Noël à Québec : suivez la guide Vangabonde

0

les décorations du marché de noel a QuebecVanessa du blog Vangabonde s’est baladée dans sa belle ville et nous raconte Noël dans les rues de Québec.

Noël a toujours été synonyme de famille, de bonnes bouffes et d’alcool, en fait un peu trop, comme quoi à chaque lendemain de réveillon on se dit toujours que l’on suivra enfin notre régime et que cette fois-ci on ira réellement à la gym.

Cette année n’a pas fait exception, avec un début de temps des fêtes rempli de soirée entre amis, de souper entre collègues et de famille débarquant en ville. Bien sûr, il y a toujours les classiques, comme faire le sapin avec Michael Bublé en fond, sur l’écran télé, un faux feu de bois (faute d’un vrai foyer au bois), sans oublier les 100 recettes de biscuits de Noël à faire pour offrir en cadeau et préparer la dinde aux canneberges et la tourtière du lac Saint-Jean.

Sauf que cette année, j’ai décidé de changer et d’expérimenter de nouvelles facettes de ma belle ville historique qui a tant à offrir.

Je pars donc explorer le marché de Noël allemand situé dans le vieux Québec et le petit Champlain sous les lumières des fêtes, avec en extra, un joli tapis blanc enneigé de la veille.

Le marché de Noël allemand

les chalets du marché de noel a QuebecJ’ai toujours trouvé que les marchés de Noël étaient des endroits magiques, avec les lumières qui décorent les petits kiosques, la neige sur les toits, les effigies à l’ancienne. J’ai l’impression de me retrouver dans l’un de mes classiques de films de Noël. Je pourrais certainement passer des heures à regarder les objets faits main, vendus dans les cabanes en bois, mais vraiment ce que je préfère, c’est de me promener entre les marchands avec mon verre de vin chaud à la main. Juste assez chaud pour me décongeler les mains lors de cette période hivernale glaciale. Il faut aussi dire que l’odeur de cannelle de mon vin chaud et des amandes grillées avoisinantes réchauffent mes narines et me rappellent tous les bons souvenirs de mon enfance lorsque ma grand-maman s’affairait en cuisine pour nous préparer les classiques des fêtes. Pour moi, Noël rime avec cannelle.

Outre les bonnes choses à manger, comme les hot-dogs avec saucisses allemandes et choucroute, ou encore des macarons bien chauds, on retrouve des foules d’objets artisanaux comme de la porcelaine, des boules de Noël et des bijoux faits main. D’ailleurs je me suis permis de m’acheter un collier en cuivre (provenant de l’ancienne toiture du château Frontenac, rien de moins). Un petit bout de notre culture, sans quoi Québec ne serait probablement pas sur la map.

Le Petit Champlain et le Vieux-Québec

Le Petit Champlain a QuebecLe Petit Champlain est certainement l’endroit le plus touristique de Québec, mais c’est parfois plaisant de faire le touriste dans sa propre ville et d’ailleurs, c’est le quartier le mieux décoré et le plus festif pour cette période. Le vieux Québec n’est pas loin en matière de tourisme, mais l’ambiance me semble plus vraie, oui il y a les touristes mais c’est aussi réellement un quartier de la ville où nous aimons prendre un verre, rencontrer des amis, ou encore nous balader (et non en calèche, on laisse cela pour les visiteurs). J’ai d’ailleurs beaucoup d’amis qui habitent ce quartier et c’est selon moi l’un des quartiers rêvés pour louer un appartement (si l’on n’a pas de voiture). Enfin bref, ce que j’aime le plus dans ces quartiers durant les festivités c’est l’ambiance qu’on y retrouve, une foule de gens se promènent avec cette nonchalance typique du quartier. C’est aussi là que l’on doit aller lorsque l’on a un petit creux, j’adore le restaurant le « D’orsay » pour ceux qui désirent explorer le coin, ce n’est ni restaurant, ni un pub, c’est un hybride des deux, c’est un endroit parfait pour un petit tête-à-tête ou encore une soirée entre amis. Autrement il y a tous les restaurants chics du coin, comme « Le lapin sauté » (vous l’aurez deviné on y sert du Lapin) ou encore chez « Boulay » (gastronomie du terroir Québecois).

Restaurant le d'Orsay a QuebecC’est en me promenant de nuit dans le cœur du Petit Champlain que j’ai renoué avec l’endroit qui est souvent bondé, l’odeur légère du sapin et des restaurants du coin m’ont laissé une belle impression des fêtes.

Les boutiques de Noël

Je connais très peu de maisons au Québec qui ne sont pas décorées pour les fêtes. Noël a toujours fait parti de nos traditions. Après tout, les premiers colons étaient assez croyants et les traditions familiales étaient très fortes, j’imagine que cela nous est resté. Je ne parle pas ici de cette fameuse « ceinture fléchée » (sauf pour le carnaval) ou encore des bonnets en fourrure de renard. Loin de moi l’idée de détruire le fantasme des Québécois habillés d’une veste à carreaux chassant le renard en traineau à chien, mais il faut dire que ces traditions là sont mortes avec le temps. Noël, par contre, est bien là pour rester. C’est d’ailleurs pour cela j’imagine que nous avons une boutique de Noël en permanence dans le vieux Québec et lorsque l’on rentre dans les centres d’achats, on se retrouve comme dans les films américains avec d’énormes sapins décorant la place et le Père Noël au centre avec une file d’enfants attendant au bout. La féérie des fêtes est peut-être Kitsch pour certain, mais personnellement, ça me remplit d’une joie naïve, je dois avouer secrètement que mon cœur fait un bond quand j’entends pour la première fois une chanson de Noël.

La boutique de Noel a QuebecCette année, je suis entrée pour la première fois dans cette fameuse boutique de Noël, j’y ai retrouvé mon cœur d’enfant et avec des boules de Noël à 18.00$, je comprends maintenant comment la boutique survit même en juillet…

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.