreux temples bouddhistes.

Hiroshima

Le voyage qui nous a le plus marqué, c’est celui d’Hiroshima/Miyajima. Hiroshima est une ville que l’on connaît tous pour la tragédie qui s’y est produite, mais on a découvert une ville magnifique qui garde évidemment trace de ce passé mais qui a su renaître. A proximité d’Hiroshima, il y a l’île de Miyajima, cette île est connue pour son immense Torii (portique symbolisant l’entrée dans un sanctuaire shintoîste) rouge dans l’eau… C’était magique.

On a pu visiter beaucoup d’endroits, ce qui me permet de publier des articles sur le blog assez régulièrement, alors que je ne suis plus au Japon depuis quelques mois.

japan-chateau

Pourquoi avoir choisi le Japon comme destination ?

Comme beaucoup de gens, j’ai grandi avec la culture japonaise sans forcément m’en rendre compte (dessins animés…) mais ma passion pour le Japon est arrivée assez tardivement, j’étais en deuxième année de Droit quand je suis littéralement tombée amoureuse de cette langue et de ce pays. Comme je ne voyais pas d’avenir pour moi dans le Droit, j’ai décidé d’arrêter pour faire une licence de Japonais. Pendant toute ma licence, je n’ai jamais mis les pieds sur le sol japonais. Ce n’est que pendant les vacances, avant d’entrer en Master que j’y suis allée pour étudier un mois à Tôkyô. Quand j’ai posé les pieds pour la première fois au Japon, je n’ai pas vraiment ressenti de choc culturel, juste une impression d’avoir toujours vécu ici et un sentiment de bien-être.

cascade-japan

Je souhaite pouvoir m’installer au Japon avec mon compagnon. Lui aussi est français et l’idéal serait qu’on puisse trouver un emploi dans le tourisme, car on adore visiter et en plus, ça nous permettrait de partager davantage sur notre blog notre passion pour le Japon.

Que signifie le nom de ton blog ?

« Japan-da!Koibito » est un nom qui contient à la fois un jeu de mots en japonais et le mot « petit ami/ amoureux » en japonais. Japan-da signifie littéralement « c’est le Japon », mais c’est aussi un jeu de mots avec « panda ». Comme on voulait aussi que le blog reflète le fait qu’on était un couple, on a voulu rajouter le mot : Koibito (amoureux). Au final, si on veut traduire littéralement le nom du blog, ça ne veut pas dire grand-chose, mais on trouvait que le nom sonnait bien, alors on l’a gardé.

Quelle a été la meilleure expérience que tu aies vécue au Japon ?

Voir des Sakura au Japon

Tous ceux qui s’intéressent un peu à la culture japonaise connaissent cette période qui a lieu chaque printemps… Il s’agit de la floraison des fleurs de Sakura (cerisiers japonais). Cette période ne dure pas longtemps et c’est là tout son caractère sacré. Pendant ces quelques jours, les Japonais se retrouvent parmi les Sakura en fleurs pour faire ce qu’on appelle un Hanami, littéralement « voir les fleurs ». Ils réservent très tôt leur emplacement avec des bâches et viennent avec un attirail impressionnant : barbecue, glacière remplie de bières… Ils viennent en famille, entre amis ou même entre collègues après le travail… C’est vraiment une ambiance toute particulière que je souhaitais vivre. On a décidé d’aller voir les Sakura illuminés au château d’Ôsaka, et c’était magnifique ! Cela donnait un contraste magnifique entre le rose de la fleur et le noir de la nuit, c’est vraiment une expérience que je n’oublierai jamais.

nuit-cerisier

Les matchs de baseball

Une autre expérience intéressante que je recommande de faire, est d’aller voir un match de baseball. C’est un sport méconnu en France, donc c’est l’occasion de découvrir ce sport national au Japon. De plus, l’ambiance y est incroyable. Comme ça peut durer assez longtemps, les Japonais mangent, discutent entre eux et encouragent leur équipe avec de nombreux chants de supporteurs. D’ailleurs, quand le joueur à la batte est de l’équipe adverse, les supporteurs ne chantent pas pour laisser les supporteurs de l’autre équipe encourager leur équipe, et vice-versa, c’est très respectueux. Les japonais viennent voir un match en famille, entre collègues, en couple… Il y a des enfants, des personnes plus âgées, ce qui donne une super ambiance.

