Transport en Colombie

Bus en Colombie

La Colombie est un vaste pays de plus d’1.1 millions de km². Ce qu’il faut avoir à l’esprit, c’est que les Andes occupent une grande partie du territoire en traversant le pays du sud au nord. C’est l’épine dorsale de la Colombie.

Les déplacements par la route sont donc difficiles et longs. Il n’y a pas d’autoroutes en Colombie mise à part autour des grandes villes.

Le réseau ferroviaire est inexistant pour le transport des passagers mais il reste quelques trains touristiques. La Colombie possédait quelques lignes ferroviaires jusqu’à la fin des années 70. Malheureusement, le réseau fut vite abandonné faute d’entretien. Une erreur du passé que le pays paye encore.

Les principaux moyens de transport (de passagers) en Colombie sont donc l’avion et le bus.

L’avion

avianca

En Colombie il y a au moins 70 aéroports internationaux, nationaux ou régionaux.

Aéroports internationaux

Aéroport COD Ville
Aeropuerto Internacional El Edén AXM Armenia / La Tebaida
Aeropuerto Internacional Ernesto Cortissoz BAQ Barranquilla / Soledad
Aeropuerto Internacional El Dorado BOG Bogotá
Aeropuerto Internacional Palonegro BGA Bucaramanga / Lebrija
Aeropuerto Internacional Alfonso Bonilla Aragón CLO Cali / Palmira
Aeropuerto Internacional Rafael Núñez CTG Cartagena
Aeropuerto Internacional Camilo Daza CUC Cúcuta
Aeropuerto San Luis IPI Ipiales / Aldana
Aeropuerto Internacional Alfredo Vásquez Cobo LET Leticia
Aeropuerto Internacional José María Córdova MDE Medellín / Rionegro
Aeropuerto Internacional Matecaña PEI Pereira
Aeropuerto Internacional Almirante Padilla RCH Riohacha
Aeropuerto Internacional Gustavo Rojas Pinilla ADZ San Andrés
Aeropuerto Internacional Simón Bolívar SMR Santa Marta

Les compagnies régulières

La compagnie aérienne la plus importante est AVIANCA. La compagnie nationale  opère en moyenne 290 vols domestiques entre les 20 destinations principales du pays. C’est l’une des plus grandes compagnes du continent.

LAN et COPA Airlines proposent aussi des vols domestiques.  En général, ces trois compagnies s’entendent sur les prix de billets et proposent des promotions régulièrement (hors saison).

Compagnies aériennes low cost

Il y a deux compagnies low cost en Colombie : Easyfly et VivaColombia

Easyfly dessert 17 destinations. Contrairement à Avianca, la compagnie propose des vols directs entre les villes moyennes sans correspondance à Bogota. Un vrai plus.

VivaColombia propose des billets pas chers avec des conditions propres à une compagnie low cost. Le tarif de $50.000 COP augmente selon les options que vous choisissez.  La franchise bagage à main est de 10 kg et si vous avez besoin d’une valise en soute il faut rajouter $26.000 COP.

En utilisant ces deux compagnies low-cost, vous pouvez vous déplacer entre les principales villes du pays d’une façon vraiment abordable et rapide.

Prendre le bus

bus-ville

De nombreuses compagnies de bus rallient les différentes villes. Il existe différents types de bus selon la distance à parcourir.

Grandes lignes

Pour des trajets de plus de 3 heures, privilégiez les grands bus qui sont bien plus confortables. Il existe au moins une dizaine de grandes compagnies qui se partagent le territoire.

A noter qu’afin d’éviter le mal des transports, les chauffeurs mettent la climatisation à des températures très basses, raison pour laquelle il fait très froid (surtout la nuit). Prévoyez un pull et une couverture.

Certains bus sont équipés de Wifi, enfin sur le papier…

Les bus partent de la gare routière (terminal de transportes). On peut acheter les billets en ligne ou dans un bureau autorisé en ville. Il est conseillé  de les prendre directement au terminal avant de partir, tout simplement parce qu’il vous sera plus facile de négocier une réduction. Il arrive que plusieurs compagnies desservent la même destination. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence lors de l’achat du billet !

Il est possible pour certaines compagnies d’acheter le billet par téléphone et de vous le faire envoyer chez vous.

A savoir

  • En Colombie, il existe un grand nombre de jours fériés, et donc de nombreux « ponts ». Attention, si vous partez à ces périodes-là, les prix sont plus élevés et il faut réserver à l’avance.
  • Il peut arriver que le bus doive s’arrêter à un poste de police. Dans ce cas-là, on vous demandera votre pièce d’identité et les hommes seront priés de descendre pour des contrôles.
  • De plus, avant que le bus parte, il peut arriver qu’un employé capture en vidéo votre visage pour des raisons de sécurité. Un peu curieux au début, mais on s’y fait.
  • Les routes en Colombie sont limitées à 80 km/heure et les compagnies de bus sont tenues d’afficher la vitesse sur un compteur permettant aux voyageurs de la vérifier. Dans la pratique, ces compteur ne marchent  pas ou sont désactivés.

Exemple de tarif pour un Bogota-Medellin : entre 60 000 et 80 000 pesos (entre 16 et 21 euros) pour 14 heures de route.

Colectivo

collectivo

Pour des courts trajets (moins de 4 heures) vous pouvez prendre un petit bus « colectivo » qui en général est plus rapide qu’un grand bus. Les colectivos partent aussi du terminal.

