Une virée à Noosa !

noosa mer plage

Pourquoi ce voyage et cette destination?

Tout a commencé l’été 2012, je revenais d’un voyage humanitaire d’un mois au Cambodge et j’ai tout simplement appelé mon ami Pierrick pour lui raconter mon expérience. Au fil de la discussion nous en sommes venus au fait qu’il fallait vraiment profiter de la chance que l’on avait d’être jeune et sans attache pour voyager un maximum et profiter de la vie.

Puis Pierrick a commencé à évoquer l’Australie, où il avait fait un court roadtrip de 3 semaines sur la gold coast en rejoignant des amis quelques années auparavant. Cette destination qui permet de pouvoir découvrir une multitude de paysages différents et de pouvoir par la même occasion surfer, ce qui était notre passe temps favori. La graine était donc plantée et à la fin de cette conversation, la décision était prise pour chacun de nous sans que nous ne nous en soyons réellement rendus compte.

Il nous restait une année pour finir notre DUT, ce qui nous laissait ensuite la chance de faire ce que l’on voulait.  Nous avons donc passé notre dernière année de formation avec l’idée qu’à la prochaine rentrée on s’envolerait pour l’autre bout du monde pendant que tous nos amis se prenaient la tête avec leur poursuite d’étude, plutôt jouissif je ne vous le cache pas.

 

Comment as-tu préparé ton voyage en Australie, tu es parti sur un coup de tête ?

Nous n’avions pas préparé particulièrement notre voyage, nous avions juste comme objectif d’acheter un van et de longer la côte Est Australienne en surfant le plus possible. Je pense qu’on est vraiment contents du résultat car nous n’aurions pas pu imaginer faire la moitié de ce que l’on a fait avant de partir.

 

Quelle est votre expérience job en Australie ?

En ce qui concerne mon job, Pierrick s’était déboité l’épaule, nous avions donc décidé de rester sur Noosa le temps de sa rééducation. J’ai tout simplement imprimé une trentaine de CV et été me balader le long des rues touristiques en entrant dans chaque restaurant et demander s’ils avaient besoin de quelqu’un.

Je n’avais aucune expérience et la période était très calme, j’ai donc entendu « not at the moment », « sorry we don’t need anyone », « not yet but if you have a resume »… Une bonne cinquantaine de fois. Ce qui peut être vraiment décourageant.

 

Cependant il ne m’a fallu que 2 jours pour trouver un travail. Le lendemain je reprends la recherche de plus belle et tente ma chance dans un restaurant flottant « the boat House ». Je tombe sur le manager qui me demande si j’ai de l’expérience en tant que serveur, je lui réponds que non mais que je suis très très très motivé et que j’apprends vite. Il se dirige alors vers la cuisine et demande au chef s’il a besoin d’un dishwasher. Le chef me regarde et me dit de revenir le soir pour un essai, et le tour était joué.

 

Le job en lui-même est pas sorcier, laver la vaisselle en étant payé 20$/h, ce qui me faisait des semaines à 750$, ce qui est plutôt plaisant quand on voit ce que l’on peut gagner en France.

 

Le point négatif c’est qu’en sortant du travail, on a besoin d’une longue douche et de savon, pas évident quand on vit en van. Et à la longue, le job est usant physiquement, on travail pendant les heures des repas, je mangeais des frites midi et soir tous les jours, ce qui peut être sympa les premiers jours mais écœurant par la suite.

De plus, les jours où il manque du staff, tu vois les piles de vaisselles s’accumuler, s’accumuler, et personne ne t’aidera, mais tu vas devoir finir à la même heure que les autres jours…

 

Bref, un bon moyen de mettre de l’argent de côté rapidement, mais pas vraiment un travail à long terme.

 

Un conseil pour les futures Pvtistes ?

Si j’avais un conseil à donner, c’est de ne pas acheter un van à des Backpackers.

 noosa australie

 

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.