La culture colombienne vue par un Français

culture en colombie

Vivre dans un pays permet de comprendre plus en détail l’identité culturelle d’un peuple.

Voici le ressenti d’un français expatrié en Colombie.

Ici, j’ai voulu vous parler de quelques traits culturels Colombiens. J’espère que ces quelques lignes vous aideront à mieux comprendre la Colombie et les Colombiens.

Rue et espace publique

La vie de piéton en Colombie est difficile. Les Colombiens en voiture ne vous respecteront pas. Aussi, faites bien attention lorsque vous traversez, vous n’avez pas la priorité en pratique.

Et lorsque vous vous engagez et que vous avez la priorité, certains vous klaxonneront comme si vous étiez en faute.

Et impossible de leur faire comprendre votre point de vue. Pour un Colombien, la notion de voie publique est inexistante. La rue, c’est la jungle.

Sur les routes, c’est celui qui a le plus gros véhicule qui a la priorité.

Ceci s’explique par le fait que la plupart des Colombiens achètent leur permis de conduire. Exit donc les cours de code, de conduite et de savoir vivre sur la route. Une notion inexistante ici.

Hommes-femmes

La société colombienne est assez machiste, comme la plupart des sociétés latines.

Dans les relations hommes-femmes, ce sont les hommes qui doivent faire généralement le premier pas. A côté de cela, l’infidélité est monnaie courante en Colombie.

Pour les femmes, le mariage est une forme de promotion sociale. Pour beaucoup de Colombiennes, l’objectif est de trouver un homme avec de l’argent pour ne pas travailler. Et parfois, elles ne s’en cachent pas du tout.

Autre point, voir un homme âgé avec une jeune femme est assez répandu, cela ne choque personne. Par exemple, vous entendrez peut-être parler des « prepago ». Ce sont des jeunes femmes de milieux populaires qui font de la prostitution occasionnelle.

Enfin, d’une manière générale, ne soyez pas surpris par les contacts physiques entre les hommes et les femmes. Ici, comme ailleurs, le contact physique est quelque chose de naturel.

L’optimisme colombien

Voilà bien une des choses les plus agréables en Colombie. Les Colombiens sont régulièrement classés parmi les peuples les plus optimistes et heureux de la planète.

Au quotidien, c’est vraiment un côté positif de ce pays et que j’apprécie le plus.

Finalement, ils sont un peu aux antipodes des Français, qui sont eux, régulièrement classés parmi les peuples les pessimistes.

Mais d’où vient cet optimisme ? Voici une question que vous vous poserez peut-être.

Un guide de Medellin m’a un jour donné un élément de réponse. Pendant de nombreuses années, la situation en Colombie était vraiment mauvaise au niveau de la sécurité. Entre les narcos et la guérilla, la violence était omniprésente dans le pays. À cela s’ajoutait la mauvaise situation économique du pays.

Pour ce guide, cet optimisme est un peu comme un instinct de survie, vous savez, un peu comme si vous aviez été sous l’eau en train de vous noyer, et que soudain, vous arrivez à atteindre la surface.

Je crois, en effet, qu’il touche là une réalité. En tout cas, c’est une explication.

Eviter les conflits

D’une manière générale, les Colombiens évitent les conflits, notamment dans le monde du travail.

Ils vont toujours enrober leurs paroles et ne pas forcément dire tout à fait ce qu’ils pensent.

Cela se traduit aussi au niveau citoyen. Tout le monde sait que beaucoup de politiciens volent de l’argent, mais personne en fait ne manifeste contre cela. Il y a comme une acceptation de la situation. Le gouvernement fait parfois passer des lois assez incroyables, personne n’est d’accord au fond, mais personne ne manifeste.

Copinage

En Colombie, trouver un travail passe par ses relations. Des offres d’emplois sont publiées, mais la plupart de ces offres sont déjà réservés pour des proches. Idem dans la fonction publique.

Trouver un travail seulement grâce à son CV n’est pas aisé.

Par exemple, lorsqu’un nouveau recteur est nommé dans une université, les cadres sont en général licenciés pour être remplacés par des hommes attachés au recteur.

Avec la corruption et le clientélisme, nous touchons ici à une des principaux freins au développement du pays. En effet, cette attitude fait que certaines personnes incompétentes sont installées à des postes importants.

Corruption

Au dernier classement de l’ONG Transparency International, la Colombie arrive en 83 ème position (sur 168 pays). Une bien mauvaise place donc.

La corruption est une pratique généralisée en Colombie. Les politiques sont concernés à tous les échelons. Rare sont ceux qui ne trempent pas dans quelque chose de louche.

Il faut dire que l’on peut acheter des votes, donc…

Les maires sont régulièrement l’objet de scandales. Et tout cela est de notoriété publique.

C’est ainsi que l’argent public disparaît, ce qui explique que la construction d’une route met plus de temps que prévu, ou qu’elle coûte plus cher au final.

Comme je le disais plus haut, face aux scandales réguliers et autres, les Colombiens réagissent très peu. Les manifestations sont rares et les politiques peuvent à peu près faire ce qu’ils veulent. Il est rare qu’une décision entraine des réactions populaires, même si la décision est scandaleuse.

La religion

La Colombie est un pays très religieux. Les Colombiens sont en grande majorité catholiques. Il faut aussi compter sur de nombreuses églises protestantes très dynamiques.

Quant aux prêtres, ils ne sont pas tous très innocents. Je veux dire par là qu’un certain nombre occupe cette fonction pour l’argent et le statut social, sans forcément être très croyant.

Foot et telenovelas

Voici deux passions colombiennes.

Le foot est sans doute ce qui rassemble le plus les Colombiens, et ce, quelque soit la classe sociale. Il faut voir la ferveur populaire quand la tricolor joue, même pour un match amical.

supporters de foot colombie

Les telenovelas sont l’autre grande passion des Colombiens, ou plutôt des Colombiennes.

Des dizaines de séries occupent le petit écran. Des histoires de couples impossibles, des drames, de la passion, ils aiment cela je vous dis !

Franchir la ligne

Le Colombien aime franchir la ligne de la légalité.

Ou plutôt danser autour sur un air de salsa.

Ne soyez donc pas étonnés si les règles sont rarement respectées.

Centres commerciaux et consommation

centre commercial colombie

La Colombie est parsemée de centres commerciaux, des malls à l’américaine. Pour beaucoup de Colombiens, aller au mall est une occupation, surtout les week-ends. Jusqu’à tard le soir, vous verrez une foule impressionnante.

La plupart ne sont pas là pour acheter, ils ne peuvent pas. Il s’agit juste de regarder les vitrines et de rêver.

Il faut comprendre que la mentalité colombienne est plus proche de la mentalité américaine que de la mentalité européenne.

L’apparence

Les Colombiens attachent une grande importance à l’apparence. La Colombie est ainsi un des pays au monde où les actes de chirurgie esthétique sont les plus nombreux. Alors que le PIB du pays est faible…

Vous verrez de nombreux centres de chirurgie esthétique ayant pignon sur rue, c’est assez impressionnant.

Ce qui est étonnant, c’est que même des jeunes femmes de 16 ans, pauvres, vont essayer de se refaire les seins…

Les Colombiens, du moins ceux qui ont les moyens, accordent beaucoup d’importance à leurs dents. Il est vrai que les Colombiens des classes supérieures ont de belles dents. Cela s’explique par l’hygiène mais aussi le port d’appareil dentaire sans complexe à n’importe quel âge. Vous verrez ainsi des hommes ou des femmes qui en sont pourvus à plus de 40 ans ou 50 ans.

centre chirurgie esthetique colombie

Temps latino

Un Colombien ponctuel est aussi rare qu’une étoile filante. Et ce, même dans le monde professionnel. Voici un côté qui peut être difficile à gérer dans le cadre du travail.

Et cela, c’est encore pire sur la côte…

Dites-vous que ce n’est pas personnel, c’est leur culture.

Il y aurait d’autres choses à dire, mais je crois qu’il faut avant tout vivre cela et vous faire une idée par vous même sur place.

Le blog WHV.fr tient à remercier Fabrice du blog Instinct Voyageur qui, habitant en Colombie, a pu nous fournir toutes ces infos sur la culture colombienne !