5 astuces pour trouver un job en Australie

0

Votre Visa Working Holiday en poche : ça y est vous allez réaliser votre rêve direction l’Australie ! C’est une année remplie de voyages, de rencontres, de découvertes et d’aventures qui vous attend ! Elle va certainement changer votre vie et votre façon de voir les choses et sera l’une des plus belles de votre vie mais attention la vie d’un backpackers n’est pas un long fleuve tranquille !

On entend dire de plus en plus que l’Australie est victime de son succès et que les pvtistes ont de plus en plus de difficultés à trouver un job une fois sur place… C’est vrai, oui il est plus difficile de trouver un job qu’il y a 5 ans et il y a aussi des dérives qui existent mais il n’y a pas de quoi paniquer non plus ! On a fait des sondages et on n’a pas trouvé un seul pvtistes qui n’ai pas trouvé de job pendant un an 🙂 ! Et si vous êtes motivés et déterminés, vous trouverez 🙂 . 

Voici donc 5 astuces utiles pour trouver un job en Australie :

1/ Faire ses recherches de jobs sur Trip’n’Job :

Que vous soyez à la recherche d’un job dans l’agriculture, la restauration, la vente, le bâtiment en encore d’éleveur de chameau (si si c’est possible !) c’est le site qu’il faut consulter pour trouver un job en Australie !

Trip’n’Job c’est une nouvelle plateforme, 100 % gratuite, qui vous permet  de trouver des infos et d’échanger vos bons plans jobs entre backpackers. Il y a déjà plus de 100 jobs testés à découvrir et ce n’est que le début ! Concrètement : c’est un échange de bons procédés entre backpackers.

http://giphy.com/

http://giphy.com/

Pour chaque job présenté, vous trouverez des infos sur la mission, des conseils, le salaire, les horaires effectués, l’avis de celui qui l’a testé et surtout les coordonnées des employeurs !

Les jobs sont géo-localisés et il y en a un peu partout en Australie. C’est super pratique lorsque l’on est sur la route et que l’on cherche un job à proximité. En plus, chaque job est noté (de 1 à 5 étoiles) donc ça permet d’avoir une idée de là où vous mettez le pied.

2/ Soigner votre CV et améliorer votre anglais :

C’est très important pour travailler en Australie. Votre CV doit être soigné et au format Australien. Inutile de faire un copier/coller de votre CV français traduit en anglais par google … Il sera incompréhensible par les employeurs australien. Voici un exemple de CV australien pour vous aider.

Ensuite, même si le job pour lequel vous postulez ne demande pas un niveau d’anglais très élevé, il est important d’avoir un niveau minimum en anglais : savoir se présenter et comprendre ce que l’on vous dit est un minimum. Si votre niveau n’est pas suffisant, il est préférable de prendre quelques cours d’anglais avant de commencer vos recherches. Les australiens sont très tolérants sur le niveau de langue en règle générale mais il faudra tout de même réussir à vous faire comprendre !

http://www.reactiongifs.com/

http://www.reactiongifs.com/

3/ Se rendre directement sur place avec son CV pour postuler et ne pas paniquer :

Une fois que vous avez trouvé les coordonnées du job qui vous intéresse sur Trip ‘n’job, la meilleure technique reste encore de vous rendre directement sur place avec votre CV. La bonne nouvelle c’est que la culture australienne est beaucoup moins formelle que la nôtre donc il n’y a pas de quoi stresser !  En plus, il peut même arriver que l’on vous demande de faire un test tout de suite ou bien de commencer dès le lendemain. Alors ne soyez pas nerveux et prenez votre courage à deux mains :).

http://www.reactiongifs.com/

http://www.reactiongifs.com/

Pour le travail en restauration & en vente : Présentez-vous directement avec votre CV. Pour les restaurants privilégiez les heures creuses (après le service du midi par exemple ou juste avant le service du soir). Pour la vente, vous pouvez essayer de postuler en ligne mais le mieux reste de donner votre Cv au responsable du magasin « General Manager ».

Pour le travail en ferme : Pas besoin de CV pour ce genre de boulot. C’est souvent le premier arrivé, le premier servi donc soyez très réactifs et n’hésitez pas à toquer directement à la porte des fermes. Celles qui sont « full », mettent généralement un panneau pour annoncer qu’ils ne recherchent plus de pickers.

4/ Créer votre réseau professionnel et poster des jobs sur Trip’n’job :

En Australie, c’est comme partout, le réseau est très important pour trouver un job. Donc dès votre arrivée essayez de tisser votre réseau qui vous aidera dans vos recherches : locaux, amis, famille d’accueil, amis pvtistes …  Consultez régulièrement les jobs sur www.tripnjob.fr de nombreux backpakers publient leur job une fois qu’ils s’en vont. Incitez vos amis à poster leurs jobs et postez les vôtres !  Plus il y aura de jobs et plus la plateforme sera utile pour vous et les futurs backpackers.

http://giphy.com/

http://giphy.com/

5/ Tester aussi le HelpX et le Wwoofing :

Vous ne pouvez pas compter seulement sur ces deux activités pour financer votre voyage (car elles ne sont pas rémunérées) mais ça peut être une bonne alternative parfois. Le concept du HelpX et du Wwoofing est de travailler quelques heures de la journée en échange du gite et du couvert. Alors oui, ce n’est pas payé mais ça vous permet aussi de rencontrer et partager des moments avec des locaux (puisque vous dormez et mangez chez eux) et de voyager sans trop dépenser. C’est l’idéal aussi pour perfectionner votre anglais et découvrir un peu plus la culture australienne. C’est une super expérience et nous vous conseillons de la tenter au moins une fois lors de votre voyage.

Nous vous conseillons de lire nos deux dossiers à ce sujet pour vous faire une idée précise !

Voici aussi une interview de Maxime qui a tenté l’expérience du HelpX en Australie.

Voilà avec tous ces conseils vous êtes parés pour trouver un job en Australie. Et ne l’oubliez pas : la clé pour trouver un job en Australie et ailleurs c’est la motivation et la détermination 🙂 .

Bon travail et have fun !

Partager

Laisser une réponse

Captcha * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.