Interview : Gentiane et Manue en WHV à Hong Kong !

1
Urban architecture in Hong Kong Victoria Harbor in the day with blue sky and cloud.

Urban architecture in Hong Kong Victoria Harbor in the day with blue sky and cloud.

Le Working Holiday à Hong Kong reste un peu méconnu et pourtant il existe depuis 2013 !  Nous avons rencontré deux françaises Gentiane et Emmanuelle en WHV (ou bientôt) à Hong Kong. Dans cette interview, elles nous en disent un peu plus sur la vie à HK (travail, logement, mode de vie), nous expliquent les démarches à faire pour obtenir son visa et nous présentent leur blog « Visa WHV à Hong Kong » qui vise à aider les futurs pvtistes HK 🙂 !

1/ Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Gentiane : Je m’appelle Gentiane, j’ai 26 ans. J’ai toujours été passionnée par les voyages depuis ma (tendre) enfance et j’ai donc naturellement continué à voyager plus tard. J’ai vécu 6 mois à Rome puis 7 mois à Sydney et maintenant je pars vivre un an à Hong Kong 🙂 Je suis ingénieure dans l’environnement et espère mettre à profit mes petites connaissances pour améliorer la situation à Hong Kong et en Chine (oui c’est légèrement ambitieux de ma part mais qui ne tente rien n’a rien…)

Manue : À la fin de mes études j’ai entrepris de voyager à travers le monde et de pouvoir, parfois me poser un peu afin de gagner ma vie (évidemment !) et d’acquérir un peu d’expérience dans différents domaines. Comme beaucoup de jeunes français je suis partie 1 an en Australie en WHV, ou j’ai pu faire le tour en van de cet énorme continent tout en travaillant à divers endroits dans la récolte de fruits et de légumes (qui n’a pas connu ça !), dans la garde d’enfants et dans la restauration.
À la fin de ce voyage j’ai décidé de partir pour parcourir l’Asie du Sud, composée de cultures merveilleuses. C’est ainsi que j’ai visité la Birmanie, la Thaïlande et la Malaisie. Et puis vint le fameux moment de « se poser », et Hong Kong me paraissait idéal car la ville est très tournée business et je souhaitais trouver quelque chose dans mon secteur d’activité (la Communication et le Marketing). De plus Hong Kong est un Hub international pour les entreprises et une porte immense pour les voyageurs donnant (pour pas cher et peu d’heures de vol) vers tous les pays asiatiques.
Voilà comment je suis arrivée là !

Manue (à droite) et Gentiane (à gauche) les créatrices du blog "Visa WHV à Hong Kong"

Manue (à droite) et Gentiane (à gauche) les créatrices du blog « Visa WHV à Hong Kong »

2/ Pourquoi avez-vous créé le blog « Visa WHV Hong Kong ? »

G & M : Nous nous sommes rencontrées sur internet (non non pas sur Meetic ;)) sur les forums existants concernant le WHV Hong Kong. Très sincèrement, pour obtenir ce visa qui est relativement récent, car né en 2013, c’était la croix et la bannière. Nous avons vraiment dû partir à la pêche à l’information car il n’existe pas ou très peu de sites traitant avec détail du WHV à Hong Kong. Les informations manquent ou sont erronées, il n’y a pas de détails, c’est souvent vague et il est difficile de trouver des réponses à des questions, parfois très simples. C’est pourquoi, suite à notre expérience nous avons décidé d’aider nos amis francophones à s’y retrouver plus facilement. Nous avons créé ce site dans un but de solidarité et d’entraide francophone.

3/ Pourquoi avez-vous décidé de faire un WHV à Hong Kong ?

G : HK m’a toujours attirée : à Hong Kong tout semble possible et réalisable…De plus, HK est aux portes de l’Asie, il est donc très facile de voyager et découvrir tous les pays avoisinants. Pour résumé, comme tout passionnés de voyages, un WHV à HK permet de découvrir une nouvelle culture, rencontrer de nouvelles personnes partageant cette passion, essaimer la notion de protection de l’environnement en Asie, voyager, vivre une aventure etc.

M : Tout d’abord je voulais faire un break dans mes voyages autour de l’Asie, pouvoir me poser un peu comme je disais. Ensuite, je voulais travailler à l’étranger car la France reste un peu « plate » au niveau monde du travail. Le WHV est une bonne opportunité pour gagner sa vie et avoir une expérience différente. De plus, c’est un petit défi personnel que de quitter sa vie en France et de venir s’installer pour 1 an dans un pays dont on ne connaît rien. On doit tout reprendre de zéro (Appart, relations, travail, banque, culture …), je trouve cela excitant !

4/ Comment faire sa demande de Working Holiday visa ? Est-ce simple ?

