Road trip : 2 semaines aux pays du diable… de Tasmanie !

0

tete

Située aux confins de l’hémisphère sud, perdue en pleine mer entre les côtes du Victoria et le continent antarctique, la Tasmanie semble vivre en marge de l’Australie. Son célèbre diable, la disparition totale des aborigènes, la chasse à la baleine et ses villes-pénitenciers ont forgé de nombreuses légendes autour du 8ème état australien. Peu visité par les backpackers, la Tasmanie arrive néanmoins en tête des road-trips préférés des voyageurs qui ont osé venir la découvrir. Pour vous donner envie d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté du détroit de Bass, on vous a concocté un road-trip sur mesure pour découvrir tout ce que la Tasmanie a à offrir au voyageur aventureux. Attachez vos ceintures, nous allons au pays du diable !

(Merci à Romain du blog PlayingTheWorld pour ses belles photos)

Une article

Au programme du road-trip :


Hobart (2 jours)

Bienvenue dans la capitale de la Tasmanie.

Ancienne colonie pénitentiaire, Hobart est la seconde ville la plus ancienne d’Australie après Sydney. Elle a gardé son architecture d’origine, ce qui lui donne une atmosphère de vieille ville bretonne (ce n’est pas pour rien qu’elle est jumelée avec Brest).

 Tasmanie-Hobart-©-Romain-Dondelinger

Commencez par une balade sur les quais et du lèche-vitrine dans les boutiques de Salamanca Place, aménagées dans d’anciens entrepôts du XIXe siècle. Si vous avez la chance d’y être un samedi, ne manquez surtout pas le Salamanca Market (sur cette même place). C’est le rendez-vous de tous les habitants d’Hobart et des environs. Montez sur les hauteurs de la ville pour parcourir Battery Point et admirer ses bâtiments historiques et ses petits cottages de baleiniers.

© Romain Dondelinger Tasmanie Salamanca Market

Salamanca Market

 

© Romain Dondelinger Tasmanie Hobart 6

Battery Point

Le deuxième jour, si il fait beau, gravissez le Mont Wellington situé à la sortie de la ville. Depuis le sommet (1 271m), le paysage sur toute la baie d’Hobart est à coupé le souffle.

©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-mont-wellington

Vue sur la baie d’Hobart depuis le Mont Wellington


Bruny Island – 1jour

Depuis Hobart : 36km, environ 1h

Située à une trentaine de kilomètre au sud-ouest d’Hobart, Bruny Island est une petite île très calme, idéale pour les randonnées et l’observation de la faune (pingouins, albatros…). Poussez jusqu’au phare de Cape Bruny en empruntant la route coincée entre deux mers. Arrivez au phare, faite face à l’Antarctique et respirez les embruns qui viennent du large. (Comptez environ 30$ pour l’aller/retour en ferry).

©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Bruny-Island-5

The Neck

  ©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Bruny-Island-4©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Bruny-Island-7

Port Arthur et la presqu’île de Tasman – 2 jours

Depuis Bruny Island : 110km, 2h

Pour rejoindre la péninsule de Tasman, vous devez repasser par Hobart. Si vous avez le temps, faites un petit détour à Richmond pour voir le Richmond Bridge (le plus vieux pont d’Australie) et la St John’s Church (la plus ancienne église catholique du continent).

La presqu’île de Tasman regorge de lieux touristiques. Le plus emblématique : Port Arthur et sa ville-pénitencier. Imaginez-vous vous promenant dans une ville bâtie vers 1830 uniquement pour accueillir des prisonniers lourdement condamnés dont même l’Australie continentale ne voulait pas ! Il faut dire que le lieu est idéal pour installer une prison : la presqu’île est entourée d’eaux gelées infestées de requins et seule une petite langue de terre fortement surveillée permet de rejoindre le reste de la Tasmanie. Si un incendie a ravagé la ville il y a bien longtemps, le poids de l’histoire reste toujours palpable entre les murs. La visite de l’asile, des cellules et du tribunal vous fera froid dans le dos et vous laissera une impression de désespoir impérissable (comptez 35$ l’entrée du site).

©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Port-Arthur-2©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Port-Arthur-1© Romain Dondelinger Tasmanie Port Arthur 4

Pour vous remettre de vos émotions, longez la côte en remontant vers le nord. La nature y a sculpté de curieuses formations rocheuses : Remarkable Cave, Devil’s Kitchen, Tasman Arch, Waterfall Bay.

© Romain Dondelinger Tasmanie Tasman 2 © Romain Dondelinger Tasmanie Tasman 7 ©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Tasman-3 ©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Tasman-5

Freycinet National Park – 2 jours

Depuis la presqu’île de Tasman : 240km / 2h15

A l’Ouest de l’île, le Freycinet National Park est le MUST DO de la Tasmanie. C’est là que se trouve la célèbre Wineglass Bay ! Mais pour pouvoir l’admirer il va falloir affronter une route sinueuse et non bitumée à travers une végétation dense (attention aux nombreux Wallabies). Vient ensuite une longue marche dans la forêt, tout en montée jusqu’au Wineglass Bay Lookout. Si l’ascension est difficile et nécessite de fréquentes pauses, la récompense une fois arrivé en haut est vraiment au rendez-vous. Les plus courageux pourront descendre jusqu’à la plage et marcher un peu le long de l’eau turquoise (attention, prévoyez suffisamment de temps pour retourner à votre voiture !). Pour profiter encore un peu plus du parc, passez-y la nuit. Vous aurez peut-être (surement !) la chance de partager votre petit-déjeuner avec un wallaby !

©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Winglass-Bay-1

Winglass Bay

©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Winglass-Bay-5

Winglass Bay depuis la plage

©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Freycinet-4

Dans le Freycinet National Park

© Romain Dondelinger Tasmanie Freycinet 6

En retournant à la voiture

©-Romain-Dondelinger-Tasmanie-Freycinet-1

Le matin au réveil, à coté de la tente…

     © Romain Dondelinger Tasmanie Freycinet 9


Bay of Fires – 1 jour

Depuis le Freycinet National Park : 140km / 2h

Toujours en remontant vers le nord, dépassez la petite bourgade de St Helen et allez vous voir les plages de Binalong Bay et Bay of Fires. Sable blanc, eaux turquoise et roches rouges offrent de super contrastes. Ici encore, plantez la tente et scrutez les nombreux wombats qui se promènent dans les sous-bois près de la plage.

 © Romain Dondelinger Tasmanie Bay of Fires 1© Romain Dondelinger Tasmanie Bay of Fires 7© Romain Dondelinger Tasmanie Bay of Fires  6


Launceston – 2 jours

Depuis Bay of Fires : 185km / 2h30

Beaucoup moins jolie que sa sœur du sud (Hobart), Launceston offre une halte idéale à la moitié du road trip pour refaire le plein d’eau et de nourriture. Vous pouvez explorer la réserve naturelle de Cataract Gorge et ses falaises en à-pic situées directement dans la ville. Le royal botanic garden et sa colonie de macaques valent également le détour.

© Romain Dondelinger Tasmanie Launceston 1© Romain Dondelinger Tasmanie Launceston 2© Romain Dondelinger Tasmanie Launceston 3


Cradle Mountain National Park – 2 jours

Depuis Launceston : 160km / 2h20

Direction l’ouest. En quittant Launceston, faites un arrêt au Trowunna Wildlife Park pour voir de vrais diables de Tasmanie, des kookaburras, des quoles et avoir la chance de tenir dans vos bras un bébé wombat.

© Romain Dondelinger Tasmanie Mole Creek 9© Romain Dondelinger Tasmanie Mole Creek 1 © Romain Dondelinger Tasmanie Mole Creek 2 © Romain Dondelinger Tasmanie Mole Creek 14 © Romain Dondelinger Tasmanie Mole Creek 15

Pénétrez ensuite dans l’immense Cradle Mountain National Park. Les amoureux de trek peuvent se risquer sur le célèbre Overland Track (Le trek coûte environ 180$. Prévoir 6 jours pour parcourir les 65km qui relient du nord au sud la Cradle Mountain au Lake Saint Clair). Les moins sportifs se contenteront des belles randonnées autour de Dove Lake. Vues à couper le souffle garanties !

 © Romain Dondelinger Tasmanie Cradle Mountain 6 © Romain Dondelinger Tasmanie Cradle Mountain 8 © Romain Dondelinger Tasmanie Cradle mountain (2) © Romain Dondelinger Tasmanie Cradle Mountain 2

Lake Saint Clair National Park – 2 jours

Depuis le Cradle Mountain National Park : 220 km / 3h

Si vous n’empruntez pas l’Overland Track, il vous faudra contourner toute la chaîne montagneuse par l’ouest pour rejoindre le Lake Saint Clair. De nombreux sentiers de rando serpentent tout autour du lake. Prévoir plusieurs jours pour en explorer un maximum et avoir le plaisir de recevoir la visite dans votre tente d’un opossum attiré par les odeurs de nourriture durant la nuit.

© Romain Dondelinger Tasmanie Lake Saitn Clair 2

Un chemin dans les bois

© Romain Dondelinger Tasmanie Lake Saitn Clair 3

Un visiteur nocturne

 

Retour à Hobart

Depuis le Lake Saint Clair National Park : 180km / 1h30

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.