Votre CV pour le Japon

Jeune homme métis en fomation commerciale

Une étape importante, créer votre CV pour le Japon. Pas d’inquiétudes, vous n’aurez pas besoin de l’écrire en japonais. La langue des affaires est bien l’anglais. Ouf, on respire !

Pour les japonais, l’emploi du titre type « Resume » est important, il se mettra tout en haut de la page. Ensuite, pensez à indiquer votre Etat Civil , le nom sera toujours écrit avant le prénom, la date de naissance et la situation familiale, et bien entendu comment vous joindre (email, téléphone, adresse postale). La photo est importante, vous pouvez l’inclure ou la joindre à votre CV.

Ensuite intégrer la rubrique « Education »(formation). Il est important pour les japonais de savoir dans quelles écoles vous avez acquis votre bagage (si vous avez fait une grande école, une université prestigieuse, vous gagnerez des points).

Puis, vient la rubrique des expériences professionnelles. Les japonais apprécient la stabilité de l’emploi (référence à l’emploi à vie) aussi éviter (mais sans mentir) de mettre toutes les petites expériences qui peuvent ponctuer votre CV.

Soyez précis dans les dates de mission, les noms et la localisation des entreprises. Privilégiez les expériences à l’international si vous en avez. Ne rentrez  pas forcément dans les détails de vos différentes missions, c’est la réussite de l’entreprise qu’il faut mettre en avant et non la votre. Garder vos expériences et votre cursus dans l’ordre chronologique. Un encart très important de votre CV seront les activités en extra que vous pratiquez, les activités à caractère sociale seront un plus auprès d’un employeur japonais (capacité à participer au bien de la collectivité). N’indiquez pas  d’objectifs de carrière sur votre CV. Les références de vos anciens employeurs et autres lettres de recommandations sont très importantes pour un employeur japonais. Vous pouvez donc joindre une lettre de recommandation avec votre CV si vous visez un poste particulier. Vérifiez bien si vous indiquez des références qu’elles soient disposées à parler de vous et que leurs coordonnées ne soient pas erronées.

Avec ces quelques astuces vous devriez peut être décrocher un entretien et pourquoi pas (c’est quand même l’objectif principal) intégrer une entreprise japonaise au Japon. Ganbatte.

>> Jobs au Japon

2 commentaires

  1. Généralement pour avoir un emploi en WHV, le rirekisho seul suffit, si vous cherchez un CDI, il faudra rédiger aussi le shokumukeirekisho.

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.