: Sans notre site, c’est compliqué, avec notre site c’est devenu très simple HAHA. Non sans rire, il est très facile de l’obtenir (je ne connais personne s’étant fait refusé) mais constituer le dossier prend du temps et les délais de réponse sont longs (3 semaines pour avoir sa réponse). Au final, le plus dérangeant dans le WHV Hong Kong c’est qu’il n’y a aucun suivi une fois qu’on a déposé sa demande. On ne peut pas savoir où cela en est, s’ils l’ont bien reçu etc. L’attente peut donc vite devenir très longue.

M : Oulaa ! Alors faire sa demande en soi ce n’est pas SUPER compliqué (Enfin… Il suffit de réunir un tas de papiers, d’y passer un peu beaucoup de temps et de l’envoyer au bon endroit !). Justement notre site explique très en détail les documents nécessaires, la procédure d’envoi, ainsi que la réception de la réponse. En fait, ce que qui est plutôt complexe c’est que les autorités concernées ne sont pas très réactives et lorsque l’on se pose une question, il est très difficile d’avoir une réponse. De plus, vu que ce visa est récent, même eux (Consulat, Ambassade, etc) ne sont pas au courant donc impossible d’avoir des réponses… D’où l’intérêt de « Visa WHV Hong Kong » qui essaye vraiment de donner toutes les informations nécessaires à ce sujet.

Voici les démarches à faire pour obtenir votre visa. 

11128322_1566759520243477_1846406635_n

Vue de Hong Kong sur la grande roue. Crédit Photo : Manue

5/ Niveau travail : Avez-vous trouvé un travail facilement ?

G: Pour le moment je ne travaille pas encore à Hong Kong. Il est très facile de trouver un travail si on n’a pas peur de retrousser les manches…je laisse Manue compléter avec son expérience.

: Alors je peux dire une chose, que beaucoup de gens expatriés disent : Ici TOUT VA TRÈS VITE ! Je suis arrivée le premier jour, j’ai été cherché mon visa et le lendemain j’ai trouvé du travail en déposant mon premier CV. Moi-même je n’en revenais pas ! Pour commencer, je cherchais dans la restauration car j’avais besoin de gagner rapidement ma vie (après plusieurs mois de voyage il me fallait de l’argent pour m’installer).
J’ai donc été directement dans un centre commercial de luxe (ici les centres commerciaux ce n’est pas ce qu’il manque !!). Je me suis dirigée dans un restaurant, j’ai demandé s’ils avaient besoin de quelqu’un et le Manager me répond que je commencerai le lendemain à midi…
Je pense que mon cas est un peu « particulier », que j’ai eu un peu de chance tout de même. Mais la moyenne pour trouver un travail dans la restauration est de 2 à 3 semaines je dirais. La plupart des gens que je côtoie ont trouvé dans ces temps-là.
Après en tant que français, il faut cibler les restaurants « haut de gamme » car la french touch est beaucoup appréciée.

6/ Et dans les autres secteurs d’activités ?

M : Concernant le travail dans SON secteur d’activité, très sincèrement tout dépend le secteur…
Un ami architecte d’intérieur a mis 4 mois pour trouver dans une boîte de design d’intérieur.
Un autre ami commercial a mis 2 et demi pour trouver dans une boîte de vente de vins.
Un ami dans le tourisme est toujours en recherche depuis 5 mois.
Dans la finance c’est plus difficile car il faut un peu d’expérience.
Dans le Marketing et la Com ils demandent souvent la maîtrise du Cantonais (oui c’est un domaine qui nécessite la maîtrise des langues), mais pas tout le temps !
Dans le commerce, c’est plutôt facile si vous êtes bon vendeur.
Les avocats ou juristes européens sont pas mal recherchés (il faut être vraiment bilingue anglais par contre !) mais ça met du temps à venir.

À savoir que les « Western people » (les gens comme nous) sont très appréciés dans le monde du travail à Hong Kong, donc à force de persévérance vous devriez y arriver !

 

La baie de Hong Kong. Crédit Photo : Manue

7/ Faut-il parler chinois pour travailler à HK ?

M : En ce qui concerne le Chinois, je peux dire clairement que NON il ne faut pas obligatoirement parler Chinois (que ce soit le Mandarin ou le Cantonais, car à savoir que les Hong Kongais parlent en grande majorité le Cantonais et non le Mandarin…).
Ici l’anglais est très courant. Dans le centre de Hong Kong surtout. Car il est vrai que si vous allez dans des quartiers un peu typiques, plus reculés du centre, du coup plus personne ne parlera anglais.
C’est pourquoi il faut cibler le centre-ville pour la recherche de travail dans des restaurants ou bars (ou même dans des magasins).

8/ Avez-vous des conseils à donner pour trouver travail à HK ?

M : Ne vous découragez pas ! Parfois c’est long (je le sais !) et on se démotive quand on voit tout le monde autour de soi trouver. Ciblez les entreprises internationales d’abord bien entendu. Je pense que si vous rester 1 an ici, tôt ou tard vous trouverez forcément quelque chose dans votre cœur d’activités ou qui s’en rapproche beaucoup.
Un autre conseil TRÈS important : Créez-vous un réseau !! Ici TOUT passe par les contacts ! Alors n’hésitez pas à aller vers les gens, dans les bars ou restos et à mer demander une carte de visite (ils en ont tous !), puis échanger sur le travail, etc. C’est vraiment le réseau humain qui compte à Hong Kong.

9/ Niveau logement : est-ce facile de trouver un logement à HK ?

G : le logement reste le point épineux d’HK. Etant donné la densité de population et le peu de place disponible, les loyers atteignent vite des prix pharamineux : l’espace est un luxe à Hong Kong. Cependant de nombreuses offres tournent sur internet, sur des groupes FB ou sur des sites spécialisés de recherche d’appartement. Ce qui m’a le plus étonné, ce sont les salles de bain : dans les studios, il s’agit bien souvent d’un WC avec juste un tuyau de douche sur le mur pour se laver…optimisation de l’espace à FOND !

M : Notre page « Logement » en parle très bien, le logement est cher mais il y a des offres à foison. Ici ne vous attendez pas à vivre dans plus de 15 ou 20 mètres carrés à moins de vouloir mettre 2 000 € dans votre loyer.
Surtout si vous voulez habiter en centre-ville ! Les espaces sont très restreints.
La recherche se fait par des sites comme « le bon coin » version Hong Kongaise, et en adhérant à des groupes Facebook. Ou bien en passant par une agence immobilière. Trouver un Appart prend quelques jours seulement. Me concernant ça a pris 4 jours, j’ai fait 5 visites et hop j’ai signé un contrat. Easy ! Tous les liens des sites et groupes pour trouver un appart sont sur notre site !

HK by Night ! Crédit photo : Manu

HK by Night ! Crédit photo : Manu

10/ A quoi ressemble la vie quotidienne à HK ?

M : Gentiane n’est pas encore arrivée à Hong Kong donc je vais répondre pour nous deux…  Boulot, métro, dodo (et sorties aussi, je vous rassure !)
Les gens sont pressés, la vie va à 100%, il y a une énorme concentration de personnes, des grattes ciel à perte de vue, des centres commerciaux à chaque coin de rue, des marchés, des grands panneaux publicitaires… Pour moi, cette ville ressemble à New York mais en version asiatique.
Et la vie est TRÈS facile ! Une fois sur place, tout est facile, les formalités, les recherches d’appart, les sorties entre potes, les transports … Vraiment easy !

Vous avez également des coins sympas, des plages ou vous pouvez passer la journée, des beaux parcs, ET surtout c’est l’endroit idéal pour faire du SHOPPING (Avis aux amateurs !!) car il y a des milliers d’enseignes d’ici est d’ailleurs (surtout d’ailleurs).

De plus, comme je le disais plus haut : On a toute l’Asie du Sud à quelques heures d’avion (entre 2h et 3h de vol pour aller en Malaisie ou aux Philippines) et pour vraiment pas cher (entre 20 et 80€) donc ça peut vraiment être cool de travailler à Hong Kong.

11/ Quels sont vos futurs projets ?

G : Mon plan c’est de rester 15 mois à Hong Kong, d’en profiter pour voyager à fond en Asie du Sud-Est puis de rentrer en France, acheter un chien et me poser haha 🙂 Nan mais plus sérieusement, j’en sais rien…on ne sait pas de quoi sera fait l’avenir !!!  Qui vivra verra 🙂

M : Je viens d’arriver alors je ne suis pas prête de repartir ! Mon projet est de trouver du travail dans mon secteur et de me faire sponsoriser éventuellement pour rester plus longtemps ici.

Merci à Gentiane et à Manu d’avoir bien voulu partager leurs expériences avec nous 🙂 . Si elles vous ont convaincu et que vous aussi vous êtes tenté par l’expérience : rendez-vous sur leur blog « WHV à Hong Kong » pour en savoir plus et découvrir les astuces et secrets de la vie quotidienne Hong Kongaise 🙂 !

Partager

Un commentaire

  1. Chers WHVers !

    On a mis du nouveau sur notre site sur le travail, la retraite, ouvrir un compte bancaire à HK, la carte d’identité HK (avec des photos et tout!), le nouveau jour férié à HK (si si je vous jure ! on a un nouveau jour férié!!!!) et j’en passe !

    https://visawhvhongkong.wordpress.com/

    Bonne lecture 🙂 (on a même mis des nouvelles petites blagues 😉 )

    Manue & Gentiane

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.