Un road trip en Australie : de Port Lincoln à Perth

0

Chapka_RoadTrip_Template_13_01

Margot 24 ans raconte son road trip dans le Sud de l’Australie de Port Lincoln à Perth !

Se décider à partir en road trip

Mon copain et moi, on travaillait depuis 3 mois à Adélaïde. Il faisait du pédicab et moi j’étais serveuse à Glenelg (face à la plage). C’était sympa le temps que ça a duré mais au bout de trois mois, on voulait partir et vivre l’aventure, la vraie, celle qu’on était venu chercher depuis le départ ! On voulait se faire un road trip !

Yorick et Margot en road tripMalheureusement ni lui ni moi n’avions le permis de conduire mais ça ne nous a pas arrêté. Pendant 1 semaine, on a cherché des places dans un van, une voiture n’importe quoi et partir vers l’Ouest. Au bout de quelques jours, un Français nous a répondu qu’il partait pour Perth dans son van et qu’il était accompagné de son ami italien qui cherchait 4 personnes pour remplir sa voiture. En même pas un jour, nous voilà dans l’avion direction Port Lincoln (30 minutes en avion, 10h en voiture…) pour le départ de la grande aventure !

C’est donc avec 3 personnes dans le van, 5 personnes dans la voiture et un 4×4 (avec deux autres personnes)  que nous sommes partis ! Nous étions trois Français, une Belge, un Italien, deux Japonaises, une Singapourienne, un Allemand et un Australien (heureusement !)

Les voitures et van pour le road trip

Les préparatifs

Préparer est un bien grand mot. On s’est arrangé la veille de partir pour la tente parce qu’à la base on en avait pas, on avait que des sacs de couchage. Donc notre conducteur, Jonathan nous en a prêté une. On avait aussi cru comprendre que le Nullarbor est un désert et qui dit désert dit pas de nourriture, il a donc fallu faire des courses… Des courses à 10 pour 10 et pendant au moins 1 semaine. Une chose est certaine, ce n’était pas triste… Nous avons ensuite planifié une espèce de programme pour que tout le monde puisse voir ce qu’ils étaient venus voir. Personnellement, j’étais heureuse rien que d’imaginer les feux de camp et les magnifiques paysages que nous allions découvrir.

On avait le plus important : jeux de cartes, sac de couchage, pulls et assez de nourriture pour tenir au moins 1 semaine.

Et notre maison pour deux semaines :

La tente du road trip

On the road again

Talia Caves

La première étape était Talia Caves, ce sont de gros rochers taillés par le vent et la mer qui menacent à tout instant de s’écrouler… Nous avons ensuite vite cherché un endroit où dormir et déguster des saumons pêchés par Simon, l’Australien. Ce fut une bonne occasion pour apprendre à nous connaître.

Talia Caves

Streaky Bay

Puis Streaky bay, il y a la réplique exacte d’un requin qu’un gars avait attrapé il y a 30 ans. Ensuite, des petites villes se suivent comme Smoky Bay ou Ceduna que nous avons bien évidemment visitées mais qui ne sont pas d’une importance capitale.

Le requin de Streaky Bay

Le Nullarbor

Après ces villes, c’est le Nullarbor qui s’offre à nous ! La route la plus droite et longue d’Australie nous attendait… Nous y avons vu des dizaines de kangourous prêts à se jeter sous nos roues (il faut savoir qu’en Australie, le kangourou a des tendances suicidaires quand il voit des phares), des baleines nager avec des dauphins et surtout rien ! Un désert total s’offrait à nous et c’est ce qui nous le plus plu.

 

Feu de camp dans le Nullarbor

Cape Arid National Park

En sortant du Nullarbor, nous avons enchaîné avec Cape Arid National Park, un parc magnifique avec des dizaines de kangourous en liberté, une magnifique plage et surtout une tempête… C’était la nuit la plus dure que je n’ai jamais passée (alors que j’ai dormi dans le désert à 2 degrés). La pluie, le vent, la tente qui nous tombait dessus, c’était réellement un exploit que d’avoir dormi 2h ce jour-là ! Ça a été pourtant un des jours préférés de mon copain qui se prenait pour Indiana Jones à courir après la tente volant au loin… !

Cape Arid National Park

Fitzgerald River National Park

Nous avons ensuite passé quelques jours dans le Fitzgerald River National Park qui présente de somptueuses balades tant bien sur les montagnes qu’autour du lac.

Dave Evans Bicentennial Tree

Puis les plus téméraires sont montés sur le Dave Evans Bicentennial Tree pendant que les lâches, comme moi par exemple, faisaient coucou d’en bas.

Arbre bicentennaire

Nous n’avons pas pu aller voir Margaret River malheureusement car nous avions des impératifs à Perth.

La meilleure expérience

Je n’arrive pas à me souvenir que d’une seule bonne expérience tellement il y en a eu. Mais définitivement, voir une baleine sauter juste devant mes yeux sera la plus marquante. Mais j’ai aussi adoré dormir dans une tente pendant 2 semaines, raconter des histoires au coin du feu, ne pas prendre de douche pendant 1 semaine (car quand elle arrive, c’est la meilleure douche de votre vie !) et même me planter en voiture…

Baleine en road trip

Accident voiture road trip

Même les mauvaises expériences restent de bons souvenirs comme la fois où nous n’avons presque pas pu fermer l’œil de la nuit à cause des 2 degrés du désert.

La pire expérience

La pire expérience restera quand nous sommes arrivés à Perth. Nous n’avions presque pas vu de villes ou de civilisation pendant 2 semaines et demie et d’un coup nous étions cernés par les buildings, les voitures et le bruit. Ça nous a vraiment fait un choc !

Assurément, je conseille à tout le monde de faire un road trip un jour, que ce soit celui-là ou un autre. L’expérience de découvrir des personnes sur la route est tout simplement géniale !

L'équipe du road trip

Si vous aussi, vous avez fait un road trip en Australie, venez nous le raconter à l’adresse : info@whv.fr

(Crédit photo : Jonathan Adami

Julie Vandenhouweele

Margot Sainflou)

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.