En revanche, ils sont bien sûr nettement moins confortables et moins sûrs. Ils ont en effet tendance à rouler à vive allure sur les routes. De plus, ils partent souvent lorsqu’ils sont pleins. Il faut être patient parfois !

Tarifs : quelques euros.

Les Chivas

chiva

D’autres courts trajets sont assurés par les chivas et des jeeps willis, qui sont devenues le symbole du pays. Les chivas sont des bus en bois, très customisés qui transportent des paysans et des produits parfois sur le toit. On les trouve encore dans les zones rurales. En ville, ils sont destinés aux touristes.

Lanchas

lancha

La Colombie possède deux façades océaniques et des milliers de kilomètres de côtes. Ainsi, la lancha (barque) est souvent utilisée entre deux ports ou pour rejoindre certaines îles.

Ces embarcations sont aussi utilisées sur les fleuves de Colombie. Sur le Magdalena par exemple, le principal fleuve du pays, seule la lancha permet d’atteindre certaines localités.

Se déplacer en ville

Transports en commun

La plupart des villes possèdent un système de bus géré par plusieurs entreprises avec un tarif unique par ville.

ATTENTION !

Pour prendre le bus, il faut connaître à l’avance la route (numéro de bus et son trajet) car il n’y a pas d’horaires ni plan du système. Les bus passent plus ou moins toutes les 15 minutes.

Ils ne s’arrêtent pas forcement à l’arrêt de bus (parada). Il suffit de leur faire signe.  Pareil pour descendre, il faut dire « parada por favor » ou appuyer sur une alarme. Le billet se paie directement au chauffeur de bus.

Tarif : moins d’un euro.

Les villes principales ont développé un système intégré de transport. Transmilenium pour Bogotá, Metrolínea à Bucararamanga, Moi à Cali et Megabus à Pereira.  Ce système est plus organisé et rapide. Il permet de prendre plusieurs bus avec un même billet. Les bus circulent sur des voies dédiées.

Tarif : moins d’un euro.

Le taxi

taxi

Les taxis ne sont vraiment pas chers en Colombie.

En dehors de Bogotá, il vous reviendra moins cher de prendre un taxi à deux que de prendre le bus. Sachez que chaque ville a un tarif minimum (carrera mínima) et il doit y avoir un compteur à l’intérieur de la voiture.

Les tarifs varient selon les villes, entre 3000 pesos et 5000 pesos.

Il vaut mieux demander si le compteur marche et vérifier qu’il a bien été mis en route. A l´arrière de la voiture, vous trouverez une fiche avec les tarifs et les données du chauffeur.

N’hésitez pas faire croire que vous connaissez le chemin, car beaucoup de taxis sont roublards…

Attention : les taxis en Colombie sont individuels, donc, ne montez pas s´il y a une autre personne avec le chauffeur.

Vous pouvez prendre un taxi dans la rue en leur faisant signe de la main.  Cependant pour plus de sécurité, le mieux est d’appeler depuis un poste fixe ou portable, vous aurez gratuitement à l’avance le numéro du taxi  qui viendra vous chercher. Vous pouvez également vous servir des applications telles que easytaxi ou tappsi qui fonctionnent dans presque toutes les grandes villes.

A noter : les Colombiens sont très sensibles avec leurs voitures. Fermez les portes en douceur et sans les claquer.

Uber

Uber a fait son apparition en Colombie il y a juste quelques mois. Le service est présent dans les grandes villes du pays. Pratique et encore moins cher que le taxi.

Le métro et le tramway

Seul Medellin compte un métro ou plutôt un train de banlieue, un peu comme le RER parisien. Les habitants en sont  très fiers. Il comporte 2 lignes terrestres (A et B) et 3 lignes aériennes (J, K et L) appelées Metrocable. Il existe aussi une ligne de tramway. La ligne Ayacucho est entrée en service en octobre 2015.

Les motos-taxis

moto

C’est un moyen de transport très répandu dans plusieurs villes du nord. Si vous attendez dans la rue, des motos vous proposeront sûrement de vous prendre.  Les motos-taxis ne sont pas réglementés en Colombie et ça peut s’avérer dangereux de les prendre en cas d’accident. Il n’y a jamais de casque passager.

Vu le prix bas des taxis, je vous déconseille ce moyen de transport.

Il existe également des tuk-tuk dans quelques petites villes, en général touristiques.

tuk-tuk

Enfin, le téléphérique est aussi un moyen de transport populaire dans plusieurs villes de Colombie. Il faut savoir que les quartiers pauvres sont souvent situés à flanc de colline dans certaines villes colombiennes. Depuis quelques années, les municipalités ont installé des téléphériques afin que les travailleurs de ces quartiers puissent se rendre facilement au centre ville pour travailler.

L’auto-stop

L’auto-stop n´est pas du tout répandu en Colombie. En raison du passé sécuritaire du pays, les Colombiens ont peur de prendre quelqu’un sur la route par crainte de se faire voler.

Bref, vous l’avez compris, la route et le bus restent le moyen le plus facile et économique pour se déplacer en Colombie. Les trajets peuvent être longs entre les grandes villes : 8 heures au moins, voire une dizaine. Aussi, n’hésitez pas à regarder les tarifs des compagnies aériennes low-cost, le prix est parfois très proche !

D’autres pages sur la Colombie :

>>Le budget en Colombie

>>L’hébergement en Colombie

>>Santé et sécurité en Colombie

>>Les étapes pour obtenir son PVT Colombie