Départ imminent pour la Colombie !

0

Bogota Colombie

Éléonore, voyageuse dans l’âme est l’une des premières détentrices du visa vacances travail pour la Colombie. Nous lui avons posé quelques questions avant son départ prévu le 6 mars.

Peux-tu te présenter ?

Je m’appelle Éléonore, j’ai 26 ans et je suis Parisienne de naissance mais j’ai grandi au fin fond de la Normandie, dans la Manche. J’ai retrouvé Paris à mes 17 ans lorsque je suis entrée à l’ISIT, une école de communication interculturelle et de traduction. Durant mes études, j’ai fait un échange d’un semestre au Mexique et je crois que c’est ce qui m’a donné envie de continuer à découvrir le continent latino-américain. Je travaille depuis plusieurs années en tant que rédactrice web. En 2013, je suis partie pour Buenos Aires, où je suis restée deux ans et demi, en changeant de travail quand j’en avais marre. En novembre dernier, j’ai décidé que mon heure avait sonné et ai quitté ma chère Buenos Aires pour un petit voyage en Amérique du sud (nord argentin, Bolivie, Equateur et Colombie). Depuis, j’ai posé mes valises chez ma mère en Californie.

eleonore pvt colombie

 

J’ai lancé il y a peu un blog où je présente, sous forme d’histoires courtes, les portraits de personnes croisées au hasard de mes voyages et activités quotidiennes : https://lejournaldesautres.wordpress.com/

Pourquoi as-tu décidé de partir en Colombie ?

Je suis déjà allée en Colombie à deux reprises, à chaque fois pour une durée assez courte. Je suis donc restée un peu frustrée de ne pas avoir pu en voir plus. J’ai quelques amis colombiens qui m’ont également donné envie de les rejoindre.  Et quand je revois les photos de ma dernière visite, l’eau turquoise et les noix de coco, je me dis que je ne me trompe pas !

backpack colombie eleonore

Quelles ont été les étapes pour obtenir ton visa ?

Au vu des démarches pour obtenir les autres PVT (échos d’amis et connaissances), je m’attendais à devoir ramer – et surtout attendre longtemps – pour obtenir le PVT Colombie. Et bien non ! La particularité, c’est que j’ai fait ma demande de PVT depuis les Etats-Unis. En effet, un citoyen français peut faire sa demande dans n’importe quel pays où il y a un consulat français (sauf la Colombie).

J’ai d’abord consulté en ligne la liste des documents à fournir :

  • Passeport en bon état : apporter 1 photocopie et l’original qui va être scanné. Il faut fournir la photocopie de la page principale (avec photo et informations personnelles), les pages où apparaissent la dernière entrée et sortie du territoire colombien (si vous y êtes déjà allé), la page où est collé votre dernier visa colombien (si vous en avez eu un dans le passé), le passeport doit être valide encore 6 mois et doit posséder deux pages vierges (pour y coller le visa)
  • La « Carta de compromiso » (ltt. lettre d’engagement). À imprimer et signer (elle est disponible sur le site)
  • Une certification bancaire (originale) qui mentionne la moyenne de l’argent existant sur le compte du demandeur de visa pendant la période des 3 derniers mois.  Cette moyenne doit être supérieure à 5 salaires minimums colombiens (536 euros par mois)
  • Billet aller : fournir le billet électronique (photocopie)
  • Billet retour : fournir le billet électronique ou montrer que l’on a les fonds suffisants pour l’acheter
  • Une photo d’identité de 5 cm x 5 cm avec fond blanc et le visage découvert

Consciente qu’il existe souvent une différence entre la théorie et la pratique, j’ai voulu double-checker les informations par téléphone. On m’a confirmé que c’était tout ce qui allait m’être demandé, que le visa était gratuit,  que mes extraits de compte bancaire en français seraient suffisants et que si j’avais eu 500 dollars sur mon compte pendant chacun des 3 derniers mois, j’étais tranquille.

Grosse surprise : on allait répondre à ma candidature sous 4 à 5 jours !

Optimiste, j’ai donc envoyé ma candidature en ligne avec tous les documents scannés.

Au bout de 8 jours, je n’avais toujours pas de nouvelles et j’ai donc rappelé et on m’a dit que le plus efficace serait d’aller directement en personne au consulat. Je m’y suis donc rendue avec tous mes papiers sous le bras, en espérant que ma candidature ait déjà été prise en compte.

Ce n’était pas le cas. En plus, on m’a expliqué que mes extraits de compte ne pouvaient pas être acceptés tels quels car ils n’étaient pas apostillés (certifiés légalement par la France). Cependant, ils ont promis de se renseigner directement auprès des autorités en Colombie pour savoir s’il y avait une autre solution (faire apostiller un document en France depuis l’étranger, c’est un peu le calvaire).

Trois jours plus tard, je reçois un appel me disant que tout est ok et qu’ils vont pouvoir donner suite à ma candidature. Je me rends à nouveau au consulat, on me prend une photo d’identité sur place et, en moins de temps qu’il ne faut pour le dire, mon visa est collé dans mon passeport !

Attention : Le visa débute le jour où vous le recevez, ne partez donc pas trop tard après son obtention.

Comment imagines-tu ton trip en Colombie ?

Ce que je vais faire en Colombie n’est pas encore complètement défini mais je sais déjà que je vais me baser à Bogota, du moins au début. L’idée est de trouver un petit boulot (ou même un gros s’il est intéressant !) et de me fondre dans la masse, de vivre à la colombienne en somme. Je vais essentiellement chercher du travail dans le tourisme,  je pense. Je veux évidemment bouger dans le pays dès que je le pourrai : découvrir Medellin dont tout le monde dit tant de bien, retourner à Cali (ma dernière leçon de salsa était plus qu’insuffisante pour faire de moi une reine de la piste), aller me dorer sur la côte à Santa Marta, Barranquilla, retourner dans la région du café… Les options sont infinies !

Les premières étapes à l’arrivée en Colombie vont être « pratiques » : aller demander la résidence temporaire à Migrations, me trouver un logement (une colocation idéalement), prendre un abonnement téléphonique,  une carte de transport, etc.

Nous souhaitons une très bonne continuation à Éléonore, en espérant avoir de ses nouvelles !

Eleonore part en visa vacances travail pour la Colombie

 

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.