Travailler dans le Queensland & en Tasmanie

Cradle Mountain in Cradle Mountain - Lake St Clair National Park
Témoignage de Florian et Gregory

 Durant notre trip nous avons travaillé dans le Queensland. On ne peut pas s’en arrêter à notre expérience mais je crois que c’est l’état où l’on a le plus de chance de trouver du travail.

Cette région tropicale compte un grand nombre d’exploitations, et assez peu de PVTistes débarquent à leur arrivée dans cette partie du pays. Ils ont tendance par réflexe à arriver dans l’une des 2 principales villes que sont Sydney et Melbourne, les plus connues et plus « fun ».

Et comme la plupart veulent (et/ou doivent) travailler directement quand ils arrivent, tout le quart sud-est du pays est saturé de chercheurs d’emplois (personnellement c’est ce qu’on a ressenti dans cette partie : difficulté de trouver, des salaires tirés vers le bas et des business profitant de la précarité des chercheurs de jobs).

Faire la récolte des bananes

Donc nous avons commencé par trouver un poste pour faire la récolte de bananes. Il nous proposait si on le désirait plusieurs mois de travail…

Mais ça été le pire job que nous ayons effectué.

Points négatifs :

  • les araignées, les serpents et autres grenouilles toxiques qui parcourent les terrains
  • le climat est horrible, la chaleur y est tropicale alternée avec des pluies diluviennes. Nous étions trempés, vraiment entièrement !
  • le boulot consistait à porter sur le dos toute la journée des régimes de bananes (pesant jusqu’à 50Kg) tout en marchant (ou en essayant de marcher) dans la boue.

Points positifs :

19.20$ de l’heure (avant taxes)

Malgré les 19.20$ (toujours avant taxes) de l’heure, nous n’avons pas voulu travailler plus longtemps que 3 jours…

Travailler dans une ferme de mangue

Nous avons trouvé aussitôt après la ferme de banane, un job dans une ferme de mangue.

Salaire :

Payés 19.70$ de l’heure à faire un travail beaucoup moins éprouvant que les régimes de bananes mais surtout au sec!

Vos missions ?

Le but été d’enlever les queues des mangues (attention au jus qui en sort, provoquant des brûlures et étant allergène) pour les mettre en ligne dans une machine afin de les nettoyer. Ou les mettre en boîte selon la taille ou les défauts.

Nous avons aussi fait du « picking » et du ramassage de mangue pour cette ferme, payés au rendement, avec un peu de bonne volonté nous arrivions aux environs de 20$ de l’heure. Malheureusement c’était la fin de saison, le travail n’a pas duré longtemps.

Mais aussitôt débauchés nous nous sommes fait embaucher ailleurs, à nouveau dans le ramassage de mangues pour les derniers jours de récolte.

Les avantages :

  • 19$ et quelques de l’heure
  • 9H par jour
  • 7jours par semaine

Comme c’était la fin nous n’avons fait que 10 jours. Ils désiraient nous garder plusieurs semaines pour le « pruning » (la taille des arbres), mais nous avions tous les 2 attrapé le « mango rush », l’allergie au jus de mangue qui provoque des démangeaisons terribles.

Nous désirions aussi prendre un peu de vacances après ces environs 20 jours de travail ! Et puis avec ces dernières expériences de travail nous étions optimistes pour retrouver facilement et rapidement autre chose dans les mêmes conditions.

Travailler en Tasmanie !

Nous avons été recrutés pour faire du ramassage de pommes cette fois ci, nous sommes arrivés au tout début de la saison et avons donc trouvé immédiatement, comme d’habitude, en allant nous-même frapper à la porte des fermes).

Salaire :

Payés au rendement

35$ la caisse d’environ 500kg.

Les Inconvénients :

Ramené à l’heure, il ne faut pas bailler au corneille pour que ce soit intéressant, surtout que la pomme étant un fruit relativement fragile il faut y aller avec parcimonie (beaucoup se sont fait renvoyer car n’étaient pas assez précautionneux).

Les avantages :

Mais l’avantage c’était que le patron nous laissait faire les heures que l’on voulait.

Nous étions dans les champs de l’aube aux aurores, malgré la fatigue. Et pour le jour de repos, le patron ayant une autre ferme, nous sommes même arrivés à trouver à nous faire embaucher pour la journée dans le triage des oignons, boulot hyper aliénant également mais payé 20$ de l’heure…

Les conditions de travail étaient meilleures que dans le Queensland.

Conclusion ?

Pour les motivés il est possible de gagner relativement pas mal d’argent en peu de temps en Australie. Mais ce n’est pas pour autant un eldorado, il faut savoir être au bon endroit au bon moment et savoir bousculer son destin. Oser et ne jamais désespérer.

Mais, même si on a trouvé pas mal de choses, c’était souvent sous-payé.

Par la suite, nous avons fait de la récolte d’orange, la plupart du temps au black ou via un « contractor », le tout payé au rendement à un taux très bas. Egalement de la récolte de raisin de table (payée aussi au rendement). Même si le taux était plus élevé que dans les oranges, ça nous a pas permis de gagner des fortunes car la chaleur ramollissait le fruit, il n’était donc pas possible de travailler plus tard que 11H30-midi…

Comme notre but était de travailler intensément sur des courtes périodes nous ne sommes pas éternisés dans le coin.

Et nous avons bien fait !

 

>>Ils ont testé les jobs pour vous!

>>Un boulot bien payé en Australie? Le fundraising!

>>Jobs Tester: faire du Fruitpicking dans les champs de Cerises!!

>>Jobs Tester: Faire du fruitpicking dans les vignes!

>>Jobs Tester: être « Kitchenhand » dans un restaurant

Les emplois sur la côté Ouest (2011)

>>Travailler chez OS Entreprises_Brisbane

>>Travailler dans un café à Brisbane

>>Jobs à la Cantina Mexicana à Bulimba

>>Travailler à Peregian Beach!

>>Travailler à Noosa Heads

>>Travailler à Zachary’s

>>Travailler à Lazy River

>>Etre monteur/ démonteur de scène de théâtre ?

>>Monteur/ Démonteur sur une course de voiture !

2 commentaires

  1. bonjour je voudrais savoir tu est partis quel mois dans la ferme de mangue ? et si tu aurais une adresse car nous cherchons ce type de ferme
    merci

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.