Etre monteur/ démonteur de scène de théâtre ?

Parcel Service

Pourquoi tu as fait ce voyage ? et cette destination?

J’ai fait ce voyage tout d’abord car j’avais envie de nouveauté. Découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, d’autres mentalités et surtout être en « galère », c’est à dire devoir me débrouiller dans n’importe quelles situations. L’autre but de ce voyage était l’apprentissage de l’anglais, travaillant dans les assurances en France, la maîtrise de cette langue pourrait m’ouvrir d’autres portes et m’offrir des opportunités.

Comment as-tu préparé ton voyage en Australie, tu es parti sur un coup de tête ?

Avec les amis, nous avions déjà discuté du voyage et mais la prise de décision comme un coup de tête. Pour ma part j’ai démissionné de mon boulot un vendredi et je prenais l’avion le dimanche matin.

Donc demande de Visa tout d’abord et ensuite la réservation des vols via E.Australia.com. Nous avions pris un « vol aller » avec Escale pour une semaine de « Vacances » en Thaïlande.

Comment es-tu devenu monteur/ démonteur de scène de théâtre?

C’est le père de notre amie Australienne qui nous a présenté à cette personne à l’université. Il était le responsable théâtre et maintenance générale du campus. Mon pote a été appelé un lundi et moi le mardi. Nous avons donc bossé uniquement 2 semaines car il n’y avait plus de travail sur le campus (c’était les vacances).

 

Attention il est très difficile de trouver un travail à Perth lors des vacances scolaires, car tous les étudiants reprennent leurs jobs d’été en général.

Ce directeur s’appelle David HOBBES. Il nous a fait travailler une journée, à inspecté notre travail puis nous à demandé de revenir jour après jour si nous voulions travailler. Il aimait le travail bien fait avec sérieux et pour lui ceux qui travaillent bien auront toujours du travail. Nous avons donc fait beaucoup d’heures en semaine voire des fois toute la semaine.

Le nom de la société : University of Western Australia
Le nom du Manager : David HOBBES
Les villes où tu as travaillé : campus de l’University of Western Australia
Le salaire : Le salaire était de 22$ de l’heure avec 30% de plus ou double passé un certain nombre d’heure d’affilée. Ma meilleure paie était de 2000$ la semaine.

Les fonctions :

  • Préparer les salles de théâtres

– positionner les rideaux (mettre ou enlever), les lumières (mettre, enlever ou changer de couleur), mise en place des accessoires si besoin (pour une pièce de théâtre par exemple) ou d’un piano lors des représentations d’élèves ou de professionnels.

– Préparer la salle de théâtre pour un meeting lors des votes électoraux.

– Préparer les salles d’examens (installer chaises, tables et mise à niveau des tables + numération dans un ordre précis.

– L’université louait certaines salles ou parties de l’université pour des événements, nous les aidions donc à installer leur matériel avec le nôtre.

– Préparer également la remise des diplômes

 

  • Installation d’un cinéma extérieur

Chaque année l’université met en place un cinéma en plein air ouvert à tous, le soir en été et pendant 6 mois. Nous avons procédé à l’installation de A à Z (rétroprojecteur, échafaudage pour installation de l’écran et installation des places pièces par pièces).

  • Conception des certains éléments nécessaires dans le workshop (un élément de la scène supplémentaire ou élément pour un projecteur, tout élément nécessaire pour l’évènement.
  • Participation et mise en place pour le Perth Festival ainsi Que les 100 Ans de l’université.

– Nous aidions les différentes personnes à mettre en place leur matériel pour leurs présentations.

– Mise à disposition de matériel pour les étudiants et installation.

Et j’en passe ! Il y avait beaucoup à faire et de tous les côtés.

 

Les compétences à avoir :

* Pouvoir transporter des charges pendant toute la journée (tables, chaises, projecteurs, extensions de scène…)

* Faire ton job comme il est demandé

* S’adapter à l’anglais car les termes utilisés pour un théâtre et en tant que technicien ne sont pas évidents

* Etre disponible et montrer que l’on a envie de travailler.

 

Plus on montrera que l’on a envie de travailler, plus on aura de chance à ce qu’il nous appelle pour un job.

Avec mon pote, nous avions donc montré notre détermination et nous travaillions régulièrement 5 jour sur 7 mais lors des événements 6 à 7 jours sur 7 avec des journées de 22h .

Quels sont les avantages de ce job ?

Ça peut paraître énorme mais il n’y avait que des avantages pour nous :

*On travaillait dans un cadre idyllique avec les étudiantes autour 🙂

*Etant amenés à bouger au sein du campus nous étions toujours à des endroits différents de l’université

*Il y avait un contact permanent avec collègues et chef ainsi que d’autres interlocuteurs et d’autres employés d’autres services de l’université pendant les journées ce qui donc faisait travailler notre anglais, sans compter le vocabulaire qui va avec.

 

Et pour être honnête c’est ce job qui m’a le plus aidé en Anglais.

* Ayant participé aux montages de différents événements (cinéma, spectacle des 100 ans, le Perth festival etc…) La plupart des choses étaient gratuites pour nous la plupart du temps ou un très gros rabais.

* Nous avions également pour objectif d’économiser pour acheter notre van et ensuite partir en Trip.

Le cadre est très sympa : étudiants et étudiantes autour de nous, dans un campus universitaire très grand donc nous sommes amenés à bouger souvent que ce soit à pied à vélo ou en Van (2 théâtres, 1 théâtre en plein air, 2 gymnases, une grande salle pour tout type d’événement à la capacité de 1280 places à vider la veille car événement le soir mais à remettre le lendemain car nouvel événement). Les collègues étaient très sympas et nous mettaient très à l’aise.

Ce fut pour nous le Job parfait !

Je suis arrivé en Australie le 1er Novembre, j’ai travaillé dès l’arrivée, pendant 6 mois et ensuite je suis parti en trip pendant 6 mois. Pendant 6 mois à gérer son budget quand même et bien lorsque les TaxBack arrivent pendant la durée de votre trip vous avez de quoi vous aider en cas de coup dur.

 

Donc finalement un départ vers la fin de l’année peut être une option sécurité lors de la TaxBack début juillet.^^

Ce que tu retiens de mon voyage ?

Ce que j’ai appris de ce voyage c’est avant tout qu’il faut profiter à fond de l’expérience que l’on peut vivre. Il ne faut surtout pas hésiter à aller vers les autres, vers les australiens. Même si l’on ne parle pas anglais très bien, ce n’est pas grave car ils font preuve de patience et c’est ce qui permet de nous améliorer.

Les australiens sont très ouverts et vous pouvez passer une excellente journée/soirée à l’improviste. De plus lorsque vous discutez et créez des liens, certains peuvent vous proposer des opportunités. (L’UWA est prêtre à me reprendre si je reviens et mon woofeur me propose un job dans les assurances). Sponsoring ou pas je n’en sais rien mais s’il y a opportunité…autant la saisir.

 

La recherche de boulot est pour certain une priorité mais sachez que vous pouvez d’abord chercher un wwoofing (échange de boulot contre accommodations et nourriture). Lors de ce wwoofing vous ne paierez rien, et serez donc loger, vous aurez alors le temps de chercher un réel job à coté et le tout sans devoir payer pour un backpack et à manger. De plus le wwoofing permet d’avoir ses jours pour une demande de second visa donc autant en profiter.

 

Témoignage de Teddy GAFOUR

>>Ils ont testé les jobs pour vous

>>Jobs Tester: faire du Fruitpicking dans les champs de Cerises

>>Jobs Tester: Faire du fruitpicking dans les vignes

>>Jobs Tester: être « Kitchenhand » dans un restaurant

>>Travailler dans le Queensland & en Tasmanie

>>Les emplois sur la côté Ouest

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.