Quelle a été la meilleure découverte culinaire ?

J’aime beaucoup la cuisine japonaise, mais c’est vrai qu’après quelques mois, la cuisine française devient un véritable manque. Pourtant j’adore une spécialité d’Ôsaka, il s’agit des Takoyaki. Ce sont des sortes de boulettes de poulpe, et c’est vraiment excellent !

Quelle a été la pire ?

La pire expérience n’est pas très originale car elle est commune à beaucoup d’étrangers ayant visité le Japon, il s’agit du Nattô. C’est un plat à base de haricots de soja fermentés, qui a un aspect tout gluant avec des sortes de fils reliant les graines entre elles, l’odeur est aussi très forte… C’est un plat que l’on consomme en général au petit déjeuner, pour ma part j’en ai mangé dans un resto de sushis et quand on mâche on sent vraiment des fils … ce n’est pas un très bon souvenir !

Portrait chinois

Si tu étais un personnage fictif ?

J’adorerais être « Doctor Who » pour pouvoir voyager partout dans l’univers et assister à des moments importants de l’histoire. Mais juste pour ça, au final, je ferais un très mauvais « timelord » car je passerais mon temps à faire du tourisme, plutôt que de sauver des gens…

Si ton voyage était un film ?

« La vie rêvée de Walter Mitty ». Ce film raconte principalement l’histoire d’un homme banal qui a souvent rêvé de voyager mais qui n’a pas pu. Du coup, il s’imagine souvent qu’il vit des choses surréalistes, il passe plus de temps à imaginer sa vie qu’à la vivre. Au final, il va vivre une véritable aventure et va voyager dans plusieurs pays pour y faire des choses folles comme se battre contre un requin, escalader l’Himalaya…. Evidemment, mon voyage n’a pas été aussi spectaculaire mais je me retrouve beaucoup dans le fait d’avoir toujours voulu voyager partout, partir à l’aventure… puis au final ne finir seulement qu’à y penser…. alors quand j’ai eu l’opportunité d’aller au Japon, j’ai vraiment eu l’impression de vivre enfin mon aventure ! J’ai fait des choses que je ne n’aurais jamais pensé faire.

Si tu devais ne retenir qu’une seule rencontre, ce serait qui ?

Ça va paraître un peu surfait, mais quand on vit à l’étranger, surtout dans un pays aussi différent de la France, chaque rencontre sort de l’ordinaire et est donc importante. Par exemple, aller en cours avec des étudiants japonais, coréens, vietnamiens, australiens et polonais. Ça ne m’était jamais arrivé avant. On vient de pays et de cultures tellement différentes et pourtant on s’entend très bien, on en apprend tellement sur la culture et le pays de chacun et aussi sur soi que chaque rencontre a été importante.

En plus, avant de vivre dans un pays, on se fait souvent une idée de ce pays et de ses habitants. Et quand on y vit enfin, chaque rencontre nous permet de nous faire un véritable avis sur la population et la vie dans ce pays. C’est un avis qui évolue bien sûr mais qui est rendu concret par chaque rencontre. C’est pour cela que je serais incapable de citer plus une rencontre qu’une autre.

Si tu devais retenir une seule image de ton expérience, laquelle ce serait ?

torrii-japa,nLe moment où le soleil s’est couché à Miyajima : l’île au large d’Hiroshima. La vue sur le Torii est réputée pour faire partie des 3 plus belles vues du Japon. Selon la marée, le Torii devient accessible à pied. Lorsqu’on y est allé, la mer est descendue en même temps que le coucher du soleil, on a pu s’approcher très près du Torii pour le prendre en photo alors que le soleil se couchait lentement à l’horizon… Je me souviens qu’on était beaucoup de touristes et c’est la première fois que j’ai ressenti une communion avec eux, on était tous postés dans la même position, à regarder avec émerveillement la beauté du paysage qui était sous nos yeux.

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.