Partagez votre expérience..

2

Le Journal Le Monde est à la recherche de témoignages de jeunes ayant vécu l’expérience du working holiday visa ou étant actuellement sur place. La destination n’étant pas précisée l’appel est ouvert à tous et à toutes !

 

N’hésitez pas à envoyer votre témoignage en répondant aux questions suivantes : Lancé en 1999, le « permis vacances travail » (PVT), qui permet à des Français de 17 à 35 ans de partir vivre et travailler pour une durée limitée dans certains pays étrangers, connait un succès grandissant. Vous avez décroché le précieux sésame : quelles étaient vos motivations ? Que retirez-vous de cette expérience ? Avez-vous réussi à trouver du travail sur place ? Correspondait-il à votre formation ? Au retour, avez-vous réussi à réintégrer le marché du travail facilement ? Trouvez-vous que les conditions d’accès au PVT sont trop restrictives ? Avez-vous dû renoncer à ce projet faute de financement ?

Pour témoigner c’est par ici !

 

 

 

 

Partager

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Pour répondre brièvement, j’ai décidé de partir en Australie parce que le monde de l’entreprise et ces restrictions ne me convenait pas. J’étais ingénieur Informatique dans l’aéronautique et la réalité de ce monde industriel était vraiment trop éloigné de ma conception de la vie. J’ai donc quitté mon travail et mon appartement pour tenter e me rapprocher de mes rêves d’enfant, où la vie est simple et le contact avec autrui se fait naturellement sans aucun intérêt personnel autre que celui de connaître son voisin.

    Ce que retire de cette expérience :
    Après avoir vécu un an en Espagne pour mes études, il me fallait vivre à nouveau dns ce monde de découverte où chaque rencontre est une occasion de se redécouvrir et d’enrichir son quotidien par le partage avec ces gens souvent différent mais toujours un peu similaire.

    Travail :
    J’ai vécu 7 mois à Port Douglas, dans le Far North Queensland. C’est une zone tropicale où le climat correspond à mes origines africaines et antillaises. Là j’ai travaillé en tant que manager d’un shop multifonction où l’on vendait des glaces, des livres, des articles de plage et louait des DVD.
    C’est très loin de ma formation de base mais ça m’a permit de réaliser que je pouvais faire différentes choses et toujours être apprécier par mes responsables et donc prendre conscience que rien n’est impossible dans la vie.

    Je ne suis pas encore rentrer en France, tout ce que je sais, est que je tenterai tout ce qui est possible pour moi de transformer cette nouvelle passion plus en accord avec ma philosophie (tenter de réduire les préjugés entre nationalités et pourquoi pas ouvrir certains yeux…) en réel travail afin de pouvoir montere le plus longtemps possible à un maximlu de personnes que la vie n’est pas juste faite d’objectifs et de chiffres d’affaires mais que l’étranger peut être un ami et que l’inconnu est une source de savoir !

    Le meilleur exemple est la dernière vidéo que j’ai publié :

    http://www.outofborders.net/2013/01/05/inspirations-pour-2013/

    Bonne année, et vivre les voyages à l’étranger !
    Clément

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.