Santé en Corée du Sud

Fotolia_63321297_Subscription_Monthly_M

La Corée du Sud est un pays moderne aux risques sanitaires modérés et bénéficiant d’un système médical moderne et efficace.

Les risques en Corée du Sud

  • Les typhons sont fréquents de juillet à fin septembre, essentiellement dans la partie sud du pays. La capitale ne subit en général que de fortes précipitations et des bourrasques.
  • La Corée du Sud étant un pays très montagneux, le premier risque est lié aux fortes pluiesqui causent crues subites, glissements de terrain, chutes de pierres et coulées de boue sur les routes.

Vaccins

Si aucun vaccin n’est obligatoire, certains sont recommandés pour se prémunir des maladies suivantes :

  • Hépatites Virales A et B
  • Typhoïde
  • Encéphalite japonaise (surtout pour les séjours prolongés en zones rurales et essentiellement de mai à octobre, à accompagner de prévention contre les piqûres de moustiques)

Concernant la grippe aviaire H5N1 et la grippe porcine H1N1, si les risques sont aujourd’hui quasi inexistants, il est recommandé aux voyageurs d’éviter les élevages et les marchés aux animaux. De nombreuses bêtes sont présentes dans ces lieux où les conditions d’hygiène ne sont pas toujours optimum.

Assurance voyage ou sécurité sociale locale ?

L’assurance PVT est obligatoire durant toute la durée de votre séjour pour obtenir le visa. Il faudra fournir à l’ambassade une attestation d’assurance couvrant le rapatriement, la maladie, la maternité, l’invalidité et l’hospitalisation.

Si vous travaillez plus de 3 mois en Corée du sud, vous pouvez bénéficier de l’assurance santé nationale. Ce système permet d’accéder aux institutions médicales à des tarifs préférentiels. Comme en France, la cotisation est automatiquement prélevée sur le salaire des employés tous les mois. Pour en bénéficier, il faut  au préalable avoir fait la demande de carte de résident.

Voici la liste des documents requis pour souscrire à l’assurance santé nationale :

  • Formulaire de demande auprès de la NHI pour ‘employé assuré’ (ou) Formulaire de demande NHI pour travailleur autonome
  • Carte de résident étranger
  • Passeport (Visa Vacances-travail)
  • Contrat de travail (s’il y en a un)
  • Contrat de location ou le permis de travail de votre employeur si (vous êtes employé)

Pour plus d’infos, consultez le site du ministère de la santé coréen.

Attention toutefois, l’assurance santé nationale ne couvre que les frais médciaux et ne prend pas en compte le rapatriement sanitaire. Elle ne se substitue pas à l’assurance PVT.

De plus, vous devez avoir une assurance qui vous couvre pendant au moins trois mois lorsque vous arrivez en Corée. Un justificatif d’affiliation vous sera demandé lors de la demande de visa.

Quelle assurance choisir pour un PVT en Corée du sud ?

Pour plus d’informations sur l’assurance consultez notre rubrique Assurances PVT-WHV.

A savoir : Chapka Assurances vous offre 5% de remise sur votre assurance Cap Working Holiday. Pour en bénéficier, cliquez sur le lien suivant, la réduction sera automatiquement appliquée !

base bouton

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.