Interview de Gaëtan : en WHV en Australie pour une durée indéterminée

0

Qui part bientôt en WHV en Australie ? Un peu par hasard l’autre jour, nous avons fait la connaissance de Gaëtan, un pvtistes fraîchement arrivé en Australie. Il a accepté de répondre à nos questions pour partager avec vous ses premiers pas et premières impressions de la vie down under ! Franchement ça donne envie !

L'Opéra de Sydney Crédit photo : Gaëtan Le Guennec

L’Opéra de Sydney Crédit photo : Gaëtan Le Guennec

1/ Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Gaëtan Le Guennec, je suis un jeune auteur de Roman français mais ça c’est une autre histoire. J’ai actuellement 22 ans et j’ai étudié l’informatique et un peu le cinéma avant de commencer à travailler et par la suite partir en Australie.

2/ Pourquoi as-tu décidé de partir en Australie et quel est ton projet sur place ? 

Pourquoi L’Australie ? Parce qu’à la base je voulais partir travailler et m’installer aux U.S.A mais la vie est faite d’imprévus ( surtout de visas super compliqués à avoir). C’est après avoir vu des reportages sur l’Australie où j’ai appris l’existence du fameux WHV et que j’ai commencé, il y a deux ans à me renseigner sur ce visa. Une fois chose faite, j’ai pris mes cliques et mes claques, je suis descendu à Toulouse pour y travailler et mettre de côté un maximum.

Le 28 Octobre 2014 je suis donc arrivé à Melbourne où je suis resté deux semaines avant de prendre le train pour Sydney. Petite anecdote sur ce train : sur la carte, Melbourne et Sydney semblent presque voisines… Mais en réalité, il m’a fallu 12h de train type RER français avant d’arriver à destination. Croyez-moi, je m’en souviendrai longtemps !

Mon projet en Australie n’est pas vraiment défini, j’aimerais le renouveler une seconde année, ça c’est sûr. Pendant la première année je vais me consacrer à organiser un road trip de dingue entre Brisbane et Perth en passant par Karlgoorlie (pour y chercher de l’or, sait-on jamais) et Alice Spring pour voir le centre rouge et le gros cailloux. La deuxième année j’aimerais la consacrer à la recherche d’un emploi à long terme qui me permettrait de rester vivre ici longtemps, sinon je partirais en Nouvelle-Zélande, puis j’aimerais si possible faire un stop à Hawai avant de partir en WHV au Canada, visiter les U.S.A et après… On verra.

Le CBD ou quartier des affaire à Sydney - Crédit photo : Gaëtan Le Guennec

Le CBD ou quartier des affaire à Sydney – Crédit photo : Gaëtan Le Guennec

3/ Depuis ton arrivée en Australie as-tu déjà trouvé un job ?

Quand je suis arrivé à Melbourne je n’ai pas vraiment cherché de travail. Par contre, dès mon arrivée à Sydney, j’ai posté une annonce sur Gumtree et au bout de quelques heures un homme m’a téléphoné pour être dishwasher dans son restaurant Italien. J’y travaille presque tous les soirs. Et puis il y a 2 semaines quand je suis arrivé au YHA de Glebe, j’ai vu qu’ils recherchaient quelqu’un, alors j’ai postulé et me voilà maintenant avec deux jobs, un le jour et un la nuit ( 2 jours et 1 soirée par semaine pour l’hôtel (15 heures) et 35h+ les autres soirs au resto).

4/ Quel est ton meilleur et pire souvenirs « so far » en Australie ?

Je n’ai pas encore de super méga souvenir so far, ça ne fait que 6-7 semaines que je suis ici et je suis resté en ville.  Par contre là où en j’en ai pris plein la vue c’est à la tour Eye Tower de Sydney et Skydesk de Melbourne : voir à plus de 80km à la ronde et par temps clair c’est juste magnifique ! Ce qui est drôle c’est que depuis que je suis ici dans toutes situations je positive, chose que j’avais vraiment du mal en France. La pire chose qu’il m’est arrivée c’est quand j’ai dû attendre 1 mois mon permis international alors qu’il était depuis 1 mois à la préfecture et qu’on ne m’avait pas prévenu ! Ou le coup de la carte BNP qu’ils m’auraient envoyée mais que je n’ai toujours pas reçue… Rien de grave sinon.

Coucher de soleil sur le Harbour Bridge à Sydney . Crédit Photo : Gaëtan Le Guennec

Coucher de soleil sur le Harbour Bridge à Sydney . Crédit Photo : Gaëtan Le Guennec

5/Quels sont tes projets à ton retour en France ?

Je ne sais pas quand je vais rentrer en France, je suis bien ici et si j’ai l’opportunité de vivre ici, je la saisirai. Cependant je suis conscient que c’est difficile et que tôt ou tard je retournerai là-haut. Pour quoi faire ?  Bon déjà visiter ma famille et mes amis, reprendre le patinage freestyle car ici aller à la patinoire c’est limite un luxe et j’ai pas mes patins… Je continuerai à casser les pieds des maisons d’éditions pour la publication de mes autres romans (parce que mon premier tome est déjà publié.) et je consacrerai plus de temps à ma toute nouvelle activité professionnelle en ligne. Je compte d’ailleurs écrire une sorte de livre de voyage, principalement pour mes proches mais surtout pour moi que je publierai peut-être sur mon site internet.

6/ Quels conseils donnes-tu aux prochains backpackers qui souhaitent se lancer dans l’aventure Australienne ?

Si j’avais un conseil à donner aux futurs backpackers : tu n’as qu’une vie alors n’hésite pas, vis la ! Ne t’enferme pas dans cette routine de finir tes études->Trouver une Copine -> s’installer ensemble ->CDI -> crédit -> Routine il y a tellement de gens à rencontrer, tellement de choses à faire, à voir, à connaitre dans ce monde !

Alors pour les indécis, vous êtes convaincus ?

Merci à Gaëtan d’avoir bien voulu partager son expérience avec nous, pour son optimisme et son mot de la fin 😉 . Nous te souhaitons une super aventure en Australie !

P.S : N’oublie pas de nous envoyer une photo si tu trouves de l’or à Karlgoorlie 😉 !

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.