Interview de JB nomade et crêpier en Australie !

2
IMG_4435

JB et son stand de crêpe sur les marchés australien

Voici un job original en Australie ! Quand on vous dit que tout est possible en Australie c’est vrai ! Voici l’exemple de JB qui a sillonné les routes d’Australie en van et en vendant des crêpes ! Il a bien voulu relater son expérience avec nous ! En tout cas, bravo pour l’initiative 😉 !

1/ Qui es-tu ? Peux-tu te présenter rapidement ?

Jean-Baptiste, 30 ans, ingénieur en informatique. J’ai quitté mon job et vendu mon appartement sur la côte d’azur l’année dernière pour profiter de ma dernière année en WHV. Je suis arrivé en Australie à Byron Bay en septembre 2014 ne sachant pas trop pourquoi et surtout que faire. Un ami était en Wwoofing chez un belge donc je l’ai rejoint et il s’est avéré que ce monsieur travaillait sur les marchés et vendait des mousses au chocolat belge. Il m’a emmené quelques fois avec lui et l’idée de lancer une entreprise similaire avec un produit français a commencé à germer.

2/ D’où t’es venue la bonne idée de JB’s french crêpes ?

Je ne me voyais pas faire comme tout le monde, bosser dans un restaurant en ville ou faire du fruit picking, je voulais vivre au contact des australiens tout en gardant mon indépendance. Après quelques jours de réflexion je me suis dit que j’allais tenter les crêpes. Très français, facile à faire et surtout un investissement très faible. J’ai acheté mon van, commencé à faire un peu ma liste pour tout le matériel nécessaire et surtout je me suis penché sur les questions légales. J’ai dû passer un certificat d’hygiène, me prendre une assurance et commencer à prospecter les marchés des alentours pour ma première expérience. N’étant pas un pro de la crêpe j’ai pas mal pratiqué pour les potes au début.

Le crêpe préférée des Australien ? La citron sucre !

Le crêpe préférée des Australien ? La citron sucre !

3/ Dans quelle ville as-tu déjà voyagé en Australie ?

J’ai commencé à Byron bay, je suis passé à Brisbane, Dubbo, Young, Sydney, Canberra, Shepparton, Euroa (mon premier vrai marché), Melbourne, les vignobles d’Adelaide, Perth et Exmouth.

J’ai vendu des crêpes à Euroa, McLaren Vale et Mount barker (Victoria et South Australia).

4/ Est-il facile de lier vie nomade et de crêpier en Australie ?

C’est très difficile, le stand de crêpes nécessite une certaine organisation, il faut réserver les emplacements sur les marchés en avance et on ne sait pas trop où on se trouvera. Etant du coup en manque d’argent j’ai dû mettre un peu les crêpes en stand by et trouver un « vrai » boulot pendant quelques mois.

IMG_0877

La préparation des crêpes … pas toujours évident au départ.

5/ Quelle est la crêpe préférée des Australiens ?

La crêpe sucre et citron! Le Nutella se vend très mal :).

6/ As-tu une anecdote à raconter ?

Pour mon premier marché dans le Victoria j’avais le trac, je me demandais si j’allais réussir mes crêpes. Je pense que les organisateurs l’ont remarqué et ils ont tous été très sympa avec moi, ils ont été les premiers à venir m’en acheter. L’un d’eux m’a demandé où je dormais ce soir et j’ai repondu que je ne savais pas, surement sur une aire de repos. Il m’a proposé de venir chez lui et de profiter de sa piscine pour le weekend. Je me suis retrouvé en un instant dans une magnifique cattle station, avec une piscine magnifique pendant 2 jours.

IMG_4455

La bonne idée : La French Crêpe !

7/ Où peut-on te trouver en Australie ? Tes prochaines étapes ?

Prochaine étape la France, je rentre à la maison après une aventure humaine extraordinaire et des rencontres qui changeront ma vie. J’ai vendu mon stand à un jeune couple de français très entreprenants et je leur souhaite la même expérience que moi.

Merci à JB d’avoir bien voulu répondre à nos questions 🙂 ! Voilà un exemple qui montre que tout est possible en Australie et qu’avec de la motivation et de la détermination on peut faire des choses folles !

En tout cas Bravo pour ton audace c’est vraiment un chouette projet 🙂 !

P.S : si vous cherchez un job en Australie, vous pouvez essayer de monter votre stand de crêpes comme JB ou bien consulter les jobs des backpackers sur www.tripnjob.fr !

Partager

2 commentaires